38ème journée : L’Inter à la fête, trois équipes pour deux places en Champions League, un maintien déjà joué

Par Ben Soffietti publié le 22 Mai 2021
Crédits

Nous y sommes. Après neuf mois intenses de compétition, la Serie A nous offrira son dénouement à la fin de ce weekend.

Si elle a déjà une reine, l’Inter, qui recevra et fêtera son Scudetto devant 1000 tifosi dimanche à 15h00, face à l’Udinese, en revanche, elle n’a pas livré son verdict final concernant la course à la Champions League. En effet, il reste deux tickets sur quatre à composter et trois équipes sont en lice pour ce précieux graal. L’Atalanta, déjà assurée de jouer la plus prestigieuse des compétitions l’année prochaine, aura toutefois son mot à dire dans ce sprint final puisque les hommes de Gasperini acueillent le Milan AC, dimanche à 20h45. À la même heure, le Napoli recevra l’Hellas déjà en vacances, pour tenter de retrouver la Champions League après une année sans pouvoir y goûter. Mais, pour les Rossoneri comme pour les Partenopei, gare à la contre-performance, car la Juventus, qui se déplacera à Bologna, pourrait s’immiscer dans le top 4 au meilleur des moments. Un nul ou une défaite du troisième OU du quatrième profiterait à la Vecchia Signora, qui dans tous les cas, ne réalisera pas une saison blanche, suite à son succès en finale de Coppa Italia mercredi.

Sixième, la Lazio ne peut plus avancer au classement, mais les coéquipiers de Ciro Immobile auront à coeur de bien finir cette saison en affrontant Sassuolo, qui vivra la dernière de Roberto De Zerbi, annoncé en Ukraine l’année prochaine. Toujours dimanche soir, l’AS Roma et le Spezia Calcio s’affrontent pour du beurre, tout comme le Torino, qui grâce au point empoché à l’Olimpico mardi soir, est sûr de rester dans l’élite, à l’inverse de son adversaire du soir, Benevento, qui retournera en Serie B la saison prochaine.

Mais avant ça, cette dernière journée débute ce soir avec trois rencontres, sans enjeu sportif, à 20h45. Les équipes reléguées de Crotone et de Parma affrontent respectivement la Fiorentina et la Sampdoria. Des Blucerchiati qui ont vaincu une saison bien calme et qui devraient voir Ranieri partir à l’issue de la saison. Enfin, Cagliari, qui a obtenu son maintien après des mois d’angoisse, accueille le Genoa et pourrait doubler Il Grifone et finir 14ème en cas de victoire.

On veut voir :

Une belle lutte pour la Champions League : Trois rencontres auront un véritable enjeu ce weekend. Atalanta-Milan AC, Napoli-Hellas et Bologna-Juventus. Le Milan AC présente l’adversité la plus relevée en se déplaçant à Bergame, contre une Dea qui s’était imposée à San Siro au match aller (0-3). Les champions d’hiver se doivent de finir dans le top 4 après la première partie de saison qu’ils ont livré. Toutefois, le Milan AC devra se méfier de ses anciennes gloires, puisque Gattuso et Pirlo voudront jouer un mauvais tour aux Rossoneri et qualifier leurs clubs respectifs en Champions League.

Un final en apothéose : À l’exception des trois rencontres évoquées précédemment, les sept autres parties n’auront pas de véritable enjeu. Les joueurs seront donc soit déjà en vacances, soit en train de se préparer à rejoindre leurs sélections en vue de l’Euro. Cette saison, la moyenne de buts par match dépasse les trois et la dernière journée a été le théâtre de 32 réalisations. Messieurs, prenez du plaisir, offrez du bonheur.

Le retour des tifosi : Dimanche, à 15h00, l‘Inter jouera son dernier match de la saison avec du public. Après une saison difficile pour le monde du football et surtout pour les tifosi privés de tribunes depuis bien trop longtemps, ce retour est une nouvelle réjouissante à quelques semaines du début de l’Euro. En espérant que ces mille tifosi amorcent un retour à la normale pour la saison prochaine.

La petite histoire cocasse :

Grâce à son match nul en match en retard mardi, le Torino s’évite un match de la peur contre Benevento. Ainsi, demain, aucune équipe ne jouera pour sa survie en Serie A, les trois relégués étant connu : Parma, Crotone et donc les Stregoni. Cela faisait sept saisons que le championnat n’avait pas eu une bataille pour le maintien lors de l’ultime journée. Il faut remonter à la saison 2014-2015 pour retrouver un tel scénario. Et même mieux, puisque les trois mauvais élèves étaient connus dès la 36ème journée, avec les relégations de Cagliari, Cesena et déjà Parma. Et l’équipe qui avait terminé première non relégable, jouera l’an prochain en Champions League : l’Atalanta. Une autre époque.

Recevez chaque jour les actus du foot italien dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter quotidienne (gratuite)

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Ben Soffietti

Rédacteur



Derniers articles