33ème journée : Rien est joué encore en tête ! La Sampdoria fait un grand pas vers le maintien

Par Cesco publié le 14 Juil 2020

A peine le temps de s’achever qu’une autre va débuter. La 33ème journée de Serie A nous a offert 30 buts et du spectacle. En tête du championnat, l’écart se maintient pour la Juventus qui a su profiter de deux penalties accordés pour arracher un point face à une valeureuse Atalanta (2-2). A noter, le doublé de Cristiano Ronaldo, ce qui lui fait 28 buts cette saison en Serie A et un ratio tout pile d’un but par match. La Lazio continue de couler avec un effectif à bout de souffle. Défaite 2-1 à domicile contre Sassuolo sur le fil avec un Francesco Caputo déchainé et des Neroverdi qui ont dominé la rencontre de bout en bout (64% de possession de balle). L’Inter quant à elle était attendue au tournant après deux contre performances. Les Nerazzurri ont su profiter cette fois des faux pas de leurs adversaires en battant le Torino 3-1 malgré une boulette énorme du capitaine : Samir Handanovic. Les hommes de Conte prennent la seconde place et Godin devient le 18ème marqueur de l’équipe cette saison.

En bas de tableau, ça sourit du côté de Gênes. Le Genoa n’a pas tremblé pour s’offrir le scalp de la SPAL 2-0 grâce à ses vieux briscards : Pandev et Schöne. Il fallait au moins ça pour sortir de la zone de relégation après le nul entre Cagliari et Lecce. Un 0-0 sans saveur qui a au moins le mérite de faire souffler la défense des promus (71 buts encaissés en 32 journées). Belle performance de la Sampdoria face à Udinese également. Une victoire 3-1, méritée qui leur permet de prendre de l’air et d’enfin souffler un peu après un exercice très compliqué. Pour les places européennes, l’Hellas a loupé le coche une nouvelle fois après l’Inter en se faisant égaliser dans les derniers instants par Cutrone et la Fiorentina. Même son de cloche pour Parma qui semble ne plus savoir gagner (1 victoire sur les 5 derniers matchs), face à Bologna 2-2. Enfin, l’AS Roma confirme sa 5ème place face à un Brescia quasiment en vacances : 3-0. A noter le retour de Zaniolo, buteur. Un résultat probant qui permet de profiter du 2-2 entre le Napoli et le Milan AC. Les Rossoneri devront encore cravacher s’ils veulent s’épargner les préliminaires d’Europa League et une saison à ralonge.

On a aimé

Le but de Zaniolo. S’il est plutôt symbolique, son retour sur les terrains après sa grave blessure contre la Juventus s’est concrétisé par un but. Un symbole fort pour un joueur qui pourrait être l’un des fers de lance de la Nazionale à l’Euro.

Le suspens est de mise. Il reste 18 points à prendre et 4 équipes sont encore en lice pour le scudetto et se tiennent à 9 points. Mieux, entre l’Inter et l’Atalanta (2ème et 4ème), il n’y a qu’un point d’écart. La bataille fera rage jusqu’au bout, et c’est tant mieux.

La grinta d’Alexis Sanchez. On ne sait pas si le Chilien va rester à l’Inter, mais en tout cas il fait tout pour. Une débauche d’énergie incroyable et des statistiques superbes malgré un manque de temps de jeu principalement dû à une salle blessure en octobre dernier. 2 buts et 6 passes décisive pour El Nino Maravilla en …. 6 titularisations et seulement 575 minutes de jeu.

Mis en lumière

Décrié depuis un moment pour ses performances en baisse, Samir Handanovic n’a pas aidé son équipe hier soir face au Torino. Une sortie anodine sur un corner mal tiré, les gants qui glissent et un ballon relâché dans les pieds de Belotti qui n’a plus qu’à concrétiser. Heureusement pour lui, son équipe avait envie de gagner.

Cesco

Rédacteur en Chef



Lire aussi