29ème journée : La Lazio défie le Torino, l’Atalanta se mesure au Napoli, et le Milan AC veut poursuivre sur sa lancée !

Par Christophe Malcangi publié le 30 Juin 2020

Cette 29ème journée de la Serie A n’attend pas. La précédente seulement terminée, la suivante pointe le bout de son nez et les échéances deviennent pesantes pour les corps et les esprits. Les techniciens doivent privilégier la rotation des effectifs pour minimiser des risques de blessure en augmentation ces derniers jours. De nombreux ballottages donc malgré des enjeux sportifs importants.

La première équipe à ouvrir le bal sera la Lazio, probable dernier prétendant à la lutte pour le Scudetto. Le déplacement ne sera pas de tout repos chez un Torino qui a soif d’assurer son maintien, les granata avaient assez bien repris leur chemin mais ont essuyé un revers cuisant en Sardaigne. Sur les 12 dernières confrontations, le Torino n’a remporté ce duel que 2 fois…

Le Genoa est toujours la « bête noire » de la Juventus, suite à ses 2 derniers succès en 4 ans face à la Vieille Dame. A ce titre et si les grifoni ont toujours une difficulté folle à s’éloigner de la zone de rélégation, la Juventus n’a toujours pas convaincu sur le rectangle vert. Malgré les succès et la place de leader. Un revers du côté de la Ligurie serait véritablement alarmant pour Maurizio Sarri.

L’Inter reste en embuscade après avoir sauvé sa peau in-extremis face à Parma. Cette fois les Nerazzurri reçoivent le bon dernier Brescia et accueillent une opportunité d’assurer un nouveau succès. Cela dit Antonio Conte aurait prévu une importante rotation du onze.

Parmi les équipes en difficulté la SPAL s’enfonce dans une crise profonde après 2 défaites particulièrement pesantes, la formation de Ferrara n’a dans son historique gagné qu’une seule fois contre le Milan AC et a accumulé 8 défaites consécutives face au même adversaire. Au même moment le groupe de Stefano Pioli a remporté ses 4 derniers déplacements chez des formations de la zone rouge. Bons signes pour poursuivre sur une lancée.

Le gros rendez-vous du week-end opposera in fine l’Atalanta au Napoli. Comme toujours les Bermagaschi ont repris leur série folle en inscrivant près de 10 buts contre Sassuolo, la Lazio et l’Udinese, avec 9 points supplémentaires au compteur. Le Napoli surfe aussi sur une vague particulièrement positive après son succès en Coppa Italia mais aussi après être parvenue à obtenir 5 succès consécutifs. Les cartes sont posées.

On veut voir

Un 3ème succès consécutif pour le Milan AC ! La série est très bien entamée, avec 6 buts inscrits en 2 rencontres et 1 seul but encaissé sur la période. Le tout sans Zlatan Ibrahimovic mais avec une cohésion particulièrement prometteuse, ce qui profite en ce moment à Ante Rebic sur le front de l’attaque.

Des rebondissements dans la course pour le maintien. Le « choc » pour le maintien en Serie A se tiendra en effet entre Lecce et la Sampdoria, qui s’agrippent à un seul point entre la 17ème et la 18ème place. Lecce n’a pas remporté de match à domicile face à la Sampdoria depuis 1991, le spectacle pourrait toutefois être au rendez-vous avec une moyenne de 3.8 buts par match sur les confrontations. Intéressant.

Un séduisant outsider pour l’Europe. Le nom de celui-ci pourrait être révélé à la sortie de la confrontation entre l’Hellas et Parma. Les deux formations sont toujours les deux belles surprises de la saison puisqu’elles préfigurent de manière solide dans la première partie du tableau. Et après tout le Milan AC ne se trouve qu’à trois longueurs !

La petite histoire cocasse

La défaite 3-1 subie à San Paolo condamne pratiquement la SPAL à la relégation mais l’inscrit aussi dans l’histoire de manière déplorable. A cette date il s’agit ainsi de la 13ème équipe de l’histoire de la Serie A à avoir perdu au moins 20 matchs sur les 28 disputés. A ce titre, le seul club à avoir été en mesure de réaliser l’exploit dans ses conditions fut Crotone, après une « remontada » rocambolesque en 2016/17. En image leur incroyable exploit à la dernière journée face à la Lazio, qui rappelle que tout est toujours possible.

Christophe Malcangi

Rédacteur référent pôle news



Lire aussi