34ème journée : la Juventus file droit vers le Scudetto ! Le Genoa frappe très fort, le Milan AC peut croire à l’Europe

Par Christophe Malcangi publié le 21 Juil 2020

On approche du dénouement à toute vitesse, et nous voici d’ores-et-déjà avec de forts indices sur le verdict final de cette saison 2019/2020 de la Serie A. Le choc de ce week-end et début de semaine ne fut nul autre que celui opposant la Juventus à la Lazio, avantage à la Vieille Dame qui vient de mettre un quasi terme au suspense concernant le Scudetto et qui file tout droit vers sa neuvième consécration consécutive.

Ainsi l’Atalanta et l’Inter n’ont pas su décrocher les 3 points lors de leurs déplacements respectifs à l’Hellas et chez l’AS Roma. Des déplacements épineux qui n’ont pas manqué d’écorcher les deux prétendants au titre. A souligner toutefois que les Nerazzurri ont validé chacun leurs tickets pour la Champions League (sauf si l’AS Roma gagne l’Europa League et le Napoli la Champions League. Dans ce cas il faudra être dans les 3 premiers), Gasperini valide par ailleurs un nouvel accomplissement inédit dans l’Histoire de l’Atalanta.

La course pour la relégation semble avoir déjà donné une part de son verdict, la confrontation directe entre le Genoa et Lecce a tourné en faveur des Rossoblù, qui semblent s’en sortir une fois de plus in extremis en Serie A cette saison ! La marge à tenir restera de 4 points sur 4 journées.

Le point d’interrogation le plus important concerne la modeste course à l’Europa League tandis que le Milan AC n’est plus qu’à une longueur de l’AS Roma. Si les Rossoneri ont fait forte impression face à Bologna (5-1), il reste à venir de véritables challenges du côté de Sassuolo et face à l’Atalanta ! Le Napoli déjà qualifié s’est imposé de justesse face à l’Udinese mais n’a pas forcément rassuré avant de retrouver la Champions League très bientôt.

Enfin au milieu du tableau petit aparté sur la Fiorentina qui respire un grand coup après un succès mérité sur le Torino (2-0), la Sampdoria a dévoilé un visage fort agréable face à Parma en retournant une situation mal engagée (2-3), Sassuolo a finalement été « accroché » sur la pelouse de Cagliari mais poursuit une série de 8 matchs sans défaite…

On a aimé

La nette démonstration du Milan AC : Face à la formation de Mihajlovic les Rossoneri ont tout simplement déroulé avec 5 buteurs différents, du beau spectacle ! On retiendra d’ailleurs la forte influence de Zlatan Ibrahimovic sur les réalisations, bien que le Suédois ne soit pas allé de son propre but. Les titulaires confirment ainsi leur montée en puissance, et les remplaçants font des entrées bénéfiques. Pas si mal, le Pioli ?

Les rebondissements entre Genoa et Lecce : Malgré deux coups du sort en défaveur des Giallorossi, la rencontre disputée entre les deux prétendants au maintien aura donc bel et bien tenu ses promesses, pour le plus grand bonheur des Grifoni. Il était peut-être écrit d’avance que le ballon frappant le poteau rebondisse malencontreusement sur le dos de Gabriel, mais aussi que Mancosu envoie son penalty dans les nuages. Des coups de tonnerre sur un seul match clé condamnant pratiquement Lecce à la relégation.

La Sampdoria avec le cœur : ce n’est en effet plus la même Sampdoria depuis le mois de juin, le groupe à Ranieri semble véritablement transfigurée et pleine de ressources jusqu’à présent. La victoire arrachée à Parma démontre la métamorphose des Blucerchiati, avec un Bonazzoli qui fait parler la poudre pour couronner une belle remontada.

Politano, ça frappe fort : le Napoli a pourtant été malmené, mais le petit ailier de poche est sorti de son banc de touche pour nettoyer la lunette de Juan Musso. Après un bail difficile avec l’Inter de Conte, Matteo Politano retrouve doucement de l’allant sous la houlette de Gennaro Gattuso.

Mis en lumière

A son âge Franck Ribéry dispose toujours du génie du ballon dans les pieds, on ne peut pas lui retirer. Ses 2 passes décisives ne sont que l’illustration de sa vision du jeu au-dessus de la moyenne mais aussi celle de sa capacité à conserver la balle au pied jusqu’aux derniers mètres du but. Tout simplement admirable.

Christophe Malcangi

Rédacteur référent pôle news



Lire aussi