Le come back d'Antonio Conte - Calciomio.fr

Le come back d’Antonio Conte

7 décembre 2012 à 18h01         Aissa Amkouy
Le come back d’Antonio Conte

Le come back d’Antonio Conte

Juventus Turin Juventus 

Ce dimanche, Antonio Conte effectuera son retour sur le banc à Palermo. Après quatre mois passés dans l’ombre, cet entraîneur, qui a donné un nouvel élan au club bianconero la saison dernière, retrouvera sa place pour le plus grand bonheur des tifosi mais aussi de l’équipe. Le Monsieur plus de cette fin d’année 2012.

Une petite interview fin novembre et une vidéo conférence avec les tifosi bianconeri au début du même mois : ce sont là les seules apparitions médiatiques d’un entraîneur qui a été puni par les différentes instances sportives italiennes. Incompréhension, colère, déception voire même tristesse, Conte a vécu une fin d’année 2012 on ne peut plus délicate “J’ai traversé des moments difficiles, je n’ai pas pu expliquer le pourquoi de cette suspension, j’ai pourtant essayé et j’essaye encore.” Des mots durs pour quelqu’un qui a toujours voulu être dans le respect des règles. Tout d’abord puni dix mois par la Commission disciplinaire de la FIGC avant de, finalement, voir la sanction réduite à quatre mois par l’organe de justice du comité olympique italien lors d’une affaire sur laquelle nous sommes longuement revenus et qui a montré toutes les failles de la justice sportive italienne et de ses hauts dirigeants. Conte aurait pu quitter la Juventus et changer d’air. Mais il s’est battu, comme toujours. Que ça soit sur un terrain de football ou dans une cour de justice, Conte n’a qu’un seul objectif : gagner pour faire valoir ses droits, pour son intégrité. Mais cette fois, il est tombé contre plus fort (ou plutôt plus malin) que lui, au fur à mesure des degrés de justice, les accusations à son encontre se liquéfiaient, mais on trouvait toujours autre chose avec comme conclusion de cette affaire “Conte ne pouvait pas ne pas savoir”.

Même s’il n ‘a pas été sur le banc cette saison, Antonio Conte a malgré tout dirigé les entraînements et préparé au mieux chaque rencontre avant de passer le relai à ses collaborateurs. C’était, durant ces quatre derniers mois, la seule chose qu’il pouvait faire puisque lors des matchs, il devait être tenu à l’écart du groupe, vivant intensément chaque match depuis les tribunes, dans des box tel un lion en cage. Une image qu’on n’est pas prêt d’oublier et qui le poursuivra pour une bonne partie de sa carrière encore, ses adversaires et ses détracteurs ne se priveront jamais de lui rappeler cette période et cette situation, et ce même sans avoir étudié le dossier (surtout sans l’avoir étudié), on l’a vu avec Antonio Cassano. Ainsi, ce sont successivement Massimo Carrera et Angelo Alessio qui ont tenu le rôle d’entraîneur intérimaire, tentant, aussi fidèlement que possible, de faire passer les idées et principes de Conte. Avec une place de leader en Serie A et une première place obtenue en phase de poules de la Ligue des Champions à 24h de son retour, le bilan est donc plus que satisfaisant pour les bianconeri. Mais certains ont quand même souligné l’importante différence sur le banc avec et sans Conte. L’inexpérience de Carrera et le manque de grinta d’Alessio n’ont pas échappé aux tifosi notamment lors de la défaite au Milan ou encore lors du match nul à domicile contre la Lazio.

Mais tout ceci fait désormais partie du passé. Conte a payé, et même s’il gardera un goût amer de cette période noire, le voilà de retour pour le déplacement à Palermo. L’occasion pour nous de savourer le come-back d’un homme qui a conquis le cœur de centaines de milliers de tifosi tout au long de sa carrière de joueur et maintenant d’entraîneur. Et un des meilleurs entraineurs italiens en devenir. Il n’est pas à exclure que, pour la réception de Cagliari en huitièmes de la Coupe le 12 décembre prochain, un vibrant hommage lui soit rendu par le public du Juventus Stadium. Le cauchemar est enfin terminé, bentornato !

Aissa Amkouy       Twitter @aamkouy

Vous souhaitez réagir ?


Partage Facebook : Le come back d’Antonio Conte

Vous avez aimé cet article ?

Fil info du calcio

RSS

08h12  PRESSE Les unes du 30 Mars 2015

29/03  PRESSE Les unes du 29 mars 2015

28/03  La Nazionale veut les trois points en Bulgarie

28/03  PRESSE Les unes du 28 mars 2015

27/03  A LA UNE Et si le Chievo devenait sexy ?

27/03  PRESSE Les unes du 27 Mars 2015

26/03  PRESSE Les unes du 26 Mars 2015

25/03  PRESSE Les unes du 25 Mars 2015

25/03  A LA UNE La Roma peut t-elle se sauver du naufrage ?

24/03  PRESSE Les unes du 24 Mars 2015

24/03  La Cassation donne son verdict sur Calciopoli

23/03  Analyse de la liste des convoqués de Conte

23/03  PRESSE Les unes du 23 Mars 2015

22/03  Une Lazio enfin conquérante !

22/03  A LA UNE Sarri, la valeur ajoutée de l’Empoli

22/03  PRESSE Les unes du 22 Mars 2015

21/03  VIDEO La dernière victoire de Cagliari chez le Milan

21/03  A LA UNE Les enjeux de la 28ème journée de Serie A

21/03  PRESSE Les unes du 21 Mars 2015

20/03  Bon tirage pour les clubs italiens ?

20/03  Coefficient UEFA : l’Angleterre nouvelle cible ?

20/03  A LA UNE Marchisio, leader tapis dans l’ombre

20/03  PRESSE Les unes du 20 Mars 2015

19/03  VIDEO Le dernier déplacement du Napoli en Russie

19/03  L’Inter sait réagir mais doit apprendre à agir

19/03  A LA UNE Les enjeux des 8èmes de finale retour d’Europa League

19/03  Les notes de la Juventus face à Dortmund

19/03  PRESSE Les unes du 19 Mars 2015

18/03  Borussia Dortmund-Juventus : au pied du mur

18/03  PRESSE Les unes du 18 Mars 2015

17/03  PRESSE Les unes du 17 Mars 2015

16/03  VIDEO La dernière victoire de la Sampdoria chez la Roma

16/03  Nicola Sansone, la perle neroverde sous-médiatisée

16/03  A LA UNE Les renforts offensifs du Milan AC en souffrance

16/03  PRESSE Les unes du 16 mars 2015

15/03  A LA UNE Qui sera le sacrifié de l’Inter ?

15/03  Les notes de Palermo face à la Juventus

15/03  Les notes de la Juventus face à Palermo

15/03  PRESSE Les unes du 15 Mars 2015

14/03  PRESSE Les unes du 14 mars 2015

Jouer foot
SONDAGE

Votez