1ère journée de Serie A : l’Inter cartonne, la Juventus de justesse, le Milan AC aux abois

Par Romain Simmarano publié le 27 Août 2019
Crédits

Ce retour aux affaires de la Serie A était attendu, et on ne peut pas dire qu’il ait déçu ! En effet, avec 33 buts marqués sur les 10 rencontres disputées, on peut dire que le Championnat d’Italie démarre sur les chapeaux de roue. Grand spectacle, donc, mais aussi destins croisés entre équipes prometteuses, décevantes ou inquiétantes.

Qu’il s’agisse du formidable 4-3 obtenu par les Napolitains à Florence, ou des démonstrations de la Lazio et de l’Inter, on sait déjà où se situe l’espérance d’une belle saison. Pendant ce temps, la courte victoire de la Juventus (1-0) à Parma n’a pas complètement convaincu. On retiendra aussi le frustrant démarrage de l’AS Roma. En concédant un prolifique match nul à domicile face au Genoa (3-3), les Romains ne se sont pas rassurés. Ils en auraient pourtant bien eu besoin après un été compliqué par la sortie de Daniele De Rossi.

Pendant ce temps, le cousin laziale réussissait à mater la Sampdoria dans son antre (3-0) et s’offre la perspective d’une saison prometteuse. L' »objectif Champions » fixé par Simone Inzaghi n’est donc pas démenti par ce démarrage en trombe. L’Inter, quant à elle, a réussi une véritable démonstration de force en écrasant le promu Lecce (4-0) à San Siro. Une belle opération pour un Antonio Conte transformé en pur interista.

Et puisqu’il faut en parler, le Milan AC a considérablement déçu pour cette première sortie. Avec cette courte mais logique défaite à Udine, Giampaolo ne se facilite pas la tâche d’entrée de jeu. Pire, il remet lui-même en cause son système en 4-3-1-2, effectivement bien stérile lors de cette journée. Pas de quoi rassurer un peuple rossonero qui ne voit pas encore le bout du tunnel.

On a aimé

Le premier but de Lukaku : Un peu chahuté pour un transfert présumé trop coûteux par certains observateurs (65 millions d’euros payables en 5 ans), le Belge a su ouvrir son compteur but dès son premier match à San Siro. De bon augure.

La force collective de l’Udinese : Ils ont su mater le 11 milanais au point de ne pas le laisser tenter une seule frappe cadrée ! Avec résilience, les joueurs du Friuli ont obtenu 3 points déjà très importants.

Le leader Lorenzo Insigne : Enfin ! Avec le doublé inscrit et deux passes décisives, l’Italien a porté son équipe jusqu’à une victoire tonitruante à Florence (4-3). On attendait depuis longtemps Insigne dans ce rôle d’entrée de jeu.

Le duo Belotti-Zaza : Les deux attaquants ont marqué pour assurer la victoire du Torino (2-1) face à Sassuolo. C’est évidemment une bonne nouvelle pour la Nazionale.

Le moment de la journée

Un hors-jeu au millimètre, repéré par le VAR, aura empêché Cristiano Ronaldo de marquer son premier but cette saison. Il faut voir les images pour le croire : même à l’oeil nu et au ralenti, il est difficile de se prononcer. Fabio Maresca a finalement pris ses responsabilités en concluant à l’annulation ! Bien sûr, inutile de préciser que ce moment a été commenté et critiqué par Cristiano Ronaldo… Nous n’évoquerons pas la polémique sur Mertens. On a déjà tout dit ici.

Mis en lumière

Parmi les héros de cette journée, il en est un qui surpasse tous les autres. Il s’agit d’un lion, Sinisa Mihajlovic, présent à la surprise générale sur le banc de Bologna à Vérone. Il avait pourtant appris qu’il était frappé d’une leucémie il y a une quarantaine de jours. Mais il a surpassé la douleur des traitements et a tenu son rôle pour son premier match de la saison. « Je ne pouvais pas faire autrement que d’y être« , a-t-il même rajouté.

Bonne nouvelle : cette présence ne devrait pas être un cas isolé. Au contraire, le Professeur Cavo a affirmé que Miha devrait pouvoir tenir son rang plusieurs fois en ce début de saison. C’est une magnifique nouvelle pour ce personnage exemplaire. La rédaction de Calciomio a voulu rendre hommage et mettre en lumière ce moment exceptionnel : en tout, il dépasse le football et l’illustre merveilleusement bien tout à la fois.

 

 



Avatar

Romain Simmarano

Rédacteur



Derniers articles