16ème journée : Gattuso débute au Napoli, Derby della Lanterna et Cagliari-Lazio en dessert

Par Luca Dangréaux publié le 14 Déc 2019

Dernier coup de collier à donner pour les équipes de Serie A avant deux semaines de trêve hivernale bien méritée. Trois rencontres retiendront notre attention : le Derby della Lanterna dans une ville au calcio malade. Le Genoa est 18e avec 11 points et ne profite déjà plus de la hype Thiago Motta. La Sampdoria a un petit point supplémentaire et… n’a jamais profité d’une quelconque hype Claudio Ranieri. Les deux clubs ont changé d’entraîneur mais leur saison s’annonce très longue. Doriani et Grifoni plus que jamais meilleurs ennemis avec ces deux objectifs communs : le maintien et remporter les derbies. La saison dernière l’aller s’était conclu sur un nul (1-1), le retour sur une victoire de la Sampdoria.

Coup d’œil avisé forcément sur les débuts de Gennaro Gattuso à la tête du Napoli (7e). Aurelio de Laurentiis ne cesse de nous surprendre, en engageant Carlo Ancelotti d’abord, en lui faisant une petite guerre ensuite et en le remplaçant par le Rino ensuite. L’ancien coach du Milan AC débutera par la réception de Parma qui a le même nombre de points (21). Gattuso ne sera pas jugé dès ce match quant à la qualité du jeu proposée par ses joueurs mais il est toujours intéressant de voir quelles premières énergies peut insuffler un nouveau technicien à son groupe. Gattuso ferait bien de ne pas trop tarder quand même à avoir des résultats puisqu’il a cinq mois et demis pour remettre les Partonopei dans le top 4 sans quoi sa mission prendra fin.

Ces deux affiches seront par définition historiques mais peu de chance qu’on s’y régale. Pour du calcioporn, il faudra attendre lundi soir et un magnifique Cagliari-Lazio. Le troisième chez le quatrième, Ciro Immobile (17 buts, Capocannoniere) chez Joao Pedro (10, 2e) et une Sardegna Arena qui sera une nouvelle fois bouillante. Niveau pression, ce seront les Sardes qui auront le plus à perdre. En cas de défaite, il y aurait six point d’écart entre le podium et les Rossoblù, qui pourraient être dépassés, en plus, par l’AS Roma et l’Atalanta qui leur colle aux basques.

On veut voir

Brescia et Balotelli faire coup double ? Le succès obtenu le week-end dernier par les Rondinelle à la SPAL grâce à un but de Super Mario inscrit en seconde période a fait un bien fou à cette équipe qui vit une première partie de saison particulièrement rocambolesque. La réception de Lecce, qui n’est pas le plus gros morceau de ce championnat, peut donner des idées à l’équipe du partant/revenant Eugenio Corini. Avec le Derby della Lanterna, Brescia peut se sortir de la zone rouge.

La Fiorentina tenir le choc. Elle reçoit l’Inter en prime time dimanche et il serait bien triste de voir les Nerazzurri, revanchard de leur échec européen, écraser la Viola à l’Artemio-Franchi. L’équipe de Vincenzo Montella n’a plus gagné depuis le 30 octobre et a subi des défaites plus qu’inquiétantes : 5-2 à Cagliari, 1-0 à l’Hellas, 1-0 contre Lecce. Le club est en chute libre au classement (13e à cinq points de la zone rouge) et vient à nouveau de perdre Ribéry qui va se faire opérer à la cheville.

La petite histoire cocasse

Le Torino va être attaqué en justice par l’avocat (et tifoso du Toro) Maitre Marengo pour mise en danger de ses supporters de la Curva Primavera. Lors de la réception de l’Inter le 23 novembre dernier, des affrontements avaient eu lieus dans cette tribune entre les tifosi des deux camps. S’y trouvaient familles et spectateurs parfaitement pacifistes, ce qui a révolté Pierluigi Marengo : « Une vingtaine de personnes nous ont déjà officiellement mandaté pour engager des procédures civiles. Nous avons relevé une évidente responsabilité du Torino FC par rapport à ce qu’il s’est passé« .

Luca Dangréaux



Lire aussi