27ème journée : le Napoli lâche la Juventus, un derby sans vainqueur, le grand Belotti est de retour

Par Maxime Artois publié le 05 Avr 2018
Crédits

Cette 27ème journée du Calcio devrait rester dans les mémoires un moment. Évidement, la terrible disparition de Davide Astori a nécessité le report des matches non disputés. Pourtant, il y avait de quoi se régaler lors de cette journée qui a vu tous les gros s’affronter : en mars, c’était Lazio-Juventus et Napoli-Roma, hier c’était le derby milanais.

Et si Mars avait été le tournant ? Le Napoli avait encaissé une défaite cuisante face à l’AS Roma (4-2), succès capital pour la Louve désormais sur le podium, et qui a vu Dzeko briller par un doublé. L’autre grand bénéficiaire de la défaite napolitaine a été la Juventus, qui ne lâche rien dans la quête du Scudetto. Dans un match face à une Lazio elle-même en quête du podium, Paulo Dybala a surgi dans le temps additionnel et a offert trois points déterminants aux bianconeri. De son côté, l’Inter avait rendez-vous avec le Milan AC pour le fameux derby, et un 0-0 qui maintient les huit points d’écart entre les deux équipes et qui ne freine pas leurs ambitions. Derrière le Milan, la bataille fait rage : la Sampdoria a acquis un précieuse victoire sur la pelouse de l’Atalanta (2-1). Voilà les deux équipes à égalité de points en compagnie de la Fiorentina, qui a rendu hommage à Astori de la plus belle des façons, en gagnant le match qu’il aurait dû disputer chez l’Udinese (2-0). Quant au bas de tableau, Torino, emmené par Belotti, a enfoncé Crotone (4-1), d’autant que la SPAL avait gagné en mars devant Bologna (1-0). Sinon, le Genoa et Sassuolo sont les rois du money-time, obtenant respectivement la victoire face à Cagliari et le nul contre le Chievo. Enfin, Benevento peut se consoler sur son chemin de croix avec sa large victoire 3-0 face au dix-neuvième, l’Hellas, son quatrième succès cette saison.

Le match de la journée

Impossible de passer à côté du derby Milan-Inter. Au niveau psychologique, le Milan devait se remettre de sa défaite subie trois jours plus tôt face à la Juventus. En face, on a constaté la solide assise des nerazzurri, dont le but est une forteresse imprenable depuis cinq matches. Aussi, les regrets sont forcément au rendez-vous pour l’Inter et pour Icardi. Pourtant en pleine bourre, celui-ci a vu son but refusé par la VAR, en plus de deux tentatives loupées devant le but vide en seconde période. Conséquence : l’Inter manque l’opportunité de repasser devant l’AS Roma pour la troisième place mais conforte légèrement sa 4ème place avec deux points d’avance sur la Lazio.

L’Italien de la journée

Est-ce le signe d’un réveil ? En tout cas, Andrea Belotti, de plus en plus décrié depuis quelques mois, en a surpris plus d’un face à Crotone. On a revu il Gallo que l’on appréciait tant et pour cause : il s’est fendu hier soir d’un merveilleux triplé, dans un laps de temps de cinquante-deux minutes s’il vous plaît. Trois buts, c’est quand même plus que son total en Serie A en 2018. Et c’est surtout son premier triplé depuis mars 2017. Pourvu que ça dure…

Le but de la journée

Non seulement c’est un fort joli but mais en plus il risque de peser au moment des comptes. La Lazio croit tenir son nul mais dans le temps additionnel, Dybala hérite du ballon. La suite : petit pont sur Felipe, résistance à l’épaule devant Parolo et finition à l’arraché du gauche dans la lucarne, hors de portée pour Strakosha. Chapeau.



Avatar

Maxime Artois

Rédacteur



Derniers articles