Asamoah, retour à la case départ

Par Leo Carta publié le 30 Oct 2015
Crédits

asamoah

Dimanche 25 octobre 2015, 15h37. Pereyra, claqué, attend les soigneurs tandis qu’Asamoah part s’échauffer sur le bord du terrain avec Cuadrado. Le Stadium les acclame mais, au fond, n’attend que le Ghanéen. Depuis trop longtemps maintenant. Allegri renvoie le Colombien sur le banc et garde Kwadwo près de lui : le moment est venu. Il retire son survêtement et écoute passivement les consignes du coach. L’image était trop belle, malgré la blessure du Tucumano. Le panneau du quatrième arbitre indique l’entrée en jeu du numéro 22. Ovation, puis retour au calme. Ce lundi, le site officiel de la Juventus nous apprend qu’il retourne à l’infirmerie pour 20 jours. Retour à la case départ.

Une infirmerie qui tourne à plein régime

Son retour, souvent repoussé (il s’entraîne avec l’équipe depuis l’été), n’a pu empêcher son corps de lâcher une nouvelle fois. Pourtant, ces quelques dizaines de minutes de jeu nous rappellent qu’il ne faut pas l’oublier. Mais reviendra-t-il pour de bon ? Qu’attendre de ce retour ? Son match de dimanche, malgré des contrôles ratés et quelques passes approximatives, était globalement positif. Sur le plan technique, le manque de régularité et de jeu (rappelons qu’il ne jouait plus depuis le novembre 2014) l’a sans aucun doute pénalisé. Malgré tout, son implication physique sur le match était impressionnante. Le stade a retenu son souffle sur certains chocs, car les contacts rugueux n’ont pas manqué. Mais Kwadwo s’est toujours relevé, et a continué de jouer, de se montrer sur ce côté gauche. Son côté gauche. Pourtant, ce retour prochain ne se présente pas si bien que ça pour le Ghanéen, notamment parce qu’il s’ajoute à une liste de come-backs longue comme le bras : Marchisio, Khedira, Pogba. Mandzukic, Morata et bientôt Pereyra. Tous ces joueurs reviennent de blessures (moins importantes, certes) et demandent du temps de jeu pour se remettre en jambes. Les trois premiers forment d’ailleurs le trio désigné, sur le papier, titulaire du milieu de terrain bianconero. L’absence prolongée d’Asamoah l’a indubitablement fait reculer dans la hiérarchie d’Allegri, d’autant plus que ce trio doit jouer avec continuité. Kwadwo s’ajoute à un collectif en construction. Quelle place pourrait t-il donc se tailler, à son retour, dans le onze juventino ?

L’inconnu d’une équation irrésolue

L’utilisation toujours moins régulière du 3-5-2 par Allegri bloque le retour d’Asamoah sur le flanc gauche. Un secteur aujourd’hui gardé par l’expérimenté Evra qui, à la blessure du Ghanéen, chantait à Vinovo : « qui va à l’infirmerie perd sa place« . Chat noir et mauvais poète, le Français est néanmoins un bon dresseur et garde sous son joug le canarinho Alex Sandro, arrivé cet été à coup de millions. Une situation compliquée pour le Black Star qui s’était fait céder la propriété des lieux par Conte. Une époque révolue. Au milieu de terrain, le manque d’automatismes entrave sûrement son retour immédiat. Néanmoins, sur la durée, on peut penser qu’il sera amené à camper le fameux poste de joker de luxe. Que lui reste-t-il ? À l’Udinese, Asamoah a joué trequartista. Trop peu pour prétendre à une place de titulaire, mais sa technique, son abnégation et sa grinta pourraient rappeler légèrement Vidal à ce poste. La solution fantasque serait de l’adapter à un couloir droit orphelin de Lichtsteiner, le Tony Stark suisse à la recherche d’un nouveau cœur et de Caceres, le Marc Marquez uruguayen, qui aime les sorties de piste. Il pourrait ainsi être adapté à droite comme de nombreux droitiers le sont à gauche puisque Barzagli n’aura pas la force d’y disputer tous les matchs et Padoin est limité. Si ces interrogations sont repoussées de quelques semaines, nul doute : Asamoah arrive.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Le budget mercato XXL offert à Antonio Conte

Luciano Spalletti évoque la préparation de l’Italie pour l’Euro 2024

La Juventus veut s’offrir Giovanni Di Lorenzo

Massimiliano Allegri annoncé en Arabie Saoudite

Le Milan AC n’abdique pas pour Joshua Zirkzee

Avatar

Leo Carta

Rédacteur Juventus



Derniers articles