23ème journée : le derby pour l’Inter, la Juventus sur le podium, l’Atalanta et la Lazio se préparent bien avant l’Europe, succès du Torino dans le duel de la peur

Par Ben Soffietti publié le 24 Fév 2021
Crédits

Même s’il reste quinze journées à disputer et donc 45 points à prendre, l’Inter a placé un coup d’accélérateur ce weekend en s’imposant dans le derby della Madonnina face au Milan AC (3-0). Un succès et quatre points d’avance pour les hommes de Conte qui apparaissent de plus en plus comme le candidat le plus crédible au Scudetto. Derrière, l’autre bonne affaire du weekend est pour la Juventus qui s’empare de la troisième place à la faveur d’un succès contre Crotone (3-0). Un doublé de Cristiano Ronaldo, seul meilleur buteur du championnat avec 18 réalisations, conjugué au nul de l’AS Roma à Benevento (0-0), permettent à la Vecchia Signora de revenir à quatre longueurs des Rossoneri, qui possèdent un match d’avance.

En embuscade, l’Atalanta et la Lazio ont bien préparé leur semaine européenne, en s’imposant respectivement contre le Napoli (4-2) et la Sampdoria (1-0). Les deux revers de la semaine continuent d’effriter la position de Gattuso à la tête des Partenopei. Toutefois, le Napoli ne compte que quatre points de retard sur la quatrième place et derrière, ni Sassuolo, tenu en échec dans le derby d’Emilia contre Bologna (1-1), ni l’Hellas, rejoint en toute fin de match par le Genoa, n’en profitent pour venir mettre encore un peu plus de pression sur les épaules du mister du Napoli. De son côté, Il Grifone est désormais invaincu depuis sept matchs grâce au premier but, magnifique, de Badelj en rossoblù.

Dans le bas de tableau, deux bonnes opérations sont à mettre au crédit de la Fiorentina, qui a facilement renversé le Spezia Calcio (3-0) et au Torino, vainqueur par la plus petite des marges, en Sardaigne, face à Cagliari (0-1). Deuxième plus mauvaise attaque du championnat avant cette journée, les hommes de Prandelli ont retrouvé de l’efficacité en inscrivant trois buts contre le promu ligure. Enfin, rien ne s’arrange pour Parma, qui même avec deux buts d’avance à la pause, concède le nul contre l’Udinese (2-2).

On a aimé

La Lazio et l’Atalanta performer avant la Champions League : Avant d’accueillir respectivement les deux gros morceaux que sont le Bayern et le Real Madrid, Biancocelesti et Nerazzurri ont enregistré des victoires importantes dans la course à l’Europe. Du côté de la capitale, la victoire permet de relancer la machine après le revers du weekend précédent contre l’Inter, du côté de la Dea, c’est une première série de deux succès de suite depuis début janvier. Les armes sont aiguisés pour les duels de la semaine.

La victoire du Torino dans le match de la peur : Après cinq matchs nuls consécutifs, le Torino s’est enfin imposé ce weekend. Et quelle bonne idée d’aller prendre trois points sur la pelouse d’un concurrent direct pour le maintien, Cagliari. Le quatrième but de la saison du défenseur brésilien Bremer permet aux hommes de De Nicola de gagner pour la première fois depuis le 3 janvier en Serie A et de mettre fin à une série de cinq matchs sans victoire contre les Sardes.

Le mental de l’Udinese : Parma pensait pouvoir enfin enregistrer sa troisième victoire de la saison. Un but rapide de Cornelius puis un pénalty de Kucka donnaient aux hommes de D’Aversa deux longueurs d’avance. Mais l’Udinese est revenu grâce à deux coups de casque salvateurs, d’Okaka puis de Nuytinck. Avec dix points d’avance sur le premier relégable, les Zebrette ont fait une bonne opération.

Le moment de la journée

Il est souvent dit que pour remporter un titre, il faut un attaquant réaliste et un gardien performant. Si cette adage a été contredit à de nombreuses reprises dans l’histoire du football, notamment avec la Nazionale 2006 qui n’avait pas de bomber indiscutable, ce weekend, l’Inter a prouvé qu’elle avait les deux. Un gardien de nouveau à un niveau convaincant et pas un, mais deux attaquants prolifiques. Handanović, avec trois parades décisives à 0-1 a permis aux Nerazzurri de rester dans la partie, puis Lautaro et Lukaku ont récité leurs partitions en inscrivant les trois buts de leur équipe. Le Belge est d’ailleurs le premier joueur de l’histoire à marquer dans cinq derbies consécutifs.

Mis en lumière

Et voilà un record supplémentaire pour Gigi Buffon. L’ancien gardien de la Nazionale a profité de la victoire de la Juventus contre Crotone hier, pour être titulaire et donc franchir la barre des 654 matchs disputés dans les cinq grands championnats. Il devance désormais d’une unité l’ancien milieu de Manchester City et Aston Villa, Gareth Barry, avec qui Buffon était donc à égalité jusque’à présent. Et quoi de mieux que de fêter ce record avec un nouveau clean-sheet ?



Ben Soffietti

Rédacteur



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.