Ancelotti à Everton : la dernière chance pour Moise Kean ?

Par Valentin Feuillette publié le 20 Déc 2019

L’heure de prendre la température d’un joueur italien parti du pays : Moise Kean. Après un début de saison difficile à l’instar de Patrick Cutrone aux Wolves, l’ancien joueur de la Juventus pourrait bien connaître un rebondissement chez les Toffees grâce à la nomination de Monsieur Carlo Ancelotti. Zoom sur la situation du prodige italien de 19 ans actuellement perdu de l’autre côté de la Manche.

Un rêve anglais qui tourne au cauchemar

Arrivé à Everton en provenance de la Juventus pour 28 millions, le passage de Moise Kean en Angleterre ne se déroule pour le moment pas comme prévu. Quinze apparitions sous le maillot bleu d’Everton, deux petites titularisations, aucun but marqué, seulement une passe décisive. Soit un faible total de 511 minutes. Au-delà des données chiffrées, l’impact du joueur dans le jeu des Toffees est stérile, tantôt invisible, tantôt méconnaissable. La cerise sur ce gâteau de mauvais goût est bien cette séquence le weekend dernier où le coach Ferguson a décidé de faire sortir à la 88′ le jeune attaquant italien alors qu’il venait de le faire rentrer à la 71′. Seulement dix-sept minutes sur le terrain qui frôle la plaisanterie et le manque de respect. Voilà une bonne manière de détruire la confiance d’un joueur de 19 ans.

Ancelotti comme sauveur ?

Au micro de Goal, Carlo Ancelotti se confiait il y a un peu moins d’un an au sujet du jeune prodige italien : « J’ai été impressionné et surpris par Kean. Son début d’année a été incroyable et la gestion du joueur a été soignée, sur et hors du terrain ». Ce n’était pas la première fois que la légende du foot italien s’exprimait sur Moise Kean. En perte totale de confiance, l’ancien Bianconero a juste besoin d’un cadre adapté et d’une hiérarchie claire pour montrer son talent aux fans des Toffees. En effet, la gestion du dossier Kean a été jusqu’à maintenant catastrophique même s’il n’a pas su tirer avantage des minutes qu’on lui a attribuées. Quand on observe la situation actuelle à Merseyside, il sera intéressant d’analyser l’évolution de Kean dans les prochains mois. Réputé pour sa bonne gestion, Ancelotti est capable d’adapter son système à ses joueurs pour tirer le meilleur de son groupe. L’attaquant de 19 ans pourrait bien démarrer enfin son aventure en Angleterre sous la houlette de Ancelotti. S’il est peu probable de le voir dans le groupe pour l’EURO 2020, Moise Kean peut au moins profiter de la présence d’un coach aussi expérimenté et bon pour retrouver une régularité, une efficacité mais surtout une confiance en lui.

Dernière chance avant d’être rapatrié ?

Quitter l’Italie à seulement 19 ans n’était probablement pas la meilleure des idées pour Moïse Kean, qui plus est pour une ligue aussi différente et opposée que l’Angleterre. Si Carlo Ancelotti ne parvient pas à trouver des remèdes au projet Kean à Everton, nulle doute que l’ancien joueur de la Juventus attirera les convoitises en Italie. Encore très jeune et rempli de potentiel, un retour à la maison serait peut-être la meilleure des décisions pour le développement de Kean et les exemples par le passé ont prouvé les bien-faits de retourner en Serie A : le plus récent étant celui de Ciro Immobile qui a explosé à la Lazio après deux passages très décevants à Dortmund et Séville. Affaire à suivre mais l’arrivée d’un coach italien à Everton est une chance pour Moise Kean, probablement sa dernière s’il souhaite rester au pays de la Reine, à lui de tirer les bénéfices de cette situation. Dai Carlo ! Il faut sauver le soldat Moise.

Valentin Feuillette



Lire aussi