12ème journée : L’Inter sur le fil, Cagliari et la Lazio régalent, Dybala délivre encore la Juventus !

Par Rafaele Graziano publié le 11 Nov 2019
Serie A logo

Juste avant la pause internationale, les acteurs de Serie A s’affrontent dans le cadre de la 12ème journée de championnat, un chapitre symbolisé par des surprises, des buts et des déceptions. On retient la défaite soudaine de la Roma à Parme alors que les hommes de Fonseca enchaînaient 3 victoires consécutives mais aussi le nul du Napoli à domicile face au Genoa ainsi que l’annonce d’un départ assuré de Mertens dans la journée qui suit étant, le symbole d’une crise désormais définitive.

Les attaquants sont timides ce weekend : les autres Piatek, Dzeko ou Lukaku se voient muselés par leurs adversaires respectifs et même si ce dernier a bien failli faire mouche c’est Barella qui délivrera les siens sur une frappe magistrale à la 83′ – l’Inter s’impose donc samedi sur son troisième 2-1 consécutif et met la pression sur la Juventus avant qu’elle n’affronte son rival voisin dimanche soir. Une rencontre historiquement chargée mais qui se solde par une victoire des bianconeri qui recollent en tête non pas dans la douleur puisqu’il s’agit du 10ème point récolté par la Juve dans la dernière demie-heure de jeu – un record du championnat.

Cette journée est également caractérisée par le contraste de rencontres tantôt stériles, tantôt spectaculaires. Sur 3 matchs et donc 6 équipes, 3 matchs nuls vierges. Pourtant, en parallèle, nombreux sont les joueurs à avoir fait parler la poudre : à Brescia, Belotti va de son doublé pour enfoncer le promu, à Rome, Immobile contribue au festival Laziale face à Lecce avec un 14e but dans la compétition, sur son île, l’ogre sarde, qui cumule une série de 5 résultats positifs, étrille la Fiorentina 5-2, à la clé, 5 buteurs différents, une stat qui témoigne de l’état de forme de son collectif.

On a aimé

Le jeu sarde : Ce qu’a proposé Cagliari face à la Viola, c’est du football de haut niveau; pressing, grinta, cinisme et combinaisons rapides, les hommes de Rolando Maran méritent amplement leur 4ème place synonyme de Champions League, au vu des résultats proposés par les concurrents initialement supposés occuper ce poste.

Des buts fantastiques : Une fois n’est pas coutume, Nainggolan s’illustre, cette fois-ci grâce à une frappe limpide dans la lucarne de Dragowski. Dans le même registre, le coup de canon de Barella à l’Hellas. La combinaison collective avant le but de Marco Rog est également à montrer dans les écoles de foot – tout comme la madjer de Simeone ou le crochet signé Dybala.

Le courage de Sarri : Remplacer CR7, c’est courageux, le faire 2 fois en 4 jours, c’est une hérésie ! Pourtant l’entraîneur turinois n’a pas hésité à substituer le quintuple Ballon d’Or au profit du collectif, un choix finalement payant, chapeau !

Dybala enfin décisif : D’abord le Lokomotiv Moscou, maintenant le Milan AC, Dybala sait enfin être décisif lors de rencontres qui comptent. De bon augure pour la Juve ?

Le moment de la journée

Dimanche 10.11, Allianz Stadium, 55′ : la rage de Ronaldo qui, toujours stérile face au but depuis le 30.10 (un penalty transformé face au Genoa) et compteur toujours bloqué à 5 buts (il en avait marqué 7 à la même période l’an dernier), quitte le stade avant même la fin de la rencontre suite à sa substitution pour Dybala. La star portugaise avait rencontré quelques pépins physiques en Champions League qui se sont fait sentir face au Milan AC, sa substitution paraissant logique, CR7 ne semble pourtant pas l’avoir digérée –  il faut savoir que lors des 10 dernières années, Ronaldo n’a été remplacé avant la 60′ que… 9 fois ! A nuancer, c’est lui qui demande le changement à Sarri.

Mis en lumière

Entré en jeu alors que la rencontre était enlisé dans un faux rythme, comme contre Moscou, Dybala fait parler son talent et porte son équipe en tête du championnat – c’est le 6ème but réalisé contre le Milan en Serie A, il n’a fait mieux que contre la Lazio et l’Udinese (7 buts), 5 desquels ont été inscrits à domicile.

Rafaele Graziano



Lire aussi