6ème journée : l’Inter en état de grâce ? Giampaolo et Montella sur la sellette ? La Juventus tiendra-t-elle le rythme ?

Par Rafaele Graziano publié le 28 Sep 2019

Pas dé répit pour les tifosi ! La 6ème journée est déjà là et on en demande encore. Pour les petits poucets, les choses sérieuses qui commencent; pour les ‘grands’, c’est l’occasion de confirmer, mais surtout de maintenir rythme et compétitivité en vue des événements européens tout en relâchant légèrement la pression.

Au menu donc pour les matchs du samedi : un défi de taille pour la Spal qui se déplace au Juventus Stadium alors que la Sampdoria et Sassuolo ne sont pas en meilleure posture (respectivement hôtes d’une Inter en roues libres et d’une Atalanta remise à pied). Berardi fera face à Gomez dans un duel qui se veut riche en buts.

Les rapports de force ne s’amélioreront pas dès dimanche : antipasto à la Napolitaine avec la réception de Brescia, fort d’une très belle prestation à domicile face à la Juve malgré la défaite. S’en suivent une série de rencontres moins évidentes qu’elles n’y paraissent tant les enjeux et motivations vacillent depuis l’entame de championnat. Attention donc à la Lazio qui surprend tant par ses qualités offensives qui ne sont plus à démontrer que pour son irrégularité – la fausse note en Europa League et la défaite au Meazza porteront-ils préjudice aux Laziali qui espèrent tout de même régaler dans leur enceinte ?

Autre équipe décevante cette saison : l’Udinese, toujours sans De Paul, les frioulans ne sont pas friands de la formule à domicile (où ils comptent 2 défaites sur 3). Une aubaine pour une équipe offensive telle que Bologne qui, portée par l’aura de Sinisa Mihajlovic, figure fièrement dans le haut du tableau. L’après-midi s’achève sur un possible théâtre de rebondissements entre Lecce et la Roma alors que Cagliari espère faire rugir la Sardegna Arena – après une victoire détonnante à Naples – contre l’Hellas.

20:45 c’est l’affiche du week-end : MilanFiorentina. Deux équipes en plein doute, l’une semble dépassée par un calendrier peu clément (Inter, Torino, Fiorentina), l’autre, connaît un début de saison tumultueux mais a su se reprendre mardi contre les Blucerchiati, mais il s’agit surtout d’une rencontre épineuse pour les 2 entraîneurs. En parallèle, le Torino se déplacera à Parma pour une rencontre qui s’annonce âpre, comme on les aime !

On veut voir

Le retour des serial buteurs : Mais où sont passés Piatek, CR7 et Quagliarella ? Bourreaux des défenses l’an passé, les bombers sont méconnaissables en ce début de championnat ! Le milanais Piatek et la star Portugaise comptent 2 buts chacun alors que l’éternel Quagliarella… 1 seul ! Cela dit cette journée semble propice aux attaquants tant les rapports de force sont déséquilibrés, alors, les filets vont-ils vibrer ?

Giampaolo vs. Montella : un choc pour un fauteuil ? À son arrivée à Milan, Marco Giampaolo semblait combler toutes les attentes du club. Pourtant depuis le début de saison, le néo-milanais est bien loin de tenir ses promesses, nul doute que l’issue de cette rencontre pèsera sur son avenir. Même constat pour Vincenzo Montella qui retrouve à peine le banc de la Viola. Malgré un mercato prometteur, les résultats eux, ne le sont pas au risque que l’aeroplanino se crashe. Toutefois cette rencontre ne manquera pas d’enjeux et c’est là tout l’intérêt !

Matuidi arrière-gauche : ‘Changez ce système que je ne saurais voir‘. Sans Sandro, De Sciglio ni Danilo, la défense doit être fortement remaniée. Sarri envisage fortement de placer le français sur la ligne défensive en tant qu’arrière gauche, un rôle tout à fait inédit mais surtout déroutant pour tout tifoso bianconero. Cela dit, au vue de la qualité de ses récents matchs, l’on comprend la confiance apportée par son entraîneur.

La petit anecdote…

La Juventus n’a gagné aucun de ces 2 derniers matchs précédant une rencontre de Champions League, un match nul et une défaite contre…Spal ! Coïncidence ?

Rafaele Graziano



Lire aussi