J-1 Inter-Napoli : ne pas rater le coche, les équipes prêtes à en découdre, les groupes au complet en prévision

A la veille de la rencontre qui verra s'opposer l'Inter au Napoli, Calciomio vous propose les dernières informations au sujet du match.

Par Maxime Artois publié le 10 Mar 2018

Pas le droit à l’erreur

Match de haute volée ce dimanche en Serie A entre deux de ses principaux animateurs. Le Napoli, qui surfait sur une vague de confiance impressionnante depuis le début de l’année 2018, arrive pourtant à San Siro en bête blessée : à la lutte pour la première place avec la Juventus, les azzurri ont peut-être perdu plus qu’une bataille le week-end dernier, à San Paolo qui plus est, face à l’AS Roma. De fait, avec un point d’avance en tête sur la Juventus mais un match en plus, tout autre résultat qu’une victoire en terre lombarde serait préjudiciable. Néanmoins, la victoire est aussi le mot d’ordre de cet Inter dont le podium est toujours un rêve envisageable et atteignable (à cinq points). Le derby, ce ne sera pas pour tout de suite, autant prendre ce rendez-vous au sérieux, surtout pour faire définitivement le plein de confiance. Certes, l’Inter a gagné son dernier match (2-0 contre Benevento) mais pour le moment, ce n’est que deux victoires en Serie A en 2018…

Groupe au complet côté napolitain et milanais

A priori, pas de grands absents du côté des azzurri. Les tauliers devraient répondre présent. Toutefois, le cas de Vlad Chiriches peut intéresser car le Roumain s’est entraîné à part, suivant une session « spéciale ». Alors quid de son sort ? Il pourrait bien débuter à San Siro, et ce n’est pas illogique de la part de Sarri de remettre en question une défense qui a volé en éclats contre la Roma. S’il joue ce sera vraisemblablement à la place d’Albiol. Pour le reste, pas de grande surprise en vue donc. Là non plus, pas de grandes absences à prévoir chez les nerazzurri, d’autant que ces derniers ont préparé intensément ce qu’ils considèrent comme un choc. Icardi et les autres cadres seront bien présents, et les séances d’entraînement ont été rigoureuses sur le plan tactique tout au long de la semaine au Suning Training Center, et l’indéboulonnable schéma en 4-2-3-1 devrait être reconduit. A l’aller, il avait déjà contrarié le Napoli chez lui (0-0). Pourquoi ne pas recommencer ?

La motivation interiste

S’il paraît anodin, le message a été lancé pendant la semaine. Interrogé à l’occasion de son anniversaire, Tommaso Berni, troisième gardien de (désormais) 35 ans, est évidemment revenu sur le terrible décès de Davide Astori, mais a également tenu à exprimer sa « motivation » à l’idée d’affronter un Napoli qu’il n’en pense pas moins motivé. « Ils jouent un beau football et ont de bons joueurs. Mais nous serons prêts et déterminés à réaliser une belle performance devant nos fans ». C’est dit.

Orsato au sifflet

Il a été décidé que Daniele Orsato sera l’arbitre de cette affiche, lui qui a déjà arbitré une dizaine de matches en Serie A cette saison. A noter que son bilan pour les deux équipes concernées est mitigé : à deux reprises il a arbitré l’Inter (toujours à San Siro) pour deux nuls, et par deux fois le Napoli pour une victoire et une défaite… Suspense en perspective.

Maxime Artois

Rédacteur



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.