Les notes du Napoli face au Real Madrid

Retour sur le huitième de finale aller de Champions League et donc la défaite 3 à 1 du Napoli à Santiago Bernabeu contre le Real Madrid. Benzema, Kroos et Casemiro ont répondu à l'ouverture du score de Lorenzo Insigne. Voici les notes des protagonistes napolitains. Le barème est italien.

Par Nicolas Soldano publié le 16 Fév 2017

Napoli

Reina 6 : Alors oui ce soir il prend 3 buts mais il n’est coupable sur aucun d’eux. Mieux, il sort 3 interventions décisives, une en début de match à bout portant, une grosse sortie face à Benzema et un arrêt réflexe face à James. Match frustrant pour le portier qui sort certainement un de ses meilleurs matchs avec le Napoli.

Hysaj 4 : Match très moyen de l’Albanais qui n’a strictement rien fait offensivement et qui a pris le bouillon face à Marcelo. Il est la plupart du temps en retard sur ses interventions sur Ronaldo. Sale soirée.

Albiol 3,5 : Match raté pour l’Espagnol, tout bêtement. Jamais serein dans son placement et dans ses interventions, il se fait manger dans le duel par Benzema sur le premier but et donne la passe décisive sur le but de Casemiro. Pas le meilleur retour au Bernabeu pour l’ancien Merengue…

Koulibaly 4, 5 : Meilleur que son compère de la défense, il a tout de même été bien moins dominant que d’habitude. Plutôt bon dans les duels aériens, il est systématiquement en difficulté sur ses premières relances. Et, évidemment, il se fait piéger comme un bleu par Ronaldo sur le 2ème but madrilène…

Ghoulam 5 : Timide offensivement en 1ère mi-temps, il tente d’apporter le danger en seconde et réussit plusieurs fois à provoquer et centrer, malheureusement pour personne dû au manque de gabarits dans la surface. Défensivement il ne fait pas un mauvais match face à James mais laisse Carvajal un peu trop seul sur le premier but.

Diawara 6,5 : Une des rares satisfactions napolitaine ce soir. Comme à son habitude, il est à l’aise techniquement ce soir malgré le pressing intense du milieu de la maison blanche. Il continue d’impressionner tant la pression semble glisser sur lui. Quelques passes et interventions défensives bien senties mais il était clairement trop seul ce soir au centre du jeu.

Zielinski 4 : On attendait beaucoup de lui aux vues de ses dernières sorties sous le maillot azzurro, et il a déçu. Etrangement discret offensivement, il s’est constamment empalé sur le duo Kroos-Modric ou sur les longs crocs de Casemiro. Il presse et défend sans grand impact. Très certainement paralysé par l’enjeu. Remplacé par Allan

Hamsik 5 : Un match sans pour « il capitano« . Il grapille quelques points grâce à sa passe décisive bien sentie dans l’espace et quelques décalages mais il a longtemps semblé sans idée, sans solution face au défi tactique et physique proposé par le milieu madrilène. Tellement loin de son meilleur niveau. Remplacé par Milik

Callejon 4,5 : Tellement discret. Il tente comme à son habitude de multiplier les appels dans la profondeur mais n’a quasiment jamais été servi. Il a beaucoup trop peu provoqué balle au pied. Seule action qui aurait pu faire basculer son match, sa passe en retrait pour Mertens qui était pourtant parfaite…

Mertens 3,5 : Une première période fantomatique où il ne touche presque aucun ballon, toujours à contre temps dans une défense madrilène qui l’a plié physiquement et dans l’anticipation. Il manque 2 occasions franches, surtout celle sur la remise de Callejon sur laquelle il est presque « criminel » de ne pas cadrer. Son pire match de la saison, au pire des moments.

Insigne 6 : Le seul au niveau sur la ligne d’attaque. Son but est somptueux, tant dans la qualité de la frappe que dans l’instinct et la rapidité de la décision. Ses rushs sur le côté gauche ont créé des espaces, même si il n’a jamais pu trouver le bon décalage à cause de la prestation madrilène et de ses coéquipiers en demi-teinte. Pas génial dans le jeu, mais au moins il a essayé.


Allan 5,5 : A son entrée, il a apporté ce dont manquait son équipe, c’est à dire de l’impact. Il répond au pressing madrilène et réalise quelques courses vers l’avant bien senties. Il aurait peut-être mérité de débuter ce match.

Milik : Mais pourquoi n’est-il pas rentré plus tôt ?

Sarri 4,5 : Autant le dire tout de suite, il y avait un très bon Real hier soir et le Napoli n’a pas l’habitude de se faire bouger autant. Même si son choix d’aligner Diawara a semblé payant, la titularisation de Zielinski est plus discutable dans le sens où le milieu a semblé orphelin d’un joueur capable de rentrer dans l’adversaire comme sait le faire Allan. De plus, ses changements, et surtout celui de Milik, sont intervenus bien trop tard dans un match où il y avait pourtant des choses à faire au niveau du coaching, et ce, dès la mi-temps … il y avait alors 1-1.

Nicolas Soldano

Rédacteur



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.