17ème journée : La Juventus et l’Inter au duel pour le titre de champion d’hiver, Gattuso veut croire à la magie de Noël, des déplacements de choc pour le Milan AC et l’AS Roma

Par Rafaele Graziano publié le 18 Déc 2019

17ème et dernière journée de championnat pour cette année 2019, une année s’achève, mais le spectacle, lui, promet d’être au rendez-vous. Et cela commence par une rencontre décisive d’emblée pour la Juventus qui se déplace sur la pelouse de la Sampdoria (victorieuse du Derby de la Lanterne), un match avancé au mercredi 8.12 pour des raisons de logistique en vue de la Supercoupe d’Italie opposant la Lazio et la Vieille Dame (dimanche 22.12). Pour ce même motif, la formation biancoceleste jouera sa récupération le 05.02.2020 face à l’Hellas.

Une rencontre cruciale, donc, pour les hommes de Maurizio Sarri qui sont au coude à coude avec l’Inter en vue du titre de campioni d’inverno. Pour cela, les bianconeri pourront compter sur un Ronaldo retrouvé et son trio offensif qui fait jaser l’Italie entière. L‘Inter, leader du championnat, aura à cœur d’achever l’année 2019 devant son rival turinois. La différence de buts étant le facteur X de cette course au sommet, le spectacle et les buts seront vraisemblablement de mise : réception du Genoa au Giuseppe Meazza samedi à 18h00.

Des chocs sont également à prévoir ce week-end et comme à l’accoutumée, le Milan AC est dans le coup : son déplacement à Bergame contre l’Atalanta, qui a fait la fierté de l’Italie en Champions League est loin d’être une aubaine – surtout pour une équipe qui se cherche toujours malgré les récentes victoires. En parallèle, l’AS Roma entend poursuivre sur sa lancée et pourra compter sur les retours de Mancini, Kluivert et Smalling, mais les romains devront faire face à une équipe de la Fiorentina accrocheuse et toujours bagarreuse face aux giallorossi, et au vu des 5 dernières confrontations directes (22 buts inscrits au total) on espère que le régal sera entier.

D’autres clubs sont actuellement dans la tourmente et c’est le cas du Napoli, qui, sur sa liste de Noël, a certainement demandé 3 points. En effet la situation est dramatique pour les partenopei : privés de Koulibaly et à peine orphelins de Carlo Ancelotti, ils se rendent à Sassuolo en quête d’une lueur d’espoir : une victoire en championnat qui manque aux azzurri depuis le 19 octobre – une statistique historique puisque le club n’avait pas connu de départ aussi poussif depuis la saison 2000/2001 (14 points collectés en 15 matchs alors).

On veut voir

L’Inter et la Juve s’arracher –  Le duel Juve-Inter de cette saison reprend tous les codes d’une rivalité aussi historique qu’envenimée. Entre les passages à l’ennemi, les provocations et les résultats, cette première partie de saison aura tenue ses promesses. Le trident offensif turinois et le duo explosif interista feront-ils parler la poudre ?

Le Napoli sourire à nouveau – Habitués à considérer le Napoli comme le dauphin de la Juventus, jamais les azzurri n’étaient attendus si bas. Pour la qualité de jeu proposée, la hargne montrée toutes ces années et pour la beauté du football, cela fait mal. Il est temps que l’espoir renaisse à Naples.

Cagliari et l’Atalanta confirmer – D’une part, jamais les sardes n’auraient été donnés 5èmes à ce moment de la compétition, et si ce n’était pas pour une Lazio foudroyante, le bilan serait encore plus satisfaisant. D’autre part, que l’Atalanta confirme son parcours de l’an passé relève de l’exploit.

La Lazio et la Roma dos à dos, un avant-goût de Champions League ? Rivalité au sein d’une même ville, mais rivalité également au classement. Avantage aux biancocelesti pour les 4 points d’avance, mais la louve ne s’avoue pas vaincue.

La petite histoire cocasse

La dernière fois que la Roma s’est déplacée au Stadio Artemio Franchi, c’était à l’occasion des quarts de finale de la Coupe d’Italie (30.01.2019), un souvenir traumatisant pour les giallorossi puisqu’ils avaient été humiliés par une Fiorentina insatiable et sans pitié, ci-dessous les images de la rencontre : âmes sensibles, s’abstenir.

Rafaele Graziano



Lire aussi