Le Duel : Candreva VS Silva

Le Juventus Stadium accueille un match choc entre les deux favoris du groupe H. Trois mois après le huitième de finale de l’Euro remporté par la Nazionale contre la Roja, ces deux équipes se retrouvent pour leur second match de qualification. Calciomio a choisi de mettre en opposition deux valeurs sûres du secteur offensif : Candreva VS Silva. Place au duel !

Par Sebastien Sorrentino publié le 05 Oct 2016

duel-italie

Coin rouge : Candreva

Le centre pour arme fatale

Antonio Candreva est un nouveau joueur de l’Inter cette saison et ses débuts avec son nouveau club sont dans la lignée de ce qu’il sait faire depuis de nombreuses saisons. L’ancien de la Lazio est un joueur extrêmement polyvalent au milieu de terrain, capable de jouer en tant que milieu offensif ou ailier sur le côté droit mais également, si besoin à gauche en tant que latéral défensif ou offensif. Joueur doté de trois poumons, il ne ménage jamais ses efforts et sa qualité de centre et de percussion sont des atouts non négligeables lui conférant un statut de titulaire désormais indiscutable en Nazionale. Sa complémentarité avec Pellè, doté d’un excellent jeu de tête, s’explique naturellement par la qualité de centre du néo interiste. Cette saison, Candreva a participé à six matchs de championnat, deux matchs d’Europa League et deux matchs internationaux pour 3 passes décisives (Palermo, Empoli, Bologna) et 1 but lors du dernier match face à Israël sur penalty.

Face à l’Espagne ça donne quoi ?

Candreva a disputé trois rencontres face à l’Espagne, une demi-finale de Coupe des confédérations en 2012 perdue aux tirs aux but, un match amical perdu 1-0 en mai 2014 ainsi qu’un match amical (1-1) au printemps dernier. Les statistiques du joueur sont vierges en ce qui concerne cet adversaire mais nul doute, au vu de sa forme actuelle, que le joueur est capable d’ouvrir son compteur d’efficacité lors de cette soirée.

Coin bleu : Silva

El Mago : une qualité de passe et une vision de jeu hors normes

David Silva, n’est pas en reste en ce qui concerne la polyvalence. Le joueur espagnol est capable d’évoluer au poste de meneur de jeu ou de milieu offensif et peut également jouer comme ailier ou en soutien d’un attaquant. Son rôle au sein de l’équipe nationale est primordial tant le citizen est expérimenté. Son début de saison démontre à quel point son bagage de footballeur est complet. Buteur et passeur à de multiples reprises, son œil affûté lui a déjà permis de distiller l’avant dernière passe et d’amorcer de nombreuses fois les phases offensives de son équipe de Manchester City en championnat et en Champions League. En effet, le joueur a disputé six rencontres de première League (1 passe décisive contre West Ham), un match préliminaire de Champions League (1 but contre le Steaua), un match de poule de Champions League (1 passe décisive contre le Celtic Glasgow) et deux matchs internationaux (2 buts, 1 passe décisive contre le Liechtenstein et 2 buts contre la Belgique en match amical). Fort d’une belle vision de jeu et capable de créer à partir de n’importe quel endroit du terrain, il est l’homme fort de l’Espagne pour ce match.

Face à la Nazionale ça donne quoi ?

Face aux Azzurri, David Silva s’en tire plutôt bien au final avec deux défaites, deux nuls et quatre victoires (dont 1 but pour l’ouverture du score en finale de l’euro 2012)

Et le vainqueur est …

David Silva remporte ce duel de par son expérience du haut niveau ainsi que par son début de saison déjà étincelant. L’Espagnol est beaucoup plus expérimenté que son adversaire du jour, du moins en termes de matchs européens puisqu’il a disputé 46 matchs de Champions League contre 2 petits matchs de qualification en tour préliminaire pour Antonio Candreva (le Bayer Leverkusen en 2015) Au niveau de la forme actuelle, Silva l’emporte également bien que le joueur interiste ait déjà montré toutes ses qualités avec son nouveau club.

Sebastien Sorrentino



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.