L’équipe type du mois de janvier

Bien des choses ont changé sur ce début 2016. Moins de place pour les surprises même si quelques trublions sont venus perturber l'ordre établi (notamment sur le banc des remplaçants). Place à un 4-3-2-1 offensif pour ce mois de janvier.

Par François Lerose publié le 03 Fév 2016

équipe type

Gianluigi Buffon (Juventus, 5 matchs, 4 clean sheets, 1 but encaissé) : Tout simplement un mois très propre pour Gigi qui même s’il n’a pas énormément de travail par match, méritait bien une place dans ce onze. Il sauve quand même la Juve régulièrement en sortant sa parade hebdomadaire quand il le faut. Toujours présent !

Abdoulay Konko (Lazio, 5 actions défensives par match, 74% de duels gagnés) : Bien qu’irrégulière, le regain de forme de la Lazio est aussi le fait de son latéral français. À 31 ans, il dispute un mois de janvier très abouti et s’offre une place dans le onze !

Daniele Gastaldello (Bologna, 12 actions défensives par match, 3 fois meilleur joueur de l’équipe) : Le Bologna de Donadoni revit et s’offre de belles prestations en janvier. La solidité de Gastaldello en est une des causes et le défenseur italien s’offre un mois ponctué par deux passes décisives contre la Lazio et Sassuolo !

Leonardo Bonucci (Juventus, 7 actions défensives par match, 1 but encaissé, 1 but marqué) : Au fil de la montée en puissance de la Juventus, les défenseurs ont pris le pas sur les attaquants et ne laissent plus rien passer. Si Buffon est aussi tranquille, c’est grâce à eux. Il marque même contre le Hellas. Défenseur complet !

Elseid Hysaj (Napoli, 5 matchs, 83% de passes réussies, 4 actions défensives de moyenne) : Il profite d’un très bon mois de son équipe pour s’offrir le poste de latéral droit. Régulier et désormais quasi incontournable dans l’effectif du Napoli, il s’impose et règne en maitre sur son côté.

Paul Pogba (Juventus, 2 buts, 6 occasions crées, 3 passes décisives) : On l’attendait, il est enfin là ! Le Pogba de la saison dernière commence enfin à se montrer. Une montée en puissance tout au long du mois avec une prestation XXL contre le Chievo lors de la dernière journée. He is back !

Marek Hamsik (Napoli, 3 buts, 10 occasions crées, 90% de passes réussies) : Et même une passe décisive. Métronome du Napoli cette année, Hamsik réussit un mois parfait à son poste de prédilection. Il tient bien son poste et risque de le verrouiller s’il continue sur cette dynamique.

Emanuele Giaccherini (Bologna, 3 buts, 10 occasions crées) : On sait ce n’est pas son poste de prédilection mais il fallait qu’on le mette dans cette équipe pour récompenser un superbe mois qui l’a vu porter son équipe dans une belle remontée de tableau. De quoi espérer un poste pour l’Euro ? Ce serait top !

Gonzalo Higuain (Napoli, 5 matchs, 6 buts) : Pas besoin d’aller chercher de justifications plus loin, Higuain continue de marquer plus de buts qu’il ne joue de matchs. Impressionnant. Qu’elle semble loin cette finale de Coupe du Monde ! Un des meilleurs 9 en Europe assurément.

Leonardo Pavoletti (Genoa, 5 matchs, 5 buts) : Il régale sur les trois premiers matchs en inscrivant 5 buts dont le doublé de l’espoir dans le derby. Pavoletti est un numéro 9 comme on en trouve plus beaucoup en Italie. Antonio Conte, si tu nous lis, il sait même faire les bicyclettes, demandez au Palermo !

Paolo Dybala (Juventus, 4 buts, 5 passes décisives) : L’homme en plus cette saison pour la Juventus. Il est vraiment incroyable et prend vraiment la mesure de la tache qui lui incombe. Régulier comme une horloge, deux fois homme du match, il sait tout faire.

Remplaçants : Handanovic (Inter), Albiol (Napoli), Chiellini (Juventus), Illicic (Fiorentina), Candreva (Lazio), Bacca (Milan AC), Belotti (Torino)

Roberto Donadoni (Bologna, 3 victoires, 1 nul, 1 défaite) : Et Bologna ne redescendra peut être pas. Alors oui ce n’est pas le coach qui a le meilleur bilan du mois de janvier, mais le travail qu’il a réalisé avec Bologna depuis son arrivée est juste fantastique. Il fait renaitre Destro, briller Giaccherini et est surement en train d’offrir le maintien au promu. Son club est désormais 10ème de Serie A, inespéré il y a encore 2-3 mois.

Le Flop 3 du mois

Murillo (Inter, 2 défaites, 2 nuls) : Souvent en cause dans les erreurs défensives qui coutent les buts (ou le penalty face à Sassuolo concédé par Miranda) à son équipe, le Colombien pêche un peu dans ce mois de janvier. Espérons que le passement de jambes de Bonaventura ne lui laissera pas trop de traces.

Stefano Colantuono (Udinese, 4 défaites de suite) : Le technicien italien ne trouve pas la solution avec l’Udinese en alignant un mois de janvier qui le voit frôler la zone de relégation. Attention quand même, on est pas à l’abri d’une grosse surprise. L’info qui fait tache ? La lourde défaite 4-0 contre la Juventus dans le nouveau stade. Triste.

Roberto Mancini (Inter, 1 victoire en 5 matchs) : Et surtout un 3-0 encaissé dans un derby où le coach de Jesi aura pataugé tactiquement. Enchainant les compositions différentes, ses joueurs peinent à trouver les automatismes. Juan Jesus arrière gauche, on comprend toujours pas. Allez pour finir, un doigt d’honneur aux tifosi du Milan et une expulsion, signe que la crise est palpable !

 

 

François Lerose

Rédacteur en Chef



Commentaires




Lire aussi


Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.