Nesta, apprentissage à l’américaine

A la fin de sa carrière de footballeur, Alessandro Nesta a pris la direction des Etats-Unis afin de monter son projet, avec son ami, son frère comme il le dit lui-même et ancien camarade Paolo Maldini. Entraîneur du Miami FC, il fait ses gammes en tant que coach loin des projecteurs et de la pression italienne. Et c'est tant mieux !

Par Matteo Pogliani publié le 10 Oct 2016

nesta

« Maldini ? C’est comme un frère, mais il m’a demandé de gagner tout de suite ». Amitié et ambition, deux composantes qui vont bien ensembles, et qui sont au coeur du projet américain d’Alessandro Nesta et Paolo Maldini. L’ancien joueur de l’AC Milan et de la Lazio débute donc sa carrière d’entraîneur Outre-Atlantique.

Loin des yeux

On vient de souhaiter les quarante ans de Shevchenko, mais il y a quelques mois, en mars, Nesta soufflait aussi ses quarante bougies avant de débuter la première saison sur le banc du Miami FC, équipe inscrite en North American Soccer League (deuxième division américaine). Un projet bien différent de celui qu’il aurait pu embrasser dans la Botte. La création d’une équipe de A à Z, voilà déjà une première mission qu’Alessandro n’aurait pas pu faire en Italie. Un tour des Etats-Unis pour trouver des joueurs dans les collèges et les universités, un vrai travail de recrutement directement sur le terrain et non par le biais des fameux hommes-mercato. Lui qui vivait déjà depuis un moment à Miami a considéré que c’était le meilleur endroit pour débuter sa carrière d’entraîneur, loin des projecteurs italiens. Et pourtant, son président Maldini n’a pas tardé à lui mettre la pression à l’italienne, celle qui consiste à amener directement des résultats. En effet, le club aspire à monter rapidement en première division américaine, la MLS pour 2017. Le début de saison 2016 n’a pourtant pas été facile, la première victoire étant arrivée tardivement. Le Miami FC compte notamment parmi ses joueurs l’italien Rennella et pointe désormais à la 3ème place de la Fall Season derrière les New York Cosmos et Edmonton alors que la Spring Season s’était très mal passée avec une dernière place.

Bientôt près du coeur ?

Le souhait de tout le monde serait bien évidemment de voir Nesta revenir dans la Botte et prendre les rennes d’une équipe de Serie A, par exemple, sa Lazio ou le Milan AC. Cela dit, quand on voit le sort qui a été réservé aux différents Seedorf, Brocchi, ou encore Inzaghi qui reprend de la Lega Pro avec l’équipe de Venezia. La formule est donc peut-être la bonne, d’autant qu’Alessandro aura appris là-bas bien plus que le simple fait d’être un entraîneur. Sa complicité avec Maldini se ressent, ce dernier laissant une marge de manoeuvre importante à son coach. Reste que pour le moment, son projet professionnel en tant qu’entraîneur semble s’inscrire sur un court terme américain. Une montée cette saison lui garantirait de faire ses débuts dans un championnat de plus en plus intéressant et relevé comme la MLS. En cas d’échec de montée, nul doute que Nesta voudra prendre sa revanche la saison prochaine pour  atteindre cet objectif que son « frère » Maldini lui a imposé. Des moments difficiles, il en a déjà connu avec son club, le haut du tableau il le vise pour accéder en MLS. Un bagage non négligeable dans sa jeune carrière. L’ancien défenseur central de la Nazionale ne devrait pourtant pas rentrer dans la Botte de si tôt. On aimerait quand même le voir rapidement sur le banc d’une écurie italienne voire de la Nazionale. Dans tous les cas, son apprentissage à l’américaine ne pourra être que bénéfique, un retour avec des idées nouvelles serait le bienvenu.

Matteo Pogliani

Rédacteur



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.