La conférence de presse de Ventura à Coverciano

Par Jérémie Panizzoli publié le 20 Mar 2017

Interrogé en conférence de presse sur les deux matchs à venir, le sélectionneur Giampiero Ventura s’est exprimé cet après midi à Corveciano.

Sur le mercato: « Le problème, de mon point de vue, il n’existe pas en général. Nous devons oublier ce que nous faisons habituellement et nous pencher aussi sur l’aspect psychologique et comportemental. Meret, s’il n’était pas venu avec nous, il serait allé avec les U21. Si aujourd’hui nous téléphonons à la SPAL et nous leur disons qu’il est convoqué je suis sûr qu’ils sont les plus heureux au monde. Est-ce que le club peut le récupérer pour le match face à Frosinone? Non, il reste avec nous »

Sur les jeunes: « Nous avons choisi cette route ici à Corveciano. Quelques uns doivent grandir. Avant de jouer l’Espagne, nous jouons contre l’Uruguay, puis un autre match. Petagna était au stage, aujourd’hui il est ici avec nous, Tous les appelés du stage peuvent potentiellement être appelés en Nazionale. Après cela sera au terrain de parler… Il faut préparer tout le monde. Donnarumma ou Rugani joueront un ou deux matchs par exemple. Les jeunes doivent être intégrés tout doucement au compte gouttes. »

Sur l’Albanie et le choix de Palermo: « Jusqu’à aujourd’hui, je n’ai pas choisi les terrains ni même demandé quoi que ce soit sur cet aspect. J’étais présent à Gênes puis à Marseille quand ils ont joué la France, les trois quarts du stade étaient albanais. Je présume que les supporters albanais rempliront le stade de Palermo. C’est une partie historique, la première fois que nous nous affrontons. Le public de Palermo n’a jamais déçu, je sais que nous jouerons Israël à Reggio Emilia aussi. L’important est d’arriver avec la bonne lucidité pour ces matchs. »

Sur la tension : « La Champions League devient fondamental pour beaucoup. Après il y a des choses que je ne peux pas connaître. Mais quand on lâche le club et que l’on retrouve la sélection, on doit être focalisé totalement dessus »

Sur Marchisio et Chiellini: « Ces deux joueurs là savent pourquoi je ne les ai pas sélectionné. Je leur ai parlé. Ils doivent retrouver une meilleure condition physique »

Sur le groupe: « Je retrouve le groupe après trois mois. Il y a la conscience de l’importance de la rencontre pour tous les joueurs. Ce match est décisif pour affronter l’Espagne avec quelque chose à jouer. Une victoire est indispensable. Il y a la volonté de bien faire. Je suis serein malgré l’opposition délicate qui nous attend »

Source: Vivoazzurro.it

Jérémie Panizzoli

Rédacteur en Chef adjoint



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.