Top 5 : les meilleures assists de Pirlo

Depuis ses débuts à Brescia en 1994, Andrea Pirlo a ébloui de son talent l'Italie et le monde du football en général grâce à une qualité technique exceptionnelle. Outre ses légendaires coups francs, Pirlo est passé maître dans l’art de distiller des caviars, l’occasion pour Calciomio de faire un Top 5 de ses plus belles «assists».

Par Sebastien Sorrentino publié le 11 Oct 2017

5eme : Pirlo l’Americain

Pirlo n’est pas (seulement) parti vivre une pré-retraite dorée aux Etats-Unis, les Américains ont aussi pu profiter d’un joueur hors norme à la vision de jeu hors exceptionnelle. Nous jouons la 80ème minute dans ce match de Major League Soccer lorsque Pirlo récupère un ballon à hauteur du rond central, avant de réaliser une longue ouverture pour David Villa à qui il ne reste plus qu’à ajuster le gardien de DC United.

4eme : Pirlo le faux-lent

2009. United States – Italie, match d’ouverture de la FIFA Confederations Cup. La Nazionale menait déjà 2-1 grâce à De Rossi et Giuseppe Rossi. Nous jouons la 85eme minute quand Pirlo mystifie un défenseur américain sur l’aile gauche avant d’accélérer et d’adresser une merveille de louche dans la surface pour Rossi qui déboule pour ajuster Tim Howard.

3eme : Le jour où Howard Webb a tout gâché.

Match amical prestigieux entre l’Italie et le Bresil le 10/02/09 à l’Emirates Stadium. Pirlo adresse une passe téléguidée pour Fabio Grosso qui se glisse dans le dos de la défense brésilienne pour reprendre de volée. Le but est superbe du début à la fin mais injustement refusé par Howard Webb pour un prétendu hors-jeu…

 

2ème : Finale de Champions League 2007. Le jour où Pirlo a profité de l’épaule d’Inzaghi

Voila deux joueurs nés pour jouer ensemble. L’un converti la moindre demi-occasion en but, tandis que l’autre sait anticiper les déplacements de ses coéquipiers à merveille. Si ce n’est pas la plus belle assit d’Il Maestro, elle n’en demeure pas moins l’une des plus importantes puisque le coup franc de Pirlo offre l’ouverture du score à Super Pipo et à son épaule magique qui prend Reina à contre pied.

 

 1er : Pirlo – Baggio connexion

Le 1 Avril 2001, la Juventus accueille Brescia et sa star Roberto Baggio. Pirlo n’est alors qu’un jeune joueur prometteur, ce qui ne l’empêche pas de montrer l’étendue de son talent avec cette passe longue lumineuse depuis le rond central. Une passe dans la profondeur en forme d’offrande pour l’idole du pays qui n’aura plus qu’à convertir l’occasion après avoir crocheté le gardien de la Juve.

 

Sebastien Sorrentino



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.