NAZIONALE – Roberto Mancini fait le point sur la Nazionale et sur la situation de plusieurs joueurs

Par Ben Soffietti publié le 27 Déc 2021

Alors que l’année 2021 se termine, le sélectionneur de la Nazionale, Roberto Mancini, a été longuement interviewé par la Gazzetta dello Sport et s’est confié sur plusieurs points. Tout d’abord sur l’avenir de la Squadra Azzurra dans les mois à venir après la deuxième place obtenue lors des qualifications pour le Mondial 2022 : “La Suisse ne m’a pas gâché Noël. C’est un Noël splendide, de Champion d’Europe. En janvier, je commencerai à penser à ce que nous devrons faire en mars.

Il a ensuite fait le point sur plusieurs cas individuels de joueurs de la Nazionale, à commencer par Donnarumma : “Gigio est le meilleur gardien du monde. […] Cela me déplaît qu’il ne joue pas avec continuité parce que pour un gardien, c’est fondamental.

Concernant Spinazzola, blessé durant le quart de finale contre la Belgique : “Pour nous, c’est un joueur fondamental. […] Il est un peu en retard sur le programme de récupération prévue mais nous sommes confiants car il pourra revenir sur le terrain en février. Il aura donc un mois plein pour arriver en pleine forme .”

Puis, le sélectionneur est revenu sur Jorginho : “Jorginho, pour tout ce qu’il a fait, méritait le Ballon d’or : j’en suis convaincu. Un joueur important, fondamental pour notre jeu. Je me souviens du tir au but contre l’Espagne qui nous a amené en finale. Pas des deux pénalties ratés.”

Mancini a ensuite fait le point sur deux grands espoirs de la Nazionale. À propos de Zaniolo, il a déclaré : “Zaniolo peut tant donner à la Roma et à la Nazionale. Tout dépend de lui : de sa condition physique et de la continuité dans le jeu qu’il saura démontrer. […] Ses caractéristiques sont celles-ci : attaquer et défendre. Ce n’est pas un ailier. Quand il attaque plein axe, il est dévastateur.” L’autre jeune est Scamacca : “Il a tout pour devenir un attaquant complet. Il marque de toutes les façons : de la tête, du pied, de près, de loin, il a le physique et la technique. Lors du dernier rassemblement, je lui ai beaucoup parlé et lui ai expliqué où il peut arriver avec son potentiel.

Enfin, Mancini a été questionné sur João Pedro, l’attaquant de Cagliari, qui avec sa double nationalité peut prétendre à l’équipe d’Italie : “Ce n’est pas nous qui avons demandé à Pedro de devenir italien. Il a épousé une femme italienne, il a un double passeport. C’est juste de le considérer, il a de grandes qualités techniques. […] Il n’y a aucune décision. J’ai juste reçu la notification comme quoi Pedro est convocable. Je ne lui ai pas parlé.”

Source : Gazzetta dello Sport

Ben Soffietti

Rédacteur



Lire aussi