31ème journée : Un peu de patience pour la Juventus, la course à l’Europe au ralenti, opération sauvetage en cours

Par Bruno Ianigro publié le 09 Avr 2019

Après avoir vécu une journée de championnat en semaine, les équipes se retrouvées donc ce week-end pour en découdre et maintenir en vie leurs ambitions. La Juventus grâce à sa victoire sur le Milan AC (2-1), dans ce qui était le choc de cette journée, pouvait s’offrir le scudetto. Match durant lequel l’arbitrage n’a pas été à la hauteur du rendez-vous. Le Napoli retarde le titre de la Vieille Dame suite à son nul contre le Genoa, pourtant à 10 pendant plus d’une heure suite à l’exclusion de Sturaro. L’Inter, 3ème, maintient son avance sur ses adversaires avec son nul contre l’Atalanta. La Dea qui revient justement à la hauteur du Milan AC pour la 4ème place et qui figure désormais comme un sérieux prétendant pour cette dernière place synonyme de qualification à la prochaine Champions League. Le vétéran De Rossi s’est quant à lui transformé en renard des surfaces pour inscrire son premier but en championnat cette saison et donner la victoire à l’AS Rome sur le terrain de la Sampdoria.

En ouverture de cette journée, le Torino a obtenu le nul face à Parma et peut continuer de croire à une place européenne en fin de saison tant le rythme des équipes au dessus n’est pas élevé. Seulement trois points séparent le 4ème, le Milan, du 8ème, le Torino.

Les confrontations directes entre équipes de bas de tableau ont vu l’Udinese et Cagliari prendre le dessus sur la Spal et l’Empoli qui devront se battre jusqu’au bout pour survivre. Vainqueur du Chievo en cloture de cette journée, Bologna cède sa place de 1er relégable à l’Empoli.

On a aimé

Piatek frappe encore : Grâce à son but face à la Juventus, le Polonais rejoint Quagliarella en tête du classement des buteurs avec 21 réalisations. EN seulement 13 rencontres avec les Rossoneri, il en est déjà le meilleur buteur cette saison.

Mertens rejoint Cavani : Avec sa 104ème réalisations sous le maillot napolitain, l’attaquant belge rejoint l’Uruguayen à la 4ème place des meilleurs buteurs de l’histoire du club.

La première mi-temps à Udine : La Dacia Arena a vécu une première mi-temps palpitante avec pas moins de cinq buts inscrits. à chaque fois mené, les Frioulans ont répondu notamment grâce au doublé de De Paul. Les coéquipiers de Lasagna n’avaient plus inscrit trois buts dans le même match depuis le 29 avril 2018.

L’espoir de Frosinone : Les Giallazzurri ne lâchent rien. Victorieux de la Fiorentina, les joueurs de Baroni s’offrent l’espoir d’un maintien. Avec ce succès Frosinone réalise pour la première fois en Serie A, une série de deux victoires consécutives. Ciofani offre donc trois points précieux et inattendu face à une Viola incapable de concrétiser ses occasions.

Le moment de la journée

Une fois de plus, la VAR a été mise à contribution lors de cette journée et n’a malheureusement pas été utilisé à bon escient par un arbitre qui a fait polémique : Fabri. Dans un match équilibré entre la Juventus et le Milan AC, l’arbitre n’a pas souhaité sanctionner une main d’Alex Sandro. Une décision controversée. La Lazio a quant à elle obtenu un penalty dans une action identique. Deux actions similaires, deux sanctions différentes! Il serait temps d’édicter une ligne directive commune pour ne pas répéter ces erreurs continuellement.

Mis en lumière

19 ans à peine et déjà plein de sang froid. Moïse Kean a douché des Rossoneri en inscrivant son 7ème but depuis début mars. Avec un but marqué toutes les 47 minutes, il est le joueur avec le meilleur ratio minutes/but dans les cinq plus grands championnats européens. En sortie de banc ou en démarrant titulaire, Moïse continue de prendre du volume dans le groupe turinois.

 

Bruno Ianigro



Lire aussi