34e journée : un Derby d’Italia pour le prestige, Bologna peut se donner de l’air

Par Luca Dangréaux publié le 27 Avr 2019
Crédits

Plus que cinq week-ends de Serie A avant le coup de sifflet final de cette saison 2018-2019. La 34e journée sera évidemment centrée sur le choc entre l’Inter et la Juventus, le Derby d’Italia. Pas d’enjeu au classement puisque les Bianconeri sont désormais champions et les joueurs de Spalletti ont cinq points d’avance sur Milan, leur premier poursuivant mais souhaitent quand même se mettre en sécurité définitivement. L’enjeu sera honorifique : hors de question de faire l’impasse sur une opposition empreinte de rivalités. Pour cette rencontre programmée samedi (20 h 30), l’Inter pourrait compter sur le retour de Brozovic.

L’irrégularité permanente dont sont coupables le Milan AC et l’AS Roma pourrait profiter aux outsiders de la course à l’Europe. Parmi eux le Torino et l’Atalanta. Le premier a une chance formidable de venir s’immiscer dans la zone Champions League puisqu’il reçoit des Rossoneri qui ont seulement trois points de plus et qui sortent d’un mois de compétition laborieux (défaites à la Sampdoria et à la Juventus, nuls contre l’Udinese et à Parma, élimination en demi-finale de Coppa contre la Lazio). À l’inverse, le Toro n’a plus perdu depuis plus d’un mois (mais sans être flamboyant).

Dans les autres matches du week-end, Bologna-Empoli et SPAL-Genoa auront une saveur particulière. Gare aux équipes qui se déplacent puisqu’en cas de défaite, Empoli laisserait les Rossoblù s’échapper alors que le Genoa continuerait de sombrer. L’Atalanta va-t-elle profiter de sa qualification en finale de Coppa pour battre l’Udinese ? C’est probable vu le niveau de jeu affiché face à la Fiorentina et les enjeux. La Dea n’a jamais été aussi proche de la Champions League.

On veut voir

– Un Derby d’Italia de haut niveau : Comme expliqué plus haut, l’impact de ce choc aura peu d’influence direct sur le classement des deux équipes à la fin du week-end ; alors messieurs, jouez ! Libérée car enfin titrée, la Juventus a une occasion formidable de rappeler que, certes elle pèche en Champions League, mais elle regarde de haut le reste du football italien. Quant aux Nerazzurri, il faut se rattraper de la défaite du match aller.

– L’Atalanta, toujours l’Atalanta : La demi-finale retour de Coppa Italia entre la Dea et la Fiorentina a mis tout le monde d’accord sur un point : l’équipe de Gasperini est l’une des plus belles (si ce n’est LA) du pays. En championnat, elle est à égalité de point avec le Milan (56) et la réception de l’Udinese, lundi soir, peut lui permettre de prolonger la belle aventure.

Le Napoli reprendre un peu de poil de la bête : Le mois d’avril a été compliqué pour les hommes d’Ancelotti et ça se ressent au classement puisque l’écart avec l’Inter (3e), n’est que de six points. Les Napolitains reçoivent Frosinone dimanche midi, un adversaire qu’ils devraient battre même s’il est parfois surprenant ces dernières semaines. À court terme un succès éviterait une fin de saison stressante.

La petite histoire cocasse

La vente des billets pour les supporters visiteurs du match Inter-Juventus a été suspendu pour cause de… « vibrations excessives ». L’Inter a publié un communiqué en bonne et due forme expliquant que la limite de vibrations sonores a été dépassée lors des matches précédents et qu’elle souhaitait éviter que cela ne se reproduise durant le derby. Les Juventini n’occuperont donc pas le troisième anneau central qui est habituellement réservé aux supporters adverses mais seront répartis dans d’autres secteurs du stade.



Luca Dangréaux



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.