Avec Miangue, les primaires à gauche sont déjà terminées à l’Inter !

Malgré des investissements importants dans l'équipe, l'Inter n'a pas recruté de top player en défense mais surtout au poste de latéral ; alors qu'aucun joueur ne fait vraiment l'unanimité se pointe le jeune Senna Miangue qui prouve son niveau à tous, du coach nerazzurro Frank de Boer aux tifosi.

Par Fabio Pendolino publié le 10 Oct 2016

miangue1

La carrière du jeune belge a définitivement pris un tournant depuis le début de cette saison ; Le 21 août dernier, Senna Miangue est repris dans le groupe de l’équipe A de l’Inter avant d’être appelé chez les espoirs belges le 2 septembre. Le 25 septembre, il dispute sa première rencontre en tant que titulaire face à Bologna. Enfin, il est sur le terrain d’entraînement de la sélection belge de Roberto Martinez le 2 octobre.

Au bon endroit au bon moment

Le latéral gauche a profité d’un moment opportun étant donnée la situation du club à son poste ; dans l’effectif nerazzurro, aucun joueur n’a vraiment démontré ses qualités au poste de latéral que ce soit à gauche ou à droite. Ainsi, Ansaldi, D’Ambrosio ou Nagatomo par exemple ont été mis de côté, qu’il s’agisse d’une blessure, d’une méforme ou simplement du fait que le joueur ne soit pas dans les plans de l’entraîneur. Miangue présente en effet un profil intéressant, son physique (1m92) l’aide quant aux nombreuses courses qu’il effectue en match et sur son jeu de tête, mais cela ne l’empêche pas d’avoir une bonne vision de jeu en plus d’une qualité de passe (95 ballons joués face à Bologna, meilleur score de l’équipe et 80% de passes réussies sur la saison). Miangue a d’ailleurs déjà été placé en défense centrale et même sur le côté droit de la défense par Stefano Vecchi, coach de la Primavera à l’Inter ; c’est un défenseur polyvalent et capable de s’adapter aux besoins de l’entraîneur.

La jeunesse au pouvoir !

La titularisation de plus en plus fréquente du joueur coïncide avec l’arrivée du coach néerlandais De Boer. Ajouté au stage de préparation estivale par Mancini, il se murmure tout de même que l’Italien n’était pas contre une vente du joueur. En revanche, l’ex-entraîneur de l’Ajax lance des jeunes rapidement et le Belge n’est par ailleurs pas le seul à s’illustrer, Gnoukouri lui aussi bénéficie de la confiance du Mister. Au club depuis 2013, Senna Miangue évolue désormais dans un cadre parfait pour progresser aux côtés de joueurs de talent comme il l’expliquait en interview, Miranda lui aurait par exemple donné de nombreux conseils tactiques depuis son arrivée. Avec un contrat courant jusqu’en 2020, Miangue a le temps de prendre définitivement sa place de titulaire pour, au moins, cette saison si le club ne procède pas à d’autres investissements importants, cette fois en défense, au mercato hivernal. Les rumeurs se font de plus en plus insistantes pour un intérêt de la Beneamata sur Darmian et Cacéres : il s’agira pour le Belge de voir s’il vaut mieux partir en prêt pour être sûr de jouer comme l’a fait Rey Manaj l’an passé ou de rester et de se battre pour sa place ?

Fabio Pendolino

Rédacteur



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.