Top 5 : Les plus beaux buts à la mi-saison

Bonne nouvelle, après la traditionnelle trêve hivernal nous retrouvons aujourd'hui notre bonne vielle Serie A pour un retour à la compétition. Retour sur une première partie de saison pleine de spectacle, et qui dit spectacle dit but spectaculaire. Voici le top 5 des plus beaux buts du Calcio à la mi-saison.

Par Nicolas Soldano publié le 07 Jan 2017

Serie A 2016-2017

5ème : Eder vs Atalanta

23 octobre 2016, l’Inter est menée depuis la 10ème minute chez les Bergamasques, supérieurs dans le jeu. On sent l’Atalanta transformer au fil des matchs leur antre en une forteresse imprenable et les Nerazzurri peinent clairement à réagir dans cette rencontre. En début de seconde mi-temps, l’arbitre donne un coup franc au 35 mètres pour l’inter qui parait anodin. Brozovic décale le ballon d’un petit mètre pour Eder qui met tout ce qu’il a dans sa chaussette. Sa frappe de l’extérieur du pied finit sous la barre, le gardien voit à peine la balle passer. Roberto Eder.

4ème : Napoli vs Cagliari

Relance de Reina, Chiriches, Strinic, Zielinski, Insigne, Zielinski, Insigne, Mertens, But. 20 secondes. Alors oui ce but n’est pas une reprise de volée du milieu de terrain en pleine lucarne, mais quelle performance collective ! La façon avec laquelle les joueurs semblent glisser sur le pressing adverse tout en ressortant la balle proprement afin de se projeter vite vers l’avant donne le tournis. Et oui c’est Mertens qui est à la conclusion de cette action mais ici le but ne peut décidément pas être attribué à quelqu’un d’autre qu’à l’équipe. A noter que le but suivant de ce match sera presque identique, même si Mertens finira cette fois le mouvement par un enchainement petit pont plus frappe croisée. Collectif.

 3ème : Bernardeschi vs Napoli

Match de cinglé à l’Artemio Franchi. Le Napoli vient de passer devant sur un but de Mertens et mène 2 buts à 1 à la 68ème minute. C’est précisément à ce moment-là que Bernardeschi (déjà buteur) va décider de s’occuper de tout. Quasiment sur l’engagement, Il reçoit la balle au milieu de terrain, accélère, crochète, et déclenche une frappe croisée des 30 mètres. Poteaux rentrant. Quelques minutes plus tard il offrira d’une véritable offrande le 3ème but de son équipe à Zarate. Pas de doute, ce soir-là c’était bien Federico qui portait le tablier…

 2ème : Locatelli vs Juventus

Rencontre au sommet à San Siro. La tension est palpable car le Milan AC est en embuscade derrière leur adversaire du soir. Le match est disputé et aucune des deux équipes n’arrivent à marquer le but qui pourrait faire basculer la rencontre. La deuxième mi-temps est bien entamée quand Locatelli décide de sortir de sa boite : Prise de balle à l’angle droit de la surface de réparation, frappe de mule du coup de pied, la balle fracasse l’équerre en lucarne opposée et finit sa course au fond des filets. Buffon est incrédule, Montella aussi. Les Turinois ne s’en remettront pas.

 1er : Mertens vs Torino

Encore un match au scénario improbable. 8 buts, 22 tirs pour les Napolitains, 11 pour le Toro, 5-3 résultat final. Mertens, déjà auteur d’un triplé va attendre la 80ème minute pour nous gratifier d’un geste d’exception. Le Belge reçoit la balle dans la surface dos au but, contrôle la balle en mouvement et déclenche un lob en pivotant vers les cages. La balle s’élève, passe sous la barre et vient mourir derrière la ligne de but. Joe Hart n’a pas bougé. Diego Mertens.

 

Nicolas Soldano

Rédacteur



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.