Marco Borriello, pari gagné !

L'attaquant international italien de 34 ans qui a vadrouillé un peu partout dans la botte se lançait cet été un énième défi chez le, alors promu quelques semaines plus tôt, Cagliari. Ses dernières saisons laissaient penser que Marco était fatigué ou usé et que cette pige n'aurait que pour simple but de lui faire poursuivre son tour des clubs d'Italie. Mais non, il aura fait bien mieux que de la figuration cette saison en Sardaigne.

Par Louis Megel publié le 19 Mai 2017

Rappelez vous cet été quand Christian Vieri s’amusait sur les réseaux sociaux en annonçant qu’il serait de retour sur les terrains, bien sûr cela n’aura pas manqué de faire réagir certains observateurs ou anciens joueurs, notamment Marco Borriello. D’ailleurs, ces deux derniers se sont mis au défi en se pariant les vacances d’été pour celui qui atteindrait la barre des 15 buts cette saison. Marco, lui, n’a pas pris ça à la rigolade et aura relevé le challenge.

Un bomber retrouvé

Marco Borriello débarque cet été à Cagliari après quelques dernières saisons galères durant lesquelles les blessures ne l’auront pas vraiment épargné. À 34 ans, il tente de relancer une carrière en perte de vitesse et veut enfin remontrer qu’il est une valeur sûre à son poste en Serie A. La tâche ne s’annonce vraiment pas facile pour le Napolitain de naissance qui débarque chez un promu ayant habitué ses tifosi à l’élite, ils ne comptent sûrement pas regoûter à la Serie B un an après l’avoir quitté. Sur un plan personnel on peut dire que sa saison est plutôt réussie, en effet, en 33 apparitions sous le maillot rossoblu il réalise en terme de buts, la seconde meilleure saison de sa carrière avec 16 réalisations au compteur. Cela faisait depuis la saison 2010/2011 avec l’AS Roma, qu’il n’avait plus joué autant avec 34 matchs (11 buts, ndlr) et depuis l’exercice 2007/2008 et son record de 19 buts avec le Genoa qu’il n’avait plus autant scoré. Marquer c’est bien, mais quand on rapporte des points à son équipe c’est mieux. Alors voyons si l’homme au numéro 22 fétiche fut décisif dans la course au maintien de son équipe…

Un bomber décisif ?

Dans cette analyse il est défini comme but décisif un but qui permet à l’équipe d’égaliser ou de l’emporter. Ceci étant dit, il faut rappeler qu’il a inscrit 16 buts en 33 rencontres de Série A. Dans ses 16 réalisations, 8 sont décisives pour son équipe. Dans ces 8 réalisations décisives, il y en a 6 face à des équipes du bas de tableau qui ont joué le maintien : il marque contre Pescara (1-1), un doublé contre le Genoa (victoire 4-3) avec l’égalisation et le but du 3-1, égalise face à Bologne (1-1), offre la victoire à Crotone (1-2) et fait prendre l’avantage face au Palermo (1-3). Marco a aussi marqué dans la victoire (4-3) contre Sassuolo et dans la défaite aller au Genoa. Voila pour ses victimes dans la lutte au maintien.

Pour le nombre de points qu’il a rapporté aux Sardes durant l’exercice en cours (36 ème journée). Pour affirmer qu’il a fait prendre ce ou ces points, il faut que son ou ses buts aient donné l’issue finale du match (nul ou victoire). Par exemple son doublé contre le Genoa cité plus haut ne sera pas comptabilisé par des points dans cette analyse puisqu’il égalise certes mais la victoire est acquise grâce à un autre buteur. Pour en revenir aux chiffres, il fait marquer 11 points précieux sur 44 pris par sa formation (25%) : doublé contre l’Atalanta (3-0), égalise contre Pescara et Bologne, buts victorieux contre Palermo et Crotone. Donc effectivement, il aura pleinement contribué au maintien de son équipe dans l’élite en faisant une saison pleine et surtout en étant décisif. Belle preuve de courage de la part d’un joueur qu’on pensait sur la fin. Aujourd’hui Marco a joué 322 parties et inscrit 95 buts en Série A, à n’en pas douter il ne s’arrêtera pas à 5 unités du centième.

PS : Quid du pari avec Bobo Vieri ? Plutôt que de les investir dans des vacances, il a préféré acheté des défibrillateurs pour la bonne cause dans les régions sardes et napolitaines. Chapeau !

Louis Megel



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.