Les notes du Napoli face à Feyenoord

Quand tout va mal, tout va mal. Déjà éliminés parallèlement par la victoire de Donetsk à Manchester City, les Napolitains se sont inclinés 2-1 face au Feyenoord de Rotterdam. Voici les notes des joueurs qui ont pris part à la rencontre. Le barême est italien.

Par Rémi Falvo publié le 07 Déc 2017

 

Reina 5 : Ne peut rien faire sur le but de Feyenoord. Il est totalement abandonné par sa défense, et se fait mystifier par le coup de tête de Jorgensen. Re-belote sur le deuxième but de St-Juste. Et peu rassurant par ailleurs.

Hysaj 5,5 : A oublié de mettre le réveil au début du match, il a semblé dépassé et peu impliqué en première mi-temps. Mieux en deuxième.

Koulibaly 6 : Bon dans le jeu aérien, ce n’est pas à lui d’intervenir sur les deux buts hollandais.

Albiol 4,5 : L’égalisation Hollandaise est pour lui : il ne va ni au marquage, ni au ballon, laissant à Jorgensen le loisir de placer son coup de casque dans le petit coin en bas à droite du but de Pep Reina. Pareil sur le deuxième but. Match à oublier.

Maggio 6 : Généreux dans l’effort, ce n’est pas à lui qu’il faut faire des reproches. Rien de fulgurant, mais un match honnête der sa part. Remplacé par Mario Rui

Hamsik 5,5 : On a du mal à le voir à l’œuvre en première mi-temps comme en deuxième, vivement que le fantôme de Marek Hamsik laisse place au Capitano!

Diawara 5,5 : Pas assez dur sur l’homme, face à des Néerlandais hargneux au possible, cela contribue à laisser la confiance s’installer dans les rangs adverses.

Allan 5,5 : Sa tête lors de son remplacement par Marco Rog en dit long : Allan n’a pas eu la partie qu’il souhaitait. Moins patron qu’à son habitude, il a tout de même apporté de l’agressivité et du dynamisme au milieu napolitain, mais pas suffisamment.

Zielinski 6,5 : Le remplaçant d’Insigne a fait le job : à peine le match commencé il plante déjà un but, façon de remercier le coach. Un des rares à avoir osé tenter quelque chose.

Mertens 5,5 : Pas assez en vue, il a tout même gratté une paire de ballons à la défense du Feyenoord. Il va même s’excentrer un moment sur la gauche à la recherche de quelques ballons exploitables. Il finit par se faire avertir pour un mauvais geste provoqué par son agacement.

Callejon 5 : On aurait préféré qu’il passe moins de temps au sol à réclamer des pénalties et qu’il mette plus de force dans la bataille que son équipe était censée mener. Remplacé par Ounas

——

Rog 6,5 : Une vraie volonté d’enflammer la rencontre : à peine rentré en jeu il transperce les lignes du Feyenoord, avant de se faire faucher.

Mario Rui 5,5 : C’était l’occasion pour lui de s’affirmer, mais dans la médiocrité générale, le latéral est mal tombé.

Ounas 6 : Sarri lui a offert un quart d’heure pour s’exprimer. Ce qui lui a permis de faire une très belle ouverture pour Mertens.

Sarri 5,5 : Son choix de mettre Zielinski est, bien que certainement le plus évident qui s’offrait à lui, une réussite. Mais son équipe sort de la compétition par la petite porte, de la pire des manières, laissant entendre que l’équipe n’avait pas le niveau pour aller plus loin. Il a certainement plus pêché dans le discours que dans ses choix tactiques qui ont semblé plutôt logiques.

Rémi Falvo

Rédacteur



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.