14e journée : le Torino dernier, le Milan AC sur le fil, la Fiorentina corrige la Juventus !

Par Kévin Gasser publié le 24 Déc 2020
Crédits

Encore une journée prolifique en Serie A ! Au total, 35 buts ont été inscrits sur les pelouses italiennes lors de la 14e journée, la dernière de l’année 2020. Le Torino, rattrapé dans les derniers instants de la partie par le Napoli (1-1), laisse filer les trois points de la victoire et coule à la dernière place du classement. Devant, le Milan AC et l’Inter ne laissent aucune miette à leurs poursuivants.

Fin d’invincibilité pour la Juventus ! Après six matchs nuls cette saison, les hommes d’Andrea Pirlo ont fini par craqué face à la Fiorentina ce mardi (3-0). C’est la première fois que la Juventus s’incline par un écart de trois buts au Juventus Stadium. Avec cette défaite et le match à rejouer face au Napoli, la Vieille Dame compte désormais 10 points de retard sur le Milan AC mais un match en moins.

Face à la Lazio, le Milan AC s’est imposé sur le fil ! Malgré une bonne entame de match, avec l’ouverture du score de Rebic (10e) et le pénalty transformé par Calhanoglu (17e), les Rossoneri n’ont pas su gérer leur avance. D’abord Luis Alberto (28e) puis Immobile (59e) ont permis aux Biancocelesti de recoller au score. Signe de la friabilité de la défense milanaise qui a encaissé 8 buts sur les cinq dernières rencontres. Mais dans les arrêts de jeu, Théo Hernandez donne la victoire au Milan AC, désormais seule équipe invaincue en Serie A.

L’Inter, elle, ne badine plus avec la victoire. Les Nerazzurri ont signé leur septième victoire de rang en Serie A, une première sous l’ère Conte, au club depuis mai 2019. L’Inter a aussi égalisé son record de buts inscrits sur une année civile (108), atteint pour la dernière fois en 2007.

On a aimé

La célébration d’Izzo : Après l’ouverture du score face au Napoli, le joueur s’est précipité dans les bras de son entraîneur Marco Giampaolo. Signe de la confiance que lui portent encore ses joueurs malgré la crise sportive que connaît le Toro.

L’inoxydable Quagliarella : S’il n’a pas fait gagner son équipe face à Sassuolo (3-2), l’international italien a peaufiné ses statistiques. Il est le seul joueur à avoir marqué au moins 7 buts lors des sept dernières saisons de Serie A.

Le réveil de la Fiorentina : Face au rival invaincu, par un cinglant 3-0 ! La Fiorentina n’aurait pas pu choisir meilleur jour pour casser sa série de 8 matches sans victoire. Les Gigliati se donnent de l’air en remontant à la 14e place du classement.

Le but libérateur de Théo Hernandez : De la tête sur corner, dans les arrêts de jeu, il permet au Milan AC de conserver son fauteuil de leader. Avec 4 buts et 3 passes décisives, le Français est sans aucun doute le meilleur latéral gauche de ce début de saison.

Le moment de la journée

Le doublé de Luis Muriel face à Bologne…en moins de deux minutes. A n’en pas douter un des doublés les plus rapides de l’histoire de la Serie A. D’abord en transformant un pénalty à la 22e minute puis, 1 minute et 17 secondes plus tard, le Colombien perce à nouveau la défense bolonaise. Avec 7 buts et 2 passes décisives, Luis Muriel est l’homme en forme de l’Atalanta cette saison.

Mis en lumière

Junio Messias, l’attaquant brésilien de Crotone, a signé le doublé de la victoire face à Parme (2-1). Avec en prime le plus beau but de cette 14e journée, un lob somptueux après un contrôle orienté de la poitrine.

Avec 4 buts lors des quatre derniers matches, le joueur de 29 ans est le principal artisan de la bonne forme de son équipe qui a engrangé 7 points sur 12 possibles.

Kévin Gasser

Rédacteur



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.