13ème journée : un derby attendu, le Milan AC en quête de rédemption, Verdi veut porter Bologna

Par Maxime Artois publié le 18 Nov 2017
Crédits

Après le traumatisme subi par la Squadra Azzurra pendant la trêve internationale, la Serie A reprend ses droits et de quelle façon ! Deux affiches de taille vont en effet lancer idéalement ce week-end. On met les petits plats dans les grands avec le derby de la ville éternelle, AS Roma-Lazio. Suivi d’un Napoli-Milan AC avec un leader qui joue face au plus grand malade du Calcio à l’approche de l’hiver. Deux rencontres d’autant plus cruciales que seulement cinq points séparent le leader napolitain du cinquième, la Roma. La Juventus et l’Inter voudront en profiter mais devraient être bousculés par la Sampdoria et l’Atalanta.

Les matches de la 13ème journée

AS Roma-Lazio – samedi 18h

Napoli-Milan AC – samedi 20h45

Crotone-Genoa – dimanche 12h30

Udinese-Cagliari – dimanche 15h

Torino-Chievo

SPAL-Fiorentina

Sampdoria-Juventus

Benevento-Sassuolo

Inter-Atalanta – dimanche 20h45

Hellas-Bologna – lundi 20h45

Le match à ne pas louper

Evidemment, Napoli-Milan AC, ça promet. Mais qui peut passer à côté du derby romain, qui s’annonce brûlant, surtout au vu du début de saison canon des deux équipes ? Les Giallorossi ne pointent qu’à la cinquième place ? Ce serait oublier leur superbe bilan de neuf victoires pour deux défaites qui ne laisse personne indifférent. Quant à la Lazio ? Un petit point au-dessus mais une série hallucinante de six victoires consécutives. Sous la houlette du meilleur buteur en Europe, Immobile, la Lazio tourne sur ses six dernières rencontres à une moyenne de 3,5 buts par match… En dépit de l’incertitude de la Roma d’être à la hauteur face aux grosses équipes en Serie A et d’une autre incertitude qui est celle de la présence d’Immobile, on a hâte d’assister à ce match dantesque en perspective.

Le joueur à suivre

Jouer à Bologna n’est pas la meilleure des façons pour se mettre en lumière. Encore que… Sur courant alternatif depuis l’entame de la saison, il semblerait que Simone Verdi soit bel et bien de retour pour aider Bologna à vivre une saison honorable. C’est ce qu’il a cru faire il y a deux semaines : en inscrivant deux réalisations sur coup franc, avec les deux pieds s’il vous plaît, il a confirmé son potentiel, laissé tout le monde pantois (Cordaz, le gardien de Crotone, le premier), et cru enlever une épine du pied à son équipe. En vain. Toutefois, cela gonfle ses statistiques à trois buts inscrits, et puis la situation de Bologna n’est pas désespérée. Douzièmes au classement, les Rossoblú se rendent dimanche chez l’Hellas, avant-dernier. De quoi permettre à Verdi de briller un peu plus…

Les chiffres clés de la journée

0 : La défense de la Juventus reste un modèle. A ce jour, elle n’a toujours pas encaissé le moindre but dans les quinze dernières minutes de chaque match de Serie A.

2 : Il y a certes cinq victoires sur cinq à l’extérieur. Mais la Roma a aussi perdu deux fois… au Stadio Olimpico, et toujours contre un gros (Inter et Napoli). Un mauvais signe ?

7 : Cela fait depuis 2010, soit sept ans, que le Milan AC n’a pas gagné au San Paolo, avec depuis deux nuls et quatre défaites.

9 : Sassuolo n’a inscrit que six buts en Serie A… mais s’en est vu refuser neuf depuis le début de l’exercice. Vous avez dit malchance ?

65 : C’est en pourcentage le nombre de buts biancoceleste dans lesquels Immobile est directement impliqué. Inutile de rappeler pourquoi son absence ce week-end serait préjudiciable…





Avatar

Maxime Artois

Rédacteur



Derniers articles

Revue de presse quotidienne du calcio

Recevez chaque jour à midi un email avec nos meilleures actualités. (Service gratuit)

Inscription effectuée ! Vous aller recevoir un email et vous devez impérativement confirmer votre inscription.