Aller sur Calciomio.fr

Vous visitez actuellement une ancienne version du site Calciomio.fr (Publications avant Juillet 2015).
Rendez-vous sur Calciomio.fr pour consulter les dernières actualités.

Duel au sommet entre la Juventus et la Roma - Calciomio.fr

Duel au sommet entre la Juventus et la Roma

2 mars 2015 à 14h52         Matthias Bertoncelli
Duel au sommet entre la Juventus et la Roma

Duel au sommet entre la Juventus et la Roma

Juventus Turin Juventus | AS Roma AS Roma 

Ce soir la Roma de Rudi Garcia accueille dans son antre du Stadio Olimpico la Juventus de Max Allegri. Un duel au sommet entre le leader et son dauphin qui promet à coup sûr son lot d’émotions. Pourtant, les formes actuelles des deux équipes sont diamétralement opposées, et il convient d’analyser les trois clés de cette rencontre valant 6 points.

Le duel des philosophes

Premier duel à suivre de très près : celui des entraîneurs. Rudi Garcia aimerait sans doute faire taire quelques critiques à l’issue de cette rencontre. En effet, l’entraîneur français est considéré par beaucoup comme un homme un peu trop sûr de lui. Alors qu’il déclarait en début d’année que son équipe allait être championne d’Italie, force est de constater que l’année 2015 ne porte pour le moment pas chance à sa Roma. Les joueurs de la capitale n’ont engrangé que douze points en huit matchs, quand la rivale Juventus en récoltait six de plus dans la course au Scudetto. Rajoutez la laborieuse qualification pour les huitièmes de finale de l’Europa League des giallorossi aux dépends des Néerlandais de Feyenoord, et il n’en fallait pas plus pour que les railleries reviennent au premier plan. L’intéressé a semble t-il quelque peu changé son fusil d’épaule depuis et a tenu à expliquer le fond de ses propos d’avant-saison : “Tout le monde dit que nous ne gagnerons jamais rien et j’ai voulu lutter contre ce pessimisme excessif. Je ne suis pas stupide et je pense que ces déclarations étaient nécessaires pour maintenir un esprit d’ambition et de concentration au maximum”. Une victoire des siens ce soir, ponctuée par des choix tactiques irréprochable,s pourraient bien lui redonner de l’allant auprès des médias et (re)réveiller en lui les rêves de victoire finale, même s’il n’a gagné qu’une seule fois face aux bianconeri depuis sa prise de poste à l’AS Roma (1-0 en coupe d’Italie).

Tout le contraire de son homologue Allegri, qui surfe sur une vague de succès et qui paraît sûr de sa force. La Juventus, malgré un petit accro à Cesena, ne laisse rien passer et continue de marcher à grands pas vers un quatrième titre d’affilé. Le coach toscan a en tout cas les idées claires concernant les enjeux de ce match : “C’est un match à six points importants mais pas crucial pour le reste de la saison. Il y a encore de nombreuses rencontres à disputer. Ce sera un beau match entre deux équipes qui se livrent un combat acharné depuis maintenant deux ans“. Fausse tranquillité apparente ou réelle tension cachée, le match de ce soir livrera son verdict et Allegri, par les choix tactiques qu’il va entreprendre (retour en 3-5-2 ?) entrevoit là une immense possibilité de presque tuer les débats.

Le choc des titans

Deuxième duel à suivre, celui du milieu de terrain et plus particulièrement le match dans le match opposant Nainggolan à son alter ego Vidal. Le Belge n’a de cesse de prendre de l’ampleur dans la capitale, au point de devenir aujourd’hui l’un des chouchous des tifosi romains. Hargne et technique sont ses meilleurs atouts, et sa propension à ratisser les ballons font de lui l’atout majeur de la Roma pour le match de ce soir. Les absences de Pogba et Pirlo vont lui permettre de mettre de côté un rôle de chien de garde trop réducteur et ainsi lui donner une réelle carte à jouer au niveau des actions offensives. Avec cela, sa réelle envie de démontrer à une Juve qui l’a longtemps courtisé qu’il est un grand joueur, on s’attend donc à une grosse partie de sa part.

Encore une fois l’inverse est tout aussi vrai côté Juventus, mais cette fois, dans l’autre sens. Les projecteurs seront tournés sur Arturo Vidal. Le Chilien n’a pas encore joué un vrai match de A à Z avec les bianconeri cette saison, se contentant trop souvent d’être brouillon, maladroit et, chose inédite chez lui, nonchalant. Il peut entrevoir là le moyen de recouvrer cette petite étincelle de confiance qui lui échappe depuis le début de saison. Bonnes nouvelles pour lui : il aime la senteur particulière de ces grands matchs face à la Roma et va revenir dans sa position préférentielle de milieu box to box au centre des actions. Tous les voyants semblent donc au vert, à lui de jouer.

La cour des deux rois et de leurs apprentis

Enfin, il faudra avoir une attention toute particulière sur le duel opposant les deux attaques. D’un côté, le duo Tevez-Morata et de l’autre Totti-Ljajic (ou Gervinho). Le binôme turinois a fait des misères à la défense allemande du Borussia Dortmund, et l’ambition première sera de réitérer avec celle de la Roma ce soir. Carlos Tevez est toujours présent dans les grands rendez-vous et domine le classement des buteurs en compagnie d’Icardi avec 14 réalisations. La “petite” surprise est l’état de forme de son compère Alvaro Morata qu’on n’attendait pas à pareille fête, du moins, aussi rapidement. L’Espagnol a mis sur le banc de touche son compatriote Llorente et aura à cœur d’accentuer encore plus son formidable ratio minutes jouées/buts (1 but toutes les 135′).

Côté Roma, même discours. La Totti-dépendance est toujours un thème d’actualité dans la cité antique et on se rappelle tous de son missile envoyé dans la cage de Buffon, pour ce qui constitue être la seule victoire des giallorossi sur les bianconeri en championnat lors des quatre dernières confrontations. A suivre aussi son apprenti Ljajic, qui surprend son monde cette saison. D’abord considéré comme un second voire un troisième couteau pour l’attaque, le Serbe est aujourd’hui le meilleur buteur de la Roma avec huit buts en 22 matchs joués, et une activité offensive de tous les instants. Un petit but pour lui ce soir lui permettrait de faire coup double : devenir un héros et s’assurer définitivement une place de titulaire indiscutable.

Matthias Bertoncelli       Twitter @BERTONCELLIM

Vous souhaitez réagir ?


Partage Facebook : Duel au sommet entre la Juventus et la Roma

Vous avez aimé cet article ?

Fil info du calcio

RSS

26/06  A LA UNE Tévez-Mandzukic, destins croisés

25/06  PRESSE Les unes du 25 Juin 2015

22/06  A LA UNE L’Inter verrouille sa défense et passe à l’attaque

21/06  PRESSE Les unes du 21 Juin 2015

20/06  PRESSE Les unes du 20 Juin 2015

19/06  PRESSE Les unes du 19 Juin 2015

18/06  A LA UNE Bilan de la saison 2014-2015 : Juventus

18/06  Bilan de la saison 2014-2015 : Chievo

18/06  PRESSE Les unes du 18 Juin 2015

17/06  Bilan de la saison 2014-2015 : Sassuolo

17/06  Les prêts au secours des finances de l’Inter

17/06  A LA UNE Bilan de la saison 2014/2015 : Roma

17/06  PRESSE Les unes du 17 Juin 2015

16/06  Bilan de la saison 2014-2015 : Atalanta

16/06  VIDEO Le dernier Italie-Portugal

16/06  L’Italie contre le Portugal pour conclure la saison

16/06  A LA UNE Bilan de la saison 2014-2015 : Lazio

16/06  PRESSE Les unes du 16 Juin 2015

15/06  Carlos Tevez élu joueur étranger de la saison !

15/06  Claudio Marchisio élu joueur italien de la saison !

15/06  Claudio Marchisio élu joueur de la saison !

15/06  Bilan de la saison 2014-2015 : Torino

15/06  SONDAGE Rappel : élisez le joueur de la saison 2014-2015

15/06  Bilan de la saison 2014-2015 : Palermo

15/06  PRESSE Les unes du 15 Juin 2015

14/06  La saison 2014-2015 du football italien

14/06  Bilan de la saison 2014-2015 : Genoa

14/06  Sami Khedira à la Juventus, chat noir chat blanc

14/06  SONDAGE Rappel : élisez le joueur de la saison 2014-2015

14/06  A LA UNE Bilan de la saison 2014-2015 : Napoli

14/06  PRESSE Les unes du 14 Juin 2015

13/06  Bilan de la saison 2014-2015 : Cagliari

13/06  SONDAGE Élisez le joueur de la saison 2014-2015

13/06  Luca Toni élu briscard de la saison !

13/06  Bilan de la saison 2014-2015 : Sampdoria

13/06  Les notes de l’Italie contre la Croatie

13/06  PRESSE Les unes du 13 Juin 2015

12/06  Bilan de la saison 2014-2015 : Udinese

12/06  Une petite finale pour la Nazionale

12/06  A LA UNE Bilan de la saison 2014-2015 : Fiorentina

Jouer foot