Stendardo continue son voyage à Pescara

Guglielmo Stendardo s'est engagé avec Pescara pour un nouveau challenge qui devrait être son dernier dans l'élite. Retour sur une carrière écorchée et laborieuse, comme il y en a tant en Italie.

Par François Lerose publié le 08 Jan 2017

Atalanta

L’aventure à l’Atalanta avait débuté en 2012 pour Guglielmo Stendardo. A 35 ans et après 4 ans sous le maillot de la Dea, il part chez le promu Pescara, tenter de renforcer une défense à la rue sur la première partie de la saison.

Un départ sous fond de polémique

116 matchs en bleu et noir, un physique et une hauteur à toute épreuve, Stendardo avait tout pour s’imposer à l’Atalanta. Il y a encore 2 saisons, il était titulaire d’une défense à 4 qu’il maitrisait parfaitement. Pour celui qui a parcouru l’Italie tout au long de sa carrière (Napoli, Lazio, Juventus, Sampdoria, Catania, Lecce, Salernitana, Perugia) partir de l’Atalanta n’a pas été simple. Le tournant pour lui, outre un âge avancé, a été l’arrivée sur le banc de Gasperini et la mise en place d’un schéma tactique à trois derrière. Exit son duo avec Cherubin par exemple et place à un nouveau schéma qu’il n’a jamais maitrisé sur cette première partie d’exercice.

Il subit également de plein fouet la montée en puissance des jeunes et plus précisément de Caldara, véritable révélation. Avec le Gasp, il n’aura eu qu’une seule opportunité contre la Fiorentina (45′ plus précisément) et aura passé la majorité de son temps entre les tribunes et le banc de touche. A 35 ans et sur la pente descendante, chaque match joué compte et Stendardo l’a mauvaise. Il n’hésite pas à saluer l’Atalanta en un tweet et qualifier de « cruelle » la fin de son aventure, tout en n’oubliant cependant pas de remercier les tifosi pour leur affection durant les 4 années passées à Bergame.

La méthode Oddo comme cure thermale ?

S’il est sur qu’en allant à Pescara il n’aura pas la tache facile, il aura surement du temps de jeu. L’équipe de Massimo Oddo est à la rue et sa défense prend l’eau de toute part. Stendardo viendra renforcer une charnière et y apporter son expérience. Pour lui il s’agit d’un challenge, celui de sauver un club promis à une descente à l’échelon inférieur, avec la force de son âge qui à Pescara, semble ne pas être un poids, mais plutôt un atout.

François Lerose

Rédacteur en Chef



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.