3000 pour l’Inter, un nouveau tournant ?

Par Cesco publié le 25 Juil 2020

Face au Genoa ce soir, l’Inter va disputer son 3 000ème match de Serie A, un record dans l’élite du football italien. Curiosité, c’est aussi face au Genoa, en 1993, que l’Inter a fêté son 2 000ème match en A. Aucun club ne peut se targuer d’autant de présences puisque le club nerazzurro est le seul à avoir passé toute son histoire en Serie A sans jamais avoir connu de rétrogradation. Une 3 000ème qui sonne comme un tournant, qu’il est temps de bien prendre, après l’avoir amorcé d’une plutôt belle manière.

Le néant depuis 2011

Faut-il le rappeler ? L’Inter n’a plus gagné un seul titre majeur depuis 2011 et une Coppa Italia avec Leonardo sur le banc. Une éternité pour un club habitué à tout rafler dans la fin des années 2000. Après 7 ans de tumulte et de chaos, entre changements de propriétaires et projets tués dans l’oeuf, l’Inter s’est sortie patiemment des crochets du Fair Play Financier pour entamer un nouveau cycle depuis 1 an. Si Luciano Spalletti avait été le premier coach depuis Mourinho à tenir deux saisons au club, il a aussi ramené le club en Champions League malgré quelques galères internes : le cas de Mauro Icardi ou Nainggolan entre autres. Le tournant est amorcé avec Antonio Conte, avec une Inter devenue plus conquérante, plus sereine, qui malgré quelques peines et irrégularités qui lui ont été fatales à certains moments clefs comme en Champions League ou en Serie A à une période où la Juventus montrait des signes de faiblesse, a toujours semblé maître de son destin pour s’assurer l’une des quatre premières places. Il reste une dernière marche à franchir pour espérer mieux. Et si l’Europa League venait couronner le tout ?

Apprendre de ses erreurs

3 000 match au plus au niveau, c’est énorme le club aux 18 scudetti et 3 Champions Leagues. Si Antonio Conte veut finir de la meilleure des manières le championnat sans pour autant prêter d’importance à la deuxième ou troisième place, l’objectif est ailleurs. Il reste un trophée à aller chercher et il est européen. L’année prochaine, l’Inter abordera une troisième tunique hommage à son sacre de 1998 en Coppa UEFA. De quoi rappeler que cette compétition compte beaucoup dans l’histoire des Nerazzurri. Qui ne se souvient pas des passements de jambes de Ronaldo face à Marchegiani ce soir là ? Au mois d’aout, l’Inter affrontera Getafe en huitièmes de finale de cette C3. Une équipe espagnole en plein doute depuis la reprise post-COVID qui a terminé à la 8ème place de son championnat. Il y a la place pour atteindre les quarts, un premier cap pour une équipe qui n’attend que ça : de gagner un titre, surtout qu’en 91 ans de présidence, tous les dirigeants interistes ont gagné au moins un scudetto. Le cycle s’est arrêté avec Thohir. Zhang compte bien passer à nouveau de l’autre côté de la barrière.

Cesco

Rédacteur en Chef



Lire aussi