37ème journée : de l’Europe au maintien, des enjeux dans tous le sens. C’est la bonne pour la Juventus ?

Par Giuliano Depasquale publié le 12 Mai 2018

Ce sont Benevento et Genoa qui ouvrent le bal de cette 37e journée dans un duel qui n’a plus d’importance pour aucun des deux clubs. Puis, c’est l’Inter qui prend le relais, face à Sassuolo. Les Neroverdi, sans Peluso (suspendu), sont officiellement sauvés depuis la dernière journée en date, ce qui rassure un peu les Nerazzurri qui n’ont pas le droit à l’erreur s’ils veulent espérer jouer la « finale » contre la Lazio dimanche prochain pour la dernière place en Champions League. 70 000 personnes sont attendues pour ce match à San Siro.

Dimanche, la journée commence avec un duel pour le maintien. Le Chievo n’est qu’à un seul point de la zone rouge, tandis que Bologna est déjà sauvé. Puis, c’est aussi l’occasion pour les Rossoblù de mettre fin à une série de quatre matchs sans victoire.

L’après-midi comptera des matchs tous aussi décisifs les uns que les autres. D’abord avec le duel CrotoneLazio. Les Romains, dans la même situation que l’Inter, récupèrent De Vrij, Leiva et Caicedo. Pour les Crotonais, c’est encore une histoire de zone rouge. L’enjeu Europe – maintien sera le même lors de FiorentinaCagliari. La Viola, à deux points de la septième et dernière place pour la C3, ne devrait laisser aucune chance aux Sardes qui sont actuellement les troisièmes relégués. D’ailleurs, Joao Pedro fait son grand retour après deux mois de suspension pour dopage. Même chanson pour la SPAL, deux points au-dessus de la 17e place, qui joue son maintien contre le Torino sans victoire depuis début avril. Vient alors le match des losers, entre l’Udinese qui n’a plus empoché les trois points depuis quatorze journées et l’Hellas qui est mathématiquement en Serie B après sa cinquième défaite de rang, le week-end passé. Heureusement, L’Atalanta vient relever le niveau face au Milan AC. La Dea, sans Cornelius, comptera de nouveau sur son jeune Barrow, alors que les Rossoneri voudront se relever de la raclée subie mercredi en finale de Coupe contre la Juventus (4-0) en poussant son adversaire hors de la course à l’Europa League.

La soirée de dimanche commencera avec un autre gros choc qui est celui de l’AS Roma contre la Juventus. En même temps, le Napoli, avec le retour de Koulibaly, jouera le jeu contre une Sampdoria, sans Quagliarella, qui n’a, elle aussi, plus aucun objectif réaliste à atteindre.

Le match à ne pas louper : AS Roma – Juventus

C’est le match du scudetto pour les Bianconeri, même s’il faudrait une catastrophe pour qu’ils passent à côté. Un seul point leur suffirait pour remporter leur septième titre de suite. Pour les Giallorossi, la rencontre est toute aussi importante, puisqu’ils ne sont pas encore assurés d’aller en Champions League l’an prochain. Une victoire leur offrirait le premier ticket pour la compétition européenne. À noter que les Romains sont invaincus à domicile par les Turinois depuis trois matchs : deux victoires (3-1 et 2-1) et un match nul (1-1). Pour Allegri, il s’agit aussi de battre son record de points sur une saison (91).

Le joueur à suivre : Musa Barrow

Avec trois buts et une passe décisive lors des quatre dernières rencontres de l’Atalanta, Musa Barrow s’érige en tant que surprise de cette fin de saison. Arrivé de la primavera des Bergamasques en janvier, le Gambien de 19 ans réalise un bon mois au point de déjà enflammer de grands clubs comme Tottenham et même la Juventus, selon certaines rumeurs. En tout cas, il a déjà été plus décisif qu’André Silva sur toute la saison…

Giuliano Depasquale

Rédacteur



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.