Analyse des convoqués de Ventura pour affronter le Liechtenstein et l’Allemagne

Par Paolo Del Vecchio publié le 07 Nov 2016

Italie-Nazionale

Les gardiens

Aucune surprise. Le trio BuffonPerinDonnarumma est logiquement reconduit. Le premier vient de fêter son 600ème match de Serie A avec une victoire, le rossoblù (24 ans dans trois jours) enchaine les exploits avec son Genoa et s’affirme désormais comme l’un des meilleurs gardiens du championnat. Il a gagné en maturité, en constance et s’est parfaitement remis de sa blessure. Le troisième (17 ans), « petit » dernier du groupe, n’en finit plus d’épater tous les observateurs et se voit récompensé pour ses qualités vraisemblablement innées.

Les défenseurs

Huit éléments ont été sélectionnés, dont quatre centraux pour autant de latéraux. Premier signe d’un changement tactique puisque sont doublés les postes d’une hypothétique défense à quatre. Chez les centraux, Romagnoli est reconduit après son match énorme face à l’Espagne. Titulaire à l’AC Milan, il représente déjà une valeur sûre derrière la B-B-C. Celle-ci est plutôt mal en point puisque Barzagli et Chiellini sont blessés, Bonucci pas vraiment au mieux. Astori et Rugani (22 ans) sont convoqués pour remplacer les deux absents. Le florentin, appelé en toute dernière minute, a l’habitude de sa position de « roue de secours » dans les plans des différents sélectionneurs. En revanche, Rugani est toujours considéré comme la relève aux côtés de Romagnoli, il ne bénéficie malheureusement pas de beaucoup de temps de jeu chez la Vieille Dame pour le moment. Izzo (24 ans) est venu s’ajouter à la liste en dernière minute suite au forfait de Barzagli et « dans l’éventualité d’une défense à trois« , selon Ventura.

Côté latéraux, du classique avec De Sciglio et Darmian, auxquels s’ajoutent Zappacosta (24 ans), brillant avec le Torino et déjà « réserve » de Conte pour l’Euro, ainsi qu’Antonelli, pas toujours titulaire au Milan mais important car seul gaucher des quatre.

Les milieux

Deuxième élément permettant d’imaginer un nouveau schéma de jeu, en particulier un 4-2-4 ou 4-4-2. En effet, la liste des milieux a été présentée par la fédération en deux partie, les milieux centraux (5) et les ailiers (6). Marchisio* fait son retour dans la liste aux côtés de Parolo, Verratti et De Rossi, en plus du petit nouveau dans ce secteur, le laziale Danilo Cataldi (22 ans). Dans une logique de doubler les postes, on imagine des duos positionnés devant la défense tels que Marchisio-Verratti (une association à long terme?) ou encore De Rossi-Parolo, avec le plus jeune en soutien sachant que Parolo sera suspendu pour le match de qualifications. Toujours pas de Jorginho donc, une curiosité pas encore élucidée par les observateurs, bien que le napolitain ne réalise pas un début de championnat exceptionnel. En revanche, le jeune Gagliardini (22 ans) se voit récompensé en venant remplacer Marchisio, autre forfait de dernière minute. Une première convocation pour lui chez les A.

Six ailiers sont donc présents. Ventura l’avait dit en début de mandat, ce poste est particulièrement fourni et il faudra adapter le schéma de jeu à ces élements de qualité, petit à petit. Sont donc présents Candreva, Bernardeschi, Bonaventura, Sansone, Insigne (qui fait son retour depuis l’Euro) ainsi que le jeune Matteo Politano (23 ans) de Sassuolo, une belle récompense pour lui et son club, après un joli début de saison. Avec 28 convoqués, Ventura devra en laisser certains en tribune mais c’est une preuve que la qualité est là. Sans compter Florenzi, Verdi et Berardi (blessés), ou encore El Shaarawy, Giaccherini…

Les attaquants

Six attaquants convoqués également, mais peut-être pour d’autres raisons. En effet, hormis Belotti et Immobile qui flambent en Serie A cette saison, le football italien a du mal à sortir des avant-centres d’une très grande qualité. Toujours pas de nouveaux Vieri, Inzaghi, Toni… Le duo d’attaque est donc quasi obligatoire, bien qu’Eder et Gabbiadini** (pas titulaires en clubs) soient reconduis. Zaza (en perdition à West Ham) retrouve également la Nazionale depuis son pénalty manqué en quart de finale de l’Euro, et c’est Pavoletti qui complète le secteur offensif. On a donc quatre pointes, le napolitain en mode « hybride » ainsi qu’Eder plutôt dans un rôle d’attaquant de soutien. Balotelli n’est pas encore là, même s’il pourrait faire partie de la prochaine liste (en mars prochain) en continuant ainsi. C’est Lapadula qui en profite aujourd’hui puisque lui aussi a été appelé pour la première fois suite à un dernier forfait, celui de Gabbiadini. Le milanais, auteur d’un but décisif ce week-end, n’a pas encore montré toutes les qualités aperçues l’an passé en Serie B (capocannoniere avec 27 buts) mais son potentiel et sa grinta pourraient être utiles à cette Nazionale.

L’équipe-type suivant cette liste de 29 convoqués :

Buffon

Darmian  Bonucci  Romagnoli  De Sciglio

Candreva Verratti Marchisio* Bonaventura

Immobile Belotti

L’équipe « du turfu » (U24) déjà présente parmis les convoqués (c’est beau non ? ) :

Donnarumma

Zappacosta Rugani Romagnoli De Sciglio

Politano Verratti Cataldi Bernardeschi

Belotti (Berardi)

*forfait, remplacé par Gagliardini

**forfait, remplacé par Lapadula

Paolo Del Vecchio

Rédacteur



Lire aussi