9ème journée : Le Milan AC et Sassuolo toujours au coude à coude, un Derby del Sud sous l’ombre de Maradona, la Juventus pour confirmer ?

Par Rafaele Graziano publié le 28 Nov 2020

La Serie A est de retour ! Suite à des rendez-vous européens dans l’ensemble positifs pour les amateurs de Calcio, le plaisir est bien parti pour durer. La 9ème journée de championnat s’ouvrira, sur les chapeaux de roue et dès samedi à 15h, par un Sassuolo-Inter sous haute tension. Une rencontre passionnante tant pour l’incroyable début de saison des Neroverdi, meilleure attaque de Serie A, que pour les hommes d’Antonio Conte, 5èmes du championnat mais clairement sur la brèche depuis quelques semaines. Le 1er volet de cette 9ème journée s’achèvera par 2 rencontres non moins intéressantes puisqu’il verra la Juventus de Pirlo (à la peine mais victorieuse face à Ferencvaros) se déplacer à Benevento en quête de points et la Dea de Gasperini recevoir le Hellas dans l’espoir d’impressionner autant qu’à Anfield.

Dimanche, la Lazio ouvrira le bal face à l’Udinese, l’occasion pour Immobile de recoller au sommet des buteurs lui qui a manqué plusieurs journées. À noter une belle rencontre entre le Milan AC et la Fiorentina orphelins de leurs cadors (Ibrahimovic, Leao, Ribéry) à 15h. Un match qui s’annonce compliqué dans la lignée des dernières confrontations directes qui se résument à une égalité parfaite : 2 victoires chacun et 1 match nul. À noter que les 2 dernières fois que les Rossoneri ont accueilli la Viola, c’est le club visiteur qui s’est imposé. La domenica sportiva suit son cours par 2 duels de fin de tableau, Cagliari accueillant la Spezia et Bologna, Crotone, avant que n’arrive le choc du weekend, un sulfureux Derby del Sud entaché par le décès inopiné de la légende napolitaine Diego Maradona il y a quelques jours : de quoi mettre le feu aux poudres dans la cité parthénopéenne désormais orpheline de son idole, son mythe… son dieu.

Cette 9ème journée s’achèvera plus tranquillement avec 2 rencontres 100% nordistes : le Torino, en grande difficulté depuis le début de la saison, recevra la Sampdoria de Ranieri actuellement en 10ème position mais de retour de 2 défaites consécutives et Parma, autre équipe chancelante depuis la reprise, se déplacera au Luigi Ferraris pour affronter le Genoa.

On veut voir

Le Napoli faire honneur à son idole : Face à Rijeka, les fumigènes ont illuminé le ciel de Naples autour du San Paolo. Ce dimanche, quoi de plus honorable pour les Napolitains que d’offrir à Maradona une victoire ? Certes l’AS Roma est l’équipe du moment (4 victoires sur les 5 derniers matchs), certes le Napoli n’est pas dans une forme olympique et si le spectacle sera vraisemblablement au rendez-vous, quel beau témoignage serait-ce pour les hommes de Gattuso que de prendre 3 points rageurs ce weekend.

Sassuolo continuer sur sa lancée : De Zerbi a affirmé récemment qu’il était déterminé à terminer la saison dans le top 6 afin de s’octroyer une place européenne et on ne peut que lui souhaiter de réaliser ses objectifs. Au vu de la situation tumultueuse du côté de l’Inter mais surtout autour de Conte (gestion Vidal-Eriksen en cause), et si la bande à Berardi s’offrait un scalpe nerazzurro ?

Les buteurs perdurer la tradition ! : Lors de la dernière journée, Ibrahimovic, Ronaldo et Lukaku se sont largement illustrés (un doublé chacun), ces 3 monstres affichent des statistiques hallucinantes (10 buts en 8 matchs pour le Suédois, 8 buts en 5 match pour le Portugais) et n’ont pas l’air de vouloir s’arrêter là. ça tombe bien, on en veut encore !

La petite histoire cocasse

Napoli-Roma sera le théâtre d’un football méditerranéen : passionnel et sulfureux. Similaire par la fascination de leur propre idole : Totti d’un côté, Maradona de l’autre. El Pibe de Oro avait affirmé en 2017 : « Totti est et restera le meilleur attaquant que j’ai jamais vu. Respect« . L’autre forme de respect vient de la direction napolitaine qui a officialisée la volonté de renommer le San Paolo au nom de leur ancienne gloire : tout simplement immense.

Rafaele Graziano



Lire aussi