Le Duel : Pasalic VS Chiesa

La course pour l’Europe se poursuit ce dimanche ! Le Milan AC recevra la Fiorentina au stade San Siro. Les rossoneri et les florentins sont au coude-à-coude au classement et la victoire est impérative pour recoller au peloton principal. Malheur aux vaincus donc ! Pour cette affiche, Calciomio a choisi de mettre en avant deux jeunes joueurs : Mario Pašalić et Federico Chiesa. Place au duel !

Par Sebastien Sorrentino publié le 17 Fév 2017

Duel 2016-2017

Coin rouge : Pasalic

Un prêt concluant

Le jeune joueur croate prêté par Chelsea semble sur une pente ascendante et en pleine progression. Auteur de 2 buts en 14 rencontres de championnat (aucune passe décisive), Pasalic s’est notamment montré décisif à Bologne dernièrement, où Milan, à 9 contre 11, a réussi l’exploit d’empocher la victoire grâce à un but du croate dans les dernières secondes de la rencontre. Pasalic semble avoir les faveurs de son entraîneur depuis décembre. Ses prestations convaincantes font de lui un titulaire dans l’esprit de Vincenzo Montella.

Et face à la Fiorentina, ça donne quoi ?

Le 25 septembre dernier, la Fiorentina et le Milan AC se sont quittés sur un score nul et vierge, une rencontre où Mario Pasalic n’est pas entré en jeu. Il est possible cependant d’analyser les statistiques du joueur face aux autres grandes équipes du championnat (Juventus, Napoli, Roma, Inter). Là aussi, Pasalic ne s’est toujours pas montré décisif (0 passe décisive et aucun but marqué). Il y a néanmoins des arguments encourageants en faveur du Croate. Lors de la dernière rencontre face à la Juventus, son entrée en jeu fut plutôt concluante, cherchant à jouer vers l’avant et juste avec peu de déchets. Lors de la dernière Supercoupe d’Italie contre cette même Juventus, il marque le tir au but victorieux et offre le premier trophée à Milan après cinq années de disette.

Coin bleu: Chiesa

Fils de… ? Pas seulement

15 matchs, 2 buts et 2 passes décisives en championnat. A l’instar de Pasalic, Chiesa a également grappillé du temps de jeu avant de gagner sa place de titulaire depuis le début de l’année 2017. Paulo Sousa lui fait entièrement confiance puisqu’il est titulaire indiscutable sur le couloir droit de son équipe, dans un rôle d’ailier dans le 3-4-2-1 florentin. Rapide, technique, peu avare en efforts, il semble marcher sur les pas de son père Enrico Chiesa, l’ancien joueur de Parma, de la Viola et de la Nazionale.

Et face au Milan AC ça donne quoi ?

Même match disputé, même bilan comptable que pour adversaire et surtout même temps de jeu puisque Chiesa a lui aussi suivi toute la rencontre depuis le banc. En ce qui concerne ses statistiques personnelles face aux grandes équipes du Calcio, Federico Chiesa n’a pas encore réussi à délivrer de passe décisive, ni à marquer. Son dernier match face à l’ogre turinois fut néanmoins une réussite. Lors de cette rencontre, Chiesa aura participé au succès de son équipe avec une multitudes d’actions dangereuses et des passes tranchantes permettant de déstabiliser l’arrière-garde bianconera.

Et le vainqueur est …

Chiesa remporte son duel d’une courte tête grâce à des prestations plus convaincantes face aux top club de Serie A que pour son adversaire du jour. Chiesa du haut de ses 19 ans, a déjà montré qu’il n’avait pas peur de se montrer face aux gros, là où Pasalic semble encore faire preuve de timidité.

Sebastien Sorrentino



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.