Fabio Grosso, pour l'éternité... - Calciomio.fr

Fabio Grosso, pour l’éternité…

4 décembre 2012 à 10h27         Valentin Pauluzzi
Fabio Grosso, pour l’éternité…

Fabio Grosso, pour l’éternité…

Equipe d Italie Equipe d italie 

Aussi discrètement qu’il a débarqué dans le monde du football, Fabio Grosso a donc raccroché les crampons, presque dans l’anonymat. Il est le cinquième champion du monde de 2006 à prendre sa retraite, entrant de ce fait définitivement dans le panthéon du football italien.

Une petite interview le jour de son anniversaire (35 ans le 28 novembre dernier) et ces quelques mots “J’ai décidé de me mettre de côté et de prendre une autre route.” Sans club depuis la fin de son contrat avec la Juventus en juin dernier, Fabio Grosso décide donc de raccrocher les crampons, mettant un terme à sa carrière, celle du haut niveau au moins “beaucoup d’offres continuent à arriver, j’étudie pour devenir entraineur, mais je ne connais pas encore mon futur.” Sans faire de bruit, dans la discrétion qui l’a toujours caractérisé, il a donc dit stop. Une carrière qui a fini un peu en eau de boudin certes, deux apparitions avec la Juve, absent à la remise des médailles et de la fête scudetto. Pas de rancune, ce n’est pas son genre, Fabio avait simplement déjà l’esprit ailleurs. Une trajectoire hors du commun, un des rares joueurs italiens à ne pas être passé par un centre de formation, des débuts chez les amateurs du Renato Curi et une ascension progressive, C2 (Chieti), Serie B (Perugia), Serie A (et même Ligue 1). Au mérite, au travail, au sérieux. Bref, un exemple à suivre. On se souvient volontiers de ses belles heures avec le maillot de Palermo, moins de ses passages à l’Inter et la Juventus.

S’il n’a jamais été le plus doué des footballeurs, Fabio Grosso est avant tout un mec bien, gentil, souriant, accessible. Fierté de l’Italie du foot. Et s’il n’est pas l’homme d’un club, il est celui d’une sélection avec laquelle il a toujours réussi à se transcender, même quand celle-ci connaissait des difficultés après son sacre mondial. Puis évidemment, cet inoubliable été 2006 où l’espace d’un mois il est devenu le meilleur arrière gauche du monde, le penalty obtenu contre l’Australie, le but contre l’Allemagne en prolongations et le penalty vainqueur en finale contre la France (pour ceux qui ont eu le courage de le regarder). Une course effrénée vers un quatrième titre mondial qu’il a marqué de son empreinte. Des images qui repassent souvent dans les esprits des supporters de la Nazionale (accompagnées des commentaires de Fabio Caressa…), les yeux brillent, la gorge se noue, un long frisson parcourt notre échine, les poils se hérissent, la nostalgie et la mélancolie s’installent et ne nous quittent plus. Des émotions fortes, qu’on ne ressent qu’une fois dans sa vie et qui nous marqueront éternellement. Pour l’éternité Fabio, pour l’éternité…

Valentin Pauluzzi       Twitter @CalcioBilly

Vous souhaitez réagir ?


Partage Facebook : Fabio Grosso, pour l’éternité…

Vous avez aimé cet article ?

Fil info du calcio

RSS

14h00  VIDEO L’incroyable raté de Callejon face à l’Atalanta

12h35  SONDAGE Conte ou Ancelotti méritent-ils d’être élus entraineur de l’année ?

12h10  La Sampdoria ira en Europa League selon les calcionautes

11h23  La rédaction salue et remercie Aissa Amkouy

09h57  A LA UNE La 9ème journée de Serie A au crible

08h37  PRESSE Alerte Juve, Allegri retourne la Juve, Buffon exhorte ses troupes

30/10  Le Hellas et la Lazio se neutralisent 1-1

30/10  Zoom sur Zdravko Kuzmanovic : le banc est son terrain

30/10  OFFICIEL : Vicenza engage Pasquale Marino

30/10  Pari sur l’avenir : Edoardo Goldaniga (Perugia)

30/10  Retour sur la performance de Palermo contre le Chievo : une victoire difficilement obtenue

30/10  VIDEO Les dernières secondes fatales à la Juventus

30/10  Retour sur la prestation de l’Inter face à la Sampdoria : un jeu sans efficacité

30/10  Retour sur la performance du Milan AC contre Cagliari : Résultat nul mais bon à prendre

30/10  Avant-Match : Hellas Vérone-Lazio

30/10  Retour sur la performance de la Juventus au Genoa : Une défaite imméritée mais pleine d’enseignements

30/10  PRESSE Rattrapée, c’est la Juve ça ? IcardInter

29/10  L’AS Roma et l’Inter ne lâchent rien, la Juventus trébuche, Napoli et Milan s’en contenteront…

29/10  OFFICIEL : Vicenza se sépare de son entraineur Lopez

29/10  Doucement mais surement, la Lazio pointe le bout de son nez

29/10  A LA UNE Di Vaio, le clap de fin d’un très beau film

29/10  VIDEO Le but 100% italien en faveur de Liverpool en Coupe de la Ligue

29/10  Avant-Match : Palermo-Chievo

29/10  Décès de Klas Ingesson

29/10  Avant-Match : Cagliari-Milan AC

29/10  Avant-Match : Torino-Parma

29/10  Avant-Match : Inter-Sampdoria

29/10  Avant-Match : Genoa-Juventus

29/10  Avant-Match : Fiorentina-Udinese

29/10  PRESSE Mihajlovic défie l’Inter de Mazzarri, Soirée vérité pour Roma et Juve, Inzaghi aligne Torres

29/10  Avant-Match : Atalanta-Napoli

28/10  11ème journée de Serie B : Catania en démonstration, Carpi enchaîne

28/10  Sassuolo s’impose 3-1 face à l’Empoli

28/10  Entorse du genou pour Zuniga (Napoli)

28/10  Alejandro Rodriguez (Cesena) out plusieurs semaines

28/10  Zoom sur Mattia De Sciglio (Milan AC) : A la recherche de sa meilleure forme

28/10  Mati Fernandez (Fiorentina) out au moins dix jours

28/10  Ballon d’or 2014, encore un signe du déclin du football italien

28/10  VIDEO Tous les buts inscrits par l’Italie U21 durant leur campagne de qualification à l’Euro

28/10  Les expatriés : Clap de fin pour Marco Di Vaio

Jouer foot