21ème journée : La lutte pour le podium fait rage, match piège pour le Napoli, Coda sauveur de Benevento ?

Par Maxime Artois publié le 21 Jan 2018
Crédits

La Serie A reprend ses droits ! Après quinze jours de repos bien mérités, retour dans le grand bain pour les vingt clubs du Calcio. On espère ainsi que la trêve aura fait du bien à l’Inter (3ème) et à l’AS Roma (5ème), qui s’affrontent à San Siro avec le podium en ligne de mire. L’opposition Atalanta-Napoli devrait nous réserver son lot de (bonnes) surprises : l’Atalanta est l’équipe en forme, et le Napoli devra éviter de se faire piéger par la Dea, ce qui est déjà arrivé en décembre lors de la Coppa. La Sampdoria voudra confirmer sa bonne phase aller en recevant la Fiorentina, tandis que la Juventus et la Lazio, qui reçoivent respectivement le Genoa et le Chievo, se doivent de s’imposer dans l’idée de profiter des matches entre leurs concurrents. Enfin, le match de la peur concerne l’Hellas et Crotone, tous deux relégables, mais dont le vainqueur pourrait se hisser hors de la zone rouge.

Les matches de la 21ème journée

Atalanta-Napoli 21/01 12h30

Sassuolo-Torino 21/01 15h00

Udinese-SPAL 21/01 15h00

Lazio-Fiorentina 21/01 15h00

Hellas-Crotone 21/01 15h00

Lazio-Chievo 21/01 15h00

Bologna-Benevento 21/01 15h00

Cagliari-Milan AC 21/01 18h00

Inter-AS Roma 21/01 20h45

Juventus-Genoa 22/01 20h45

Le match à ne pas louper

On les a laissé en perte de vitesse, après des débuts si flamboyants. L’Inter et l’AS Roma se retrouvent ce Samedi à San Siro, et, séparés de trois points au classement (avantage Inter malgré un match en moins pour la Louve), vont se battre avec en vue la dernière marche du podium. Car si celle-ci est toujours occupée par les nerrazzurri, ces derniers sont particulièrement laborieux depuis un mois, et n’ont gagné aucun de leurs cinq derniers matches. Il en va de même pour la Roma, avec une (timide) victoire sur la même période. Toujours bien positionnées au classement, les deux équipes n’ont pas réussi à suivre la cadence imposée par le Napoli et la Juventus. Au moins espère-t-on voir du spectacle et des buts, surtout quand l’on se rappelle la rencontre aller, une victoire 3-1 de l’Inter malgré trois poteaux en faveur… de la Roma.

Le joueur à suivre

Deux victoires et ça repart. Auteur d’une première moitié de saison catastrophique, Benevento est arrivé à la trêve auréolé d’une confiance inédite et d’un espoir fou, celui du maintien. Ce sont les conséquences de deux succès consécutifs à domicile en grande partie arrachées par l’avant-centre Massimo Coda, auteur de trois but, un soulagement pour un joueur qui découvre la Serie A cette saison et qui a vécu avec son équipe un très frustrant baptême dans l’élite. D’autant que sa dernière prestation face à la Sampdoria (sixième au classement !) a été très remarquée avec une frappe enroulée du gauche dans la lucarne et un coup franc du droit parfaitement exécuté. Il sera sans nul doute attendu de pied ferme à Bologna.

Les chiffres de la journée

3 – En tant qu’entraîneur, Walter Mazzarri, désormais coach du Torino a toujours battu Sassuolo, dont deux fois 7-0 avec l’Inter. Chat noir.

3 – sur leurs sept derniers matches, la Roma et l’Inter ont chacun gagné à trois reprises pour un nul. Parier sur la rencontre n’est donc pas conseillé.

27 – 18 fois buteur, c’est en moyenne le nombre de touches de balle de Mauro Icardi entre chaque but, preuve d’une efficacité clinique.

75 – En pourcentage, le nombre de tirs non cadrés par Suso sur l’ensemble du début de saison (45/60). Quand ça veut pas…




🔥 Les sujets chauds du jour :

« C’est un tirage au sort difficile pour l’Italie », Jamie Carragher

« Celui qui joue contre l’Italie a peur », Fabio Cannavaro

« L’Italie sait comment gagner », Bryan Cristante

Di Lorenzo révèle le joueur italien qui l’a le plus surpris avant l’Euro

« L’equipe nationale d’Italie est sous-estimée », Gianluigi Buffon s’indigne avant l’Euro 2024

Avatar

Maxime Artois

Rédacteur



Derniers articles