Jour-J : AS Roma – Fiorentina

La bataille pour la troisième place est loin d’être gagnée. Ce soir à l’Olimpico, c’est l’AS Roma et la Fiorentina (à égalité de points) qui vont se livrer un duel aux allures de revanche. L’occasion pour Calciomio de revenir sur les principales choses à savoir avant ce choc de la 28ème journée. C’est le jour-J.

Par Herman Ahouande publié le 04 Mar 2016

Roma-Fiorentina

Le point mathématique

On vous parlait du regain de forme de l’AS Roma. Eh bien, la série de victoires se poursuit pour les hommes de Spalletti et en est désormais à six. Cette performance leur permet de retrouver la troisième place. Mieux, les giallorossi partagent la meilleure attaque de Serie A avec les Napolitains. Une moyenne de trois buts inscrits par match sur les six dernières rencontres pour quatre buts concédés. La Louve est, au vue de ces chiffres, un sérieux prétendant pour la troisième place.

Paulo Sousa et ses poulains n’ont pas connu la même réussite mais peuvent se targuer de ne plus connaitre la défaite en championnat depuis la 20ème journée. Les gigliati ont perdu leur troisième place (à la différence de buts) suite à leur nul contre le Napoli et peinent, depuis fin janvier à aligner trois victoires de suite. Si le parcours récent des deux adversaires contraste, c’est aussi à cause du calendrier, les Toscans s’apprêtent en effet à affronter la troisième équipe du top 5 en quatre journées de championnat. L’ambition est claire, reprendre la troisième place à leur adversaire du soir.

La news effectif

Luciano Spalletti dispose de quasiment tous ses éléments à l’exception de De Rossi blessé. Il peut donc finalement compter sur Pjanic et Nainggolan qui débuteront la rencontre, probablement aux côtés de Keita dans un milieu à trois. Dans le cas où le Malien n’est pas titularisé, c’est Perotti qui va démarrer, derrière Dzeko dans un 4-2-3-1.

Roma (4-3-3) : Szczesny ; Florenzi – Manolas – Rüdiger – Digne ; Pjanic – Keita – Nainggolan ; Salah – Dzeko – El Shaarawy.

L’absence de marque côté Viola se nomme Zárate dont la suspension pour les trois matches a été confirmée. On devrait retrouver à son poste Cristian Tello pour le remplacer. Paulo Sousa pourrait ainsi aligner le même onze que face au Napoli avec comme particularité, la titularisation de Bernardeschi à la place de Mati Fernandez.

Fiorentina (4-2-3-1) : Tatarusanu ; Roncaglia – Rodriguez – Astori – Alonso ; Badelj – Vecino ; Tello – Borja Valero – Bernardeschi ; Kalinic.

L’arbitre de la rencontre

La direction de ce choc a été confiée à Massimiliano Irrati (36 ans, 50 matches en Serie A, 37 en Serie B et 9 en Coppa Italia). L’arbitre de la section de Pistoia a déjà officié 12 rencontres de Serie A cette saison, deux fois avec l’AS Roma mais aucune avec la Fiorentina. 49 cartons sont sortis de sa poche depuis le début de l’exercice, tous de couleur jaune tandis que trois penaltys ont été sifflés. L’avocat de formation sera assisté sur la ligne de touche par Di Liberatore et Tonolini et derrière les cages par Guida et Celi. Son quatrième arbitre sera Padovan.

Les cinq dernières rencontres entre les deux équipes

Deux victoires florentines, deux matches nuls et une victoire romaine, c’est le bilan des cinq derniers matches entre les deux adversaires du jour. Chose curieuse, la Viola n’a remporté aucun de ses trois derniers face à face à domicile alors que la Roma affiche un bilan de deux défaites à domicile.

Mohamed Salah devrait de nouveau être au centre de toutes les attentions, lui qui, la saison écoulée évoluait encore avec les gigliati. Son arrivée dans la capitale romaine avait déclenché la fameuse affaire Salah. Le Pharaon a inscrit un but contre ses anciens coéquipiers au match aller.

Herman Ahouande

Rédacteur Roma



Commentaires




Lire aussi

dussenne

Dussenne signe à Crotone

Un nouveau joueur belge débarque donc en Serie A après Thomas Vermaelen, Dries Mertens, Radja Nainggolan, […]


Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.