22ème journée : la Sampdoria enchaîne, l’Inter et l’AS Roma n’y arrivent décidément plus, la Fiorentina prend l’eau !

Par Anthony Maiorano publié le 29 Jan 2018
Crédits

Si les deux ténors de l’exercice n’ont pas flanché, avec une affirmation napolitaine à domicile face à Bologna et une victoire de la Vieille Dame sur le terrain du Chievo, les poursuivants ont eux perdu quelques plumes en chemin. La Lazio a été stoppée dans son élan par un Milan AC solidaire (défaite 2-1) tandis que l’Inter a continué sa série noire en étant contrainte à un partage de l’enjeu par Spal (aucun succès interiste depuis le 3 décembre 2017). L’AS Roma, quant à elle, s’est inclinée chez elle face à la Sampdoria grâce à Zapata et un Viviano impérial. Une 22ème ronde riche en buts et également en surprises, en témoigne les quatre pions enfilés par l’Hellas du côté de Florence. Succès à l’extérieur pour l’intraitable Atalanta ainsi que pour l’Udinese. La cure Mazzarri se porte à merveille au Torino. Cette fois-ci, c’est le cancre Benevento qui en a fait les frais (3-0).

Les résultats de la 22ème journée

Sassuolo-Atalanta 0-3
Chievo-Juventus 0-2
Spal-Inter 1-1
Crotone-Cagliari 1-1
Fiorentina-Hellas 1-4
Genoa-Udinese 0-1
Napoli-Bologna 3-1
Torino-Benevento 3-0
Milan AC-Lazio 2-1
AS Roma-Sampdoria 0-1

Le match de la journée

Les protégés de Gattuso étaient appelés à l’examen de maturité face à des Romains en chaleur, meilleure attaque de Serie A. Objectif rempli pour Bonucci et consorts avec une victoire 2-1 lors d’une rencontre plaisante avec des Lombards qui auront mérité leur succès. Si Marusic avait rapidement répliqué à l’ouverture du score de Cutrone, la Lazio a dû s’avouer vaincue sur la deuxième réussite signée Bonaventura et est tombée sur un bloc milanais compact. Malgré quelques situations chaudes des deux côtés, le score restera figé jusqu’au terme.

L’Italien de la journée

Aligné d’entrée après avoir goûté au banc 90 minutes durant voici une semaine, Moise Kean (prêté cette saison par la Juventus au Hellas) a justifié de la plus belle des manières sa titularisation. 62 minutes de jeu caractérisées par deux réalisations, des appels de balle incessants, du mouvement continu, des prises de risque et une maturité dans le jeu. Hier, il a inscrit ses 3 et 4èmes buts d’une saison censée mener son écurie aux portes du maintien. Avec un Kean dans cette forme, cette mission commando semble un peu plus aisée.

Le but de la journée

Après avoir marqué la semaine dernière et mis fin à un mutisme inaccoutumé, Dries Mertens a récidivé face à Bologna. Et de belle manière. Il a tout d’abord profité d’un pénalty généreux pour mettre sur les bons rails ses coéquipiers avant de s’offrir le doublé d’une merveille de ballon enveloppé, laissant pantois le pauvre Mirante. Une subtile façon de rendre hommage à son pote Insigne, spécialiste en la matière. La concurrence est avisée, Dries l’artificier est bien de retour.

https://www.youtube.com/watch?v=tYNgudtWSEY

Les chiffres clés de la journée

-En doublant la mise face au Chievo, Gonzalo Higuain a mis fin à une disette de buts qui aura duré 706 minutes. Phénix.

-Avec cette défaite, la Lazio en est désormais à 28 matchs consécutifs sans la moindre victoire face au Milan AC à San Siro (dernière victoire en septembre 1989).

-Depuis son arrivée en Italie, Dries Mertens a réalisé 9 buts face à Bologna. Sa victime favorite, tout simplement.

-Toutes compétitions confondues, l’Inter est sevrée de victoire depuis 9 sorties. Une première depuis mars 2012.

-Seuls deux joueurs nés après le 1er janvier 2000 ont réussi à marquer un doublé dans les cinq championnats majeurs. Et ce diable de Kean en fait partie.

-Buteur décisif contre Genoa, Valon Behrami a retrouvé le chemin des filets italiens après… 10 ans.




🔥 Les sujets chauds du jour :

« C’est un tirage au sort difficile pour l’Italie », Jamie Carragher

« Celui qui joue contre l’Italie a peur », Fabio Cannavaro

« L’Italie sait comment gagner », Bryan Cristante

Di Lorenzo révèle le joueur italien qui l’a le plus surpris avant l’Euro

« L’equipe nationale d’Italie est sous-estimée », Gianluigi Buffon s’indigne avant l’Euro 2024

Avatar

Anthony Maiorano

Rédacteur



Derniers articles