34ème journée : Bologna presque sauvé, le Torino se met à rêver, le Milan AC s’enfonce…

Par Aurélien Bayard publié le 30 Avr 2019

Maintenant que la course au titre est officiellement terminée – si tant est qu’il y ait eu du suspense – celle pour les places en européenne est encore ouverte. Qui accompagnera la Juventus et le Napoli en Champions League ? La fin de saison sera haletante avec seulement 7 points entre la 3ème et la 8ème place !

Les nNerazzurri auraient pu espérer mieux face à la Juve mais finalement le derby D’Italia n’a pas trouvé preneur. Tout était bien parti avec la superbe ouverture du score de Radja Nainggolan mais la frappe de Ronaldo a laissé Handanovic sans réaction. Le dernier strapontin pour la Champions vient d’être ravi par la séduisante Atalanta. Vainqueur en fin de match de l’Udinese, La Dea doit rester concentrée. Elle a encore une finale de Coppa à jouer et garder assez d’énergie si elle souhaite participer à la plus prestigieuse des coupes européennes. Ce serait une première dans son histoire.

Pour le moment en Europa League, L’AS Roma attend patiemment en embuscade. Une victoire 3-0 nette et sans bavure face à Cagliari et cette saison en dent de scie pourrait avoir un dénouement heureux. Enfin, le Torino se permet aussi de rêver grâce à sa victoire contre le Milan AC. Avec une seule victoire sur les huit derniers matchs, les milanisti sont décidément en dedans. En prime, telle une ombre menaçant Gattuso, Antonio Conte était présent dans les travées du Stadio Olimpico Grande Torino.

Les places de la relégation se dessinent petit à petit. La messe semble dite pour Frosinone. Aucune révolte face aux partenopei et les ciociari ruinent le peu d’espoir qu’ils avaient laissé entrevoir ces dernières semaines. Il y a maintenant dix points entre eux et le premier non relégable, l’Udinese. La lutte sera sûrement entre ces derniers et Empoli. Avec 4 points d’avance, l’Udinese a au moins l’avantage d’avoir son destin entre les mains.

On a aimé

L’effet Ranieri : 5 matchs sans défaite et revoilà les giallorossi dans le sens de la marche. Une belle victoire 3-0 face à un Cagliari qui n’a plus rien à jouer et la Roma peut toujours accrocher la Champions League.

La Dea : Elle pourrait être citée chaque semaine tellement elle nous impressionne. La bande à Gasp continue son bonhomme de chemin et se retrouve dans le quatuor de tête.

Le derby d’Italia : Un tifo moqueur, un superbe but du Ninja, l’affiche a tenu ses promesses. En prime, une échauffourée verbale entre Max Allegri et l’ancien interiste et consultant Daniele Adani.

Le moment de la journée

Mihajlovic et Bologna, un duo qui devrait continuer en Serie A l’année prochaine ! La victoire contre Empoli, concurrent direct pour le maintien, fait énormément de bien. Le technicien serbe a su amener en Emilie-Romagne sa grinta pour aller chercher le maintien. La preuve en est avec cette statistique : sur les huit dernières journées, les rossoblù ont pris un point de plus que sur l’ensemble des vingt-six autres.

Mis en lumière

18 ans, soit 22 matchs, que le Torino n’avait pas battu le Milan AC. La dernière fois datait du 4 novembre 2001. C’était pour le compte de la 10ème journée Serie A et Lucarelli avait inscrit le seul et unique but de la partie pour les Granata. Et bien grâce à des Milanisti dans la tourmente, le Torino a pu mettre fin à cette disette. En 2001, cette défaite avait provoqué l’éviction de Fatih Terim et l’intronisation de Carlo Ancelotti pour le succès qu’on lui connaît. De là à y voir un parallèle, il n’y a qu’un pas…

Aurélien Bayard



Lire aussi