31ème journée : La Juventus en mode blackout, la Lazio cale encore, l’Atalanta ne s’arrête plus et monte sur le podium

Par Boris Abbate publié le 10 Juil 2020
milan-juventus

[]Deux jours seulement après la fin de la 30ème journée de Serie A, le championnat italien était déjà de retour pour une autre journée décisive au niveau du classement. Mardi dernier donc, le coup d’envoi de la 31ème journée était donné avec un alléchant Lecce-Lazio. Et c’est bien le club des Pouilles, qui en pleine lutte acharnée pour le maintien, a vaillamment fait tomber les Laziale (les Giallorossi restent même l’unique club de la botte à avoir gratté au moins un résultat positif face aux trois mastodontes du championnat que sont la Lazio, l’Inter et la Juventus !). Dans la même soirée, le choc de la journée se déroulait entre le Milan AC et la Juventus, et les Bianconeri nous ont refait le coup de « Florence 2013 » en subissant une remontada incroyable et en encaissant 3 buts en moins de 5 minutes !

Il faut même remonter à l’horrible soirée du 3 juin 2017 en finale de Champions League pour voir une Juve se manger 4 buts dans la même rencontre ! Enfin, mercredi, l’Atalanta est allée chercher sa onzième victoire consécutive en battant  la Sampdoria, ce qui lui permet de monter sur le podium et de chiper la troisième place à une équipe de l’Inter qui n’arrive plus à gagner et qui s’est encore emmêlée les pinceaux chez l’Hellas. A noter également la victoire de l’AS Roma après trois défaites de rang, la réaction du Torino face à Brescia avec un Belotti buteur pour la cinquième fois d’affilée et le succès de Sassuolo à Bologna (avec des Neroverdi qui possèdent la meilleur attaque de Serie A depuis la reprise !).

On a aimé

Le match complètement dingue de Gabriel face à la Lazio. Un but offert sur une grosse erreur, puis des dégagements manqués et des autres boulettes, c’est la vie qu’avait décidé de mener le gardien de Lecce contre la Lazio. Heureusement, le portier giallorosso a dans le même temps offert des arrêts incroyables à son équipe pour permettre à ses coéquipiers de garder un précieux avantage au score. Un match totalement fou et incompréhensible dont il risque bien de se souvenir !

La remontada expresse du Milan face à la Juve. 3 buts encaissés en moins de 5 minutes, une remontée folle du Milan et un match incroyable proposé par les deux équipes : le choc de la journée a bien tenu toutes ses promesses du coté de San Siro. Et les Milanais confirment leur grande forme du moment et se payent le luxe d’inscrire 4 buts aux Bianconeri. Chose qui n’était plus arrivé depuis le mois de mars 1989 !

Le but de Luis Muriel avec l’Atalanta. Un but qui permet à la Dea de monter sur le podium, et qui fait surtout entrer le Colombien dans un record très particulier. Car l’attaquant devient ainsi le deuxième joueur du 21ème siècle, après Paco Alcacer avec Dortmund, a marquer plus de dix buts après être entré en jeu avec son équipe dans une même saison. Super-sub !

Le moment de la journée

Que font deux joueurs de classe mondiale quand ils se rencontrent sur le terrain ? Ils prennent du bon temps et trouvent même le moyen de rigoler ensemble. La preuve lors du choc entre le Milan et la Juventus, quand à l’heure de jeu Ibrahimovic s’en va botter un pénalty face à Szczesny. Ronaldo s’approche alors des deux hommes et indique où va tirer le géant attaquant. Mais Ibra transforme le pénalty et la scène se termine avec des immenses sourires de la part des deux joueurs. Le football que l’on aime !

ibrahimovic-ronaldo

Mis en lumière

Adrien Rabiot a enfin inscrit son premier but sous le maillot de la Juventus. Et pour les premières fois, Adrien est plutôt du genre à bien faire les choses. Une chevauchée folle depuis sa moitié de terrain, puis un petit pont et un missile en pleine lucarne. Le tout face au Milan. On a connu pire comme premier but, non ?

Boris Abbate

Rédacteur



Lire aussi