Calciostory : Seedorf renverse l’Inter

Calciostory vous replonge dans la Saison 2003-2004, à une époque où le derby de Milan se situait tout en haut de l’affiche en Europe. Le Milan AC de Shevchenko affrontait l’Inter de Vieri. Zoom sur un match épique, qui restera parmi les plus beaux derbies de la Madonnina des dernières années.

Par calciomio publié le 03 Mai 2016

Seedorf inter milan 2004

seedorf

Le Samedi 21 Février 2004, une journée d’hiver comme les autres à Milan, Nerazzurri et Rossoneri s’affrontent pour la 257eme fois. L’enjeu de ce derby n’est cette fois que la suprématie locale. Car si le Milan AC fait la course en tête de la Serie A, l’Inter elle, vit une saison pleine de déceptions. Les interistes sont déjà décrochés pour le Scudetto et espèrent jouer un vilain tour à leur ennemi héréditaire au profit de l’AS Roma de Capello. Dans un San Siro plein à craquer, Zaccheroni aligne un 3-4-1-2 avec Stankovic en meneur de jeu derrière le duo Adriano-Vieri. Les couloirs sont animés par Javier Zanetti et Kily Gonzalez. Ancelotti lui propose son classique arbre de Noël avec Rui Costa et Kaká derrière Sheva, l’homme des derbies. Maldini, absent, est remplacé par Costacurta aux côtés de Nesta alors que Cafú et Kaladze devront se coltiner les deux argentins de l’Inter.

Le Pragmatisme interiste

Le début de match est à l’avantage des Rossoneri. Le milieu de terrain « Champagne » du Milan combine bien mais ses attaques échouent sur une défense interiste très compacte autour de Cordoba, qui suit Sheva comme son ombre. Seedorf offre une première occasion de but a Kaka mais Toldo réagit vite et s’interpose. Les dix premières minutes passées, les Biscione commencent à placer quelques banderilles par Vieri et Adriano qui mettent la lenteur de Costacurta à rude épreuve. Après quelques minutes, Stankovic vient tirer un corner. Pendant que ça s’accroche à tout va dans la surface, le Serbe met un ballon brossé fort au premier poteau. Dida hésite et juge mal la trajectoire du ballon, qui finit sa course au fond des filets. Les Interistes ne pouvaient mieux commencer. Les Rossoneri ne perdent pas le nord et continuent à monopoliser le gonfle mais n’arrivent pas à trouver la faille. Seules quelques longues ouvertures de Pirlo arrivent à créer des décalages sans grand danger sur les buts de Toldo. La défense assez basse de l’inter réduit les attaques milanistes à des tirs de loin. Seedorf et Kaka s’y essayent mais n’arrivent pas à trouver l’ouverture. L’Inter quant à elle procède en contre. Javier Zanetti déborde Kaladze et centre. Adriano, au point de penalty, arrive à contrôler le ballon mais il voit son tir échouer sur le poteau droit de Dida. Les Milanistes se dégagent tant bien que mal. Sur un nouveau corner pour l’Inter, Stankovic remet le même ballon que sur le premier but. Cette fois Dida sort et renvoie le ballon directement sur Cristano Zanetti, qui voit son tir dévié par Kaladze prendre le gardien brésilien à contre pied. Les supporters interistes, massés dans leurs Curva Nord peuvent éclater. Après 40 minutes de jeu ils sont entrain de réaliser le Hold-Up parfait. La première mi-temps finit avec des milanistes K.O. debout sous les chants des supporters de la Beneamata.

La Folie des Rossoneri

Au retour des vestiaires Ancelotti donne plus de profondeur à son équipe en lançant Tomasson à la place de Rui Costa. Son Milan parait encore fébrile et sur une mauvaise appréciation de Costacurta, Adriano se retrouve seule face à Dida. Le gardien milanais glisse au moment d’intervenir et ouvre le camp à son compatriote qui rate étrangement son tir. Il vient là de rater le coup de grâce. Quelques instants plus tard un centre de Cafú atterrit dans les pieds de Seedorf. Le Hollandais décroche un puissant tir à ras de terre que Toldo repousse difficilement. En renard des surfaces, Tomasson est à l’affut et réduit le score à 2 à 1. Les Rossoneri y croient et continuent leur pression sur leur adversaire. Kaka place une accélération qui brise le milieu de terrain interiste et égalise sur un tir au ras du poteau de Toldo qui n’y peut rien sur ce coup. San Siro rugit de plaisir. Le Milan continue de pousser et Kaká sert Shevchenko qui butte sur le portier des Nerazzurri. Les Milanistes sont déchainés mais aussi essoufflés et la pression retombe peu à peu. Les deux équipes se jaugent et personne ne veut perdre un tel match. À quelques minutes du coup de sifflet final, Seedorf récupère le ballon au milieu du terrain et décroche de plus de 30 mètres un missile. Toldo s’allonge mais ne peut arrêter le tir qui vient mourir dans le petit filet. Le stade est en transe. Les interistes essayent de revenir mais le mental n’y est plus. Le Milan revient de loin et s’adjuge le derby au finish. Seedorf lui, coutumier du fait, renverse son ancienne équipe et prouve encore une fois ses talents d’artilleur longue distance. Le Milan reprend de l’air à la tête de la Serie A et marche alors vers son 17eme Scudetto. Mais ça, c’est une autre histoire.

calciomio



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.