J-1 Italie-Suède : Pression maximum sur la Nazionale, le point sur les blessés, des statistiques inquiétantes

Le suspense reste entier à la veille du match décisif entre l'Italie et la Suède. Pas le droit à l'erreur pour les joueurs du Ventura après leur défaite (1-0) au match aller. Calciomio vous livre les dernières informations sur ce match qui se jouera demain à 20h45 à San Siro.

Par Maxime Charpotier publié le 12 Nov 2017

Un contexte tendu

La pression qui règne avant le match retour entre les deux équipes en est presque asphyxiante. La presse italienne n’a pas épargné son équipe après une prestation très moyenne et particulièrement Ventura pour ses choix tactiques discutables. Sur le terrain, des retrouvailles électriques sont à prévoir après un match aller « rugueux » et physiquement engagé. En réponse aux protestations de Bonucci sur l’attitude agressive de certains joueurs suédois et sur l’arbitrage ceux-ci ont préféré maintenir la pression : « Il peut dire ce qu’il veut » a déclaré le buteur Johansson après le match tandis que Berg pointait du doigt le « cinéma » des italiens pour le faire sanctionner et assurait qu’ils seront « encore plus affamés » à San Siro.

Les joueurs incertains ou indisponibles

Si Verratti est bel et bien indisponible pour le match retour (suspendu), d’autres joueurs restent incertains suite à des problèmes physiques. La situation de Simone Zaza reste préoccupante et les derniers indices laissent à penser qu’il ne sera toujours pas disponible pour le match de demain. Concernant Spinazzola, de nouveaux tests sont effectués aujourd’hui pour déterminer s’il est apte ou non. Dernier joueur concerné, Bonucci victime d’un mauvais coup de Toivonen au nez et qui a passé des examens pour constater une légère fracture de la cloison nasale. Il va pouvoir être aligné avec un masque de protection.

Les statistiques en défaveur de l’Italie

Lors de ses cinq derniers matchs, l’Italie n’a jamais marqué plus d’un but par rencontre et en a inscrit seulement trois au total. Révélateur du manque offensif de cette équipe et inquiétant quand on sait qu’elle devra forcement en mettre deux au minimum pour se qualifier. Parallèlement à cela, aucune équipe européenne n’a réussi à renverser la situation après une défaite 1-0 à l’extérieur dans une qualification à la coupe du monde. Heureusement pour la Nazionale, ce cas s’est seulement produit quatre fois jusqu’à présent et ils pourraient contrarier ces statistiques défavorables. Rien d’impossible quand on se souvient de l’équipe de France en 2013 qui avait perdu 2-0 en Ukraine et s’était imposée 3-0 par la suite pour se qualifier au Mondial brésilien. Pourvu que l’issue soit la même.

Maxime Charpotier



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.