Au bon souvenir de Llorente, « Il Re Leone » !

Arrivé en juillet 2013 à la Juve, Fernando Llorente a passé deux saisons en Italie, deux saisons où le Basque marquera les esprits au club et en dehors. Aujourd'hui joueur de Tottenham l'international espagnol fera son retour à Turin ce soir pour le compte des huitièmes de finale de Champions League.

Par Paul Vinay publié le 13 Fév 2018

Lorsque Fernando Llorente arrive à la Juventus l’attaquant n’est pas dans les meilleures conditions. Un an avant l’attaquant vedette du club basque prévient ses dirigeants qu’il souhaite quitter son club formateur et ne prolongera pas son contrat qui se termine en juillet 2013. Son entraîneur, un certain Marcelo Bielsa, ne l’entend pas de cette manière et n’hésite pas à punir le joueur en le mettant sur le banc de touche la majorité de la saison, Llorente arrive donc en Italie avec seulement 4 titularisations lors de sa dernière saison espagnole !

Un duo complémentaire avec Tevez

Le mercato estival des Bianconeri verra donc l’Espagnol arriver ainsi qu’un autre attaquant … Carlos Tevez, la Juve tient sa doublette et cette dernière ne décevra pas en Serie A ! Si l’Argentin termine meilleur buteur du club avec 19 réalisations en championnat « Il Re Leone » le suit de près avec 16 buts. Il ouvrira son compteur dès sa première titularisation face à l’Hellas lors de la 4ème journée et offrira par la même occasion la victoire à son nouveau club (2-1). Avec sa taille imposante, 1m93, Llorente inscrira tout au long de sa première saison des buts importants comme face à l’Udinese (1-0), ou encore face au Milan AC (2-0), mais également à deux reprises face au Real Madrid en Champions League. Avec l’Apache aux côtés de l’Espagnol Conte a trouvé un duo très complémentaire, Tevez se baladant autour de Llorente, qui joue à la perfection son rôle de pivot. La Juve remporte facilement le Scudetto et bat le record de points pris avec 102 points. L’international espagnol devient vite un des chouchous des supporters qui voient en lui un joueur très professionnel, qui ne lâche rien sur le terrain et qui se montre décisif devant le but.

Une seconde saison en demi-teinte

Malheureusement sa deuxième saison à Turin ne sera pas aussi belle individuellement. Allegri prend la suite de Conte et Morata débarque de Madrid à la pointe de l’attaque poussant le Basque à partager son temps de jeu. Auteur de 7 buts en Serie A Llorente est cantonné au banc de touche en ce qui concerne la C1 et ne jouera que quelques minutes en demi-finale et finale de cette dernière. Le géant espagnol finira par partir gratuitement l’été 2015 pour le FC Séville, un départ émouvant comme l’a dévoilé le joueur lors d’une interview à Tuttosport : « La Juventus est difficile à quitter. Je suis sorti de Vinovo en pleurant. Et ce que j’ai entendu de Trezeguet est vrai: c’est seulement quand tu quittes la Juventus que tu comprends vraiment ce que tu as eu. Cela me manque, je voudrais toujours y être. C’est spécial car en dépit d’être un club énorme, à l’intérieur c’est une famille. »

Un rôle de remplaçant à Tottenham

Aujourd’hui Llorente est un Spurs, mais ne joue pas énormément Kane étant le titulaire assez logiquement. Seulement 25 matchs tcc et 8 titularisations (dont 2 en Champions League) pour un total de 2 buts ! Rarement utilisé par l’entraîneur de Tottenham, Pochettino, l’Espagnol a tout de même un rôle dans le projet des Spurs, comme aime le rappeler souvent son coach, celui de prendre le relais quand l’Anglais doit souffler. Ce soir l’Espagnol retrouvera un stade qu’il connaît parfaitement, reste désormais à savoir s’il aura la chance de la fouler à nouveau en cours de jeu.

Paul Vinay



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.