5ème journée : La Juventus au ralenti, l’Inter se reprend, les frères Insigne se retrouvent

Par Yacine Ouali publié le 27 Oct 2020

Les journées se suivent et se ressemblent en Serie A. Alors que l’absence de public aurait pu inhiber les joueurs, il n’en est rien, et les buts continuent de pleuvoir. Chez les gros, l’Inter s’est repris en réalisant enfin un clean sheet contre le Genoa (victoire 2-0). Toujours emmenés par Lukaku, les hommes de Conte se rassurent avant les échéances européennes, déjà cruciales après le nul contre Gladbach à la maison. Même histoire pour le Napoli : après une entame difficile en Europe, les hommes de Gattuso font leur bonhomme de chemin en championnat. Ils se sont ainsi imposés contre Benevento (2-1), avec de jolies retrouvailles entre les frères Insigne, tous deux buteurs. Du côté de Milan, les rossoneri ont perdu leurs premiers points de la saison face à des romains valeureux au bout d’un match fou, qui témoigne une fois de plus de la belle vitalité des attaques italiennes.

Loin de ces standards, la Juventus et l’Atalanta avancent au ralenti. Toujours maladroite dans le jeu, la Vieille Dame n’a pas fait mieux qu’un nul contre l’Hellas à la maison, en étant qui plus est parfois dominée. C’est pire pour l’Atalanta, qui avec une défaite 3-1 contre la Sampdoria continue ses montagnes russes dans la performance.

Du reste, la Serie A continue d’être spectaculaire : Sassuolo encaisse beaucoup de buts et en marque encore plus (3-3 contre le Torino), la Fiorentina se fait peur comme d’habitude, mais réussit cette fois à s’imposer, et la Spezia continue de surprendre.

On a aimé

La Sampdoria qui confirme : bien triste la saison dernière, la Sampdoria est désormais métamorphosée. 4 victoires d’affilée après la défaite inaugurale face à la Juventus. Bien malins sont ceux qui s’attendaient à un tel départ canon, surtout au vu des équipes battues (Fiorentina, Lazio, Atalanta). Pourvu que ça dure.

Les retrouvailles des frères Insigne : c’est la belle histoire de la semaine. L’un chez Benevento, l’autre au Napoli, les frères Insigne se sont affrontés dans un beau derby, avec à la clé un but chacun. Et de beaux buts, s’il vous plaît.

La combativité de la Spezia : promue mais pas sans ambition, la Spezia réalise un début de saison plus que correct, avec deux défaites, deux nuls et une victoire. Les joueurs de Vincenzo Italiano l’ont encore démontré contre Parma, et seront un postulant sérieux au maintien.

La continuité de l’Hellas : dans la lignée de la saison dernière, où le club a longtemps prétendu à l’Europe avant de s’écrouler, l’Hellas continue d’être une équipe qui propose du jeu et tient tête à tout le monde. Ce fut encore le cas face à la Juventus, que les hommes d’Ivan Juric ont malmené.

Le moment de la journée

Clairement, la folie qu’a été ce Milan AC – AS Roma. 3-3, des buts de Zlatan et Dzeko, deux pénaltys extrêmement généreux, le Milan AC solide dans le jeu et l’AS Roma superbe dans la réaction… de la Serie A comme on aime. Balle au centre, c’est le jeu qui en sort gagnant.

Mis en lumière

Fabio Quagliarella est immortel. Encore buteur face à l’Atalanta, le bomber italien a battu un nouveau record : il est le premier joueur de l’histoire de la Serie A à avoir marqué plus de 40% de ses buts en championnat… après ses 34 ans (68 sur 168). Comme du bon vin.

Yacine Ouali



Lire aussi