35ème journée : Izzo rétabli, Conte l’a mauvaise, le Milan AC peut s’assurer l’Europa League

Par Rémi Falvo publié le 21 Juil 2020

La 35ème journée de Serie A commencera par la rencontre qui opposera l’Atalanta à Bologna, au cours de laquelle il n’est pas question de laisser filer le moindre point pour les Nerazzurri. Si la messe est dite pour la SPAL, il n’en est pas de même pour Lecce et Brescia, qui vont s’affronter en terre Apulienne, dans un match de la peur qui risque d’être haut en couleurs, le maintien en ligne de mire. Autre choc de cette journée : le derby della lanterna, le fameux Sampdoria-Genoa, derby de Gènes toujours extrêmement intéressant, du moins du point de vue historique. Car même si le stade Luigi Ferraris risque de sonner creux, la ville de Gènes sera tout de même en ébullition. Cette journée pourrait également voir la Juventus être sacrée championne d’Italie, en cas de victoire face à l’Udinese, et de défaite de l’Inter et de l’Atalanta face à la Fiorentina et Bologna. Dernière chance également pour Sassuolo de rêver d’Europe avec un match très important face au Milan AC. Une victoire des Rossoneri scellerait quasi-définitivement les places européennes.

Ce qu’on veut voir

Le sursaut de Bologna : C’est ce à quoi l’on s’attend après la défaite lourde face au Milan 5 buts à 1 samedi passé. L’entraîneur rossoblù Sinisa Mihajlovic l’avait mauvaise, et il ne s’en est pas caché en conférence de presse : « Je n’accepte pas de servir de Sparring Partner. Les joueurs n’ont pas le droit d’accepter la défaite sans battre un cil. J’espère que cela sera suffisant pour nous réveiller. » Et ça, on va le savoir ce mardi, à 21h45.

La confirmation du Milan : On veut voir Ibra et sa bande confirmer leur récital d’il y a quelques jours face à Bologna. Dans un match entre le 8ème Sassuolo et le 7ème du classement.

Ribéry en grande forme : C’est le grand artisan de la victoire des siens face au Torino. Les quotidiens sportifs italiens sont unanimes, et notent toujours le Français entre 7 et 8 sur 10. Ce qui dans la botte est quasiment synonyme d’excellence. A 37 ans, Ribéry séduit encore. Ce match face à l’Inter doit arriver comme une belle opportunité de confirmer son niveau actuel, face à un grand du championnat italien.

Armando Izzo sur pieds : C’est un grand ouf de soulagement. Lors de sa blessure face à la Fio, Armando Izzo a fait frissonner tout le monde du Calcio. On s’imaginait déjà le pire, une lésion dans le genou, ou autre problème bien grave, qui serait synonyme de fin de saison. Mais il n’en est rien, Izzo sera présent face à l’Hellas. Pour le plus grand bonheur des Turinois.

La petite histoire cocasse

Antonio Conte est en colère. Cette fois-ci, c’est après le calendrier que l’ancien sélectionneur en a. En effet, après le match nul obtenu, ou plutôt subi à Rome contre l’AS Roma, il a laissé la rancœur s’exprimer :  » Notre calendrier est fou. Il est fait pour nous mettre en difficulté, les adversaires ont eu un jour de repos en plus. Nous jouons à 21h45, comme ça nous payons la fatigue… Il y a une étrange anomalie. Voyez la dernière journée de championnat, les horaires sont choisis par la Lega? Ça se voit que nous n’étions pas là quand ils ont établi ces calendriers… A côté de ça, nous avons parfois 5 jours de repos. C’est le troisième match consécutif que nous jouons avec un jour et demi de repos en moins que nos adversaires. » 

Rémi Falvo

Rédacteur



Lire aussi