8eme journée : Le Milan AC ne peut plus se cacher, Sassuolo confirme, Ronaldo et Lukaku portent la Juventus et l’Inter

Par Gilbert Simonutti publié le 23 Nov 2020

La Serie A a repris ses droits après une trêve internationale qui a vu l’Italie se qualifier pour le final four de Nations League et cette 8eme journée a été marquée par le retour aux affaires des grands buteurs du championnat. Finalement négatif à la Covid-19, Ciro Immobile a lancé la journée samedi après-midi en ouvrant le score lors du succès 2-0 de la Lazio sur la pelouse de Crotone suivi par un CR7 en pleine forme et auteur du doublé qui a permis à la Vecchia Signora de disposer 2-0 de Cagliari. Entre-temps, l’Atalanta a buté sur Provedel et une équipe du Spezia courageuse (0-0).

Dimanche midi, le retour à la Fiorentina de Prandelli a été décevant puisque le Benevento de Pippo Inzaghi est passé au Franchi 1-0 grâce à un but de Improta. L’ancien sélectionneur de la Nazionale a du pain sur la planche. Menée 2-0 à l’heure de jeu, l’Inter a su renverser la tendance pour s’imposer finalement contre un Torino qui se fait remonter trop souvent cette saison. Lukaku, auteur d’un doublé, a montré toute son importance dans cette équipe. Sassuolo de son coté s’est imposé 2-0 à l’Hellas et a profité d’un après-midi en tête du championnat. Sans rien dire, l’AS Roma, qui s’est facilement débarrassée de Parma (3-0) se hisse sur le podium. Précieuses victoires pour Bologna sur le terrain de la Samp (2-1) et pour l’Udinese (1-0) contre le Genoa. Le clou de la journée était cependant au San Paolo où le Milan AC porté par un Ibrahimovic hors norme (encore 2 buts pour le Suédois) s’est imposé 3-1 contre le Napoli. Les Rossoneri, toujours leaders, ne peuvent plus se cacher. Ils font partis des prétendants au Scudetto.

On a aimé

CR7, Lukaku et Ibra qui portent leur équipes : Rien de nouveau dans l’absolue, mais le trio magique a encore fois montré toute son importance puisqu’ils ont chacun inscrit un doublé dans des matchs qui auraient pu mal tourner. Grace à leurs réalisations de ce weekend, Ibra, Ronaldo et Lukaku se retrouvent également aux trois premières places du classement des buteurs avec respectivement 10, 8 et 7 buts au compteur.

Sassuolo, un trouble fête parti pour durer : Dans le match des belles surprises, Sassuolo s’est imposé, sans Caputo, 2-0 sur le terrain d’un Hellas privé de plusieurs titulaires en défense. Un succès qui a permis aux Neroverdi de gouter temporairement aux vertiges de la première place et qui en fait un sérieux prétendant aux places européennes.

Le retour d’Immobile : Dans un match qui s’est disputé sous des trombes d’eau, Immobile n’aura eu besoin que de 21 minutes pour retrouver le chemin des filets. Une victoire importante pour la Lazio qui traverse un moment difficile mais aussi pour son buteur qui s’est retrouvé au cœur de la polémique des test négatifs-positifs. Toujours critiqué, Ciro Immobile reste néanmoins un buteur hors pair.

Le moment de la journée

Le leader milanais était confronté hier soir à un véritable crash test sur la pelouse du Napoli de Rino Gattuso. Un test passé haut la main par un Milan AC solide et qui sait où il va. Encore auteur d’un doublé, Zlatan Ibrahimovic, 39 ans, a éclaboussé le San Paolo de toute sa classe avant de sortir sur blessure. Le seul signe qu’Ibra est un humain comme un autre.

Mis en lumière

Encensé par ses coéquipiers et son entraineur qui loue régulièrement son intelligence footballistique, Henrikh Mkhitaryan est le symbole du renouveau de l’AS Roma. Auteur de 5 buts en 2 matchs, l’Arménien sait tout faire. Passeur, buteur, l’ancien gunner s’éclate dans la capitale italienne et son entente avec Pedro laisse présager une saison radieuse pour les Giallorossi.

Gilbert Simonutti

Rédacteur



Lire aussi