Jour-J : Macédoine-Italie

3 jours après le choc (1-1) au Juventus Stadium face à l'Espagne, la Nazionale se déplace à Skopje en Macédoine pour y affronter une équipe considérée comme l'une des plus faible du groupe G. Autant dire que tout autre résultat qu'une victoire serait considéré comme un énorme échec ! L'occasion pour Calciomio de revenir sur les principales choses à savoir avant ce match. C'est le Jour-J !

Par Matthieu Pianezze publié le 09 Oct 2016

Italie-Nazionale

Le point mathématique 

Il est clair que les deux équipes ne nourrissent absolument pas les mêmes objectifs dans ce groupe de qualification à la coupe du monde 2018 en Russie. L’Italie se doit de viser la première place pour éviter les barrages, tandis que la Macédoine tentera de limiter les dégâts en accrochant un maximum de points afin de laisser la dernière place du groupe au modeste Liechtenstein. Le match nul arraché face à l’Espagne laisse évidemment la Nazionale dans le match pour obtenir cette première place, mais il faudra pour cela ne laisser aucun point en route, d’ici le match retour programmé en septembre prochain en terre espagnole. La Macédoine elle, a très mal lancé sa campagne de qualification puisqu’elle a perdu ses deux premiers matchs face à l’Albanie (1-2) puis face à Israel (1-2) jeudi dernier. Dans son bouillant stade du Philip II Arena, elle tentera de réaliser un exploit historique, face à une Squadra Azzurra qui n’aura pas d’autre choix que de ramener 3 points de ce déplacement.

La news effectif 

Au niveau de la tactique Ventura ne dérogera certainement pas à son 3-5-2 fétiche. Le forfait de Chiellini touché au mollet va permettre au sélectionneur italien de mettre en place la même défense que face à l’Espagne avec Barzagli-Bonucci-Romagnoli. Ce dernier auteur d’une grosse prestation jeudi soir voit l’opportunité de s’affirmer encore davantage. Au milieu, la grave blessure de Montolivo chamboule les postes. Marco Verratti préservé face à l’Espagne devrait devrait se retrouver à côté de De Rossi. Bonaventura devrait être également titularisé tandis que Candreva est pressenti pour prendre la place de Florenzi sur l’aile droite. Devant, l’exclusion de Pellè et la méforme d’Eder vont pousser Ventura à aligner un duo d’attaque 100% fraicheur avec Immobile et Belotti. Ce duo sera sans aucun doute la principale curiosité de la soirée dans un secteur où les cartes semblent plus que jamais redistribuées.

Italie (3-5-2) : Buffon; Barzagli, Bonucci, Romagnoli; Candreva, Bonaventura, De Rossi, Verratti, De Sciglio; Immobile, Belotti. 

En face, le sélectionneur Igor Angelovski mettra en place un rugueux 5-3-2 qu’il faudra percer le plus rapidement possible. Son équipe, misera sur une belle densité physique en défense, pour empêcher au maximum la Nazionale de mettre en place son jeu. Devant, Goran Pandev extrêmement bien connu en Serie A est la star de l’équipe avec ses 27 buts en 79 sélections. Il sera associé à l’un des hommes en forme du moment en Italie, à savoir Ilija Nestorovski, l’attaquant de Palermo a marqué jeudi soir face à Israel et il reste sur 3 buts décisifs avec son club en championnat.

Macédoine (5-3-2): Bogatinov; Ristovski, Mojsov, Shikov, Ristevski, Zhuta; Hasani, Petrovikj, Spirovski; Pandev, Nestorovski.

L’arbitre de la rencontre

Le match sera arbitré par un Hollandais, Monsieur Danny Makkelie. Dans sa carrière débutée en 2009 il n’a jamais arbitré de rencontre de la Macédoine ou de l’Italie. Agé de seulement 33 ans, il a principalement dirigé des rencontres internationales de sélections de jeunes.

Les cinq dernières confrontations

C’est bien simple, ce sera la première confrontation de l’histoire entre ces deux équipes. En match amical ou en match officiel aucune trace de rencontre entre ces deux nations. Cela n’est pas forcément étonnant, sachant que la Macédoine a proclamé son indépendance de la République fédérative socialiste de Yougoslavie seulement en 1991.

Matthieu Pianezze

Rédacteur



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.